Ces aliments qui prolongent l’espérance de vie

0
Ces aliments qui prolongent l’espérance de vie
@AdobeStock

Plus on vieillit, moins nos organes et nos cellules fonctionnent correctement. Mais certains aliments protègent ces derniers en pourraient prolonger notre espérance de vie.

La canneberge

On connaît la canneberge pour son action bénéfique sur les infections urinaires. Elle empêche les bactéries de se fixer sur la vessie. Elle a donc un effet anti-infectieux.

La myrtille

La myrtille est bonne pour améliorer la vue et réduire les risques de maladies visuelles, comme la cataracte ou la dégénérescence maculaire. Elle contient des anthocyanes, des pigments bénéfiques pour la vue.

L’avocat

L’avocat est un anti-inflammatoire, pleins de « bon gras » et de fibres. Il aide à combattre le mauvais cholestérol. C’est aussi un bon coupe-faim.

Les noix

Chaque portion de 30 grammes de noix, noisettes ou graines de tournesol ou autres amandes, permettrait de gagner vingt-cinq minutes de vie, selon des chercheurs l’université du Michigan (États-Unis). Elles sont pleines d’oméga-3, de polyphénols, de caroténoïdes et de fibres.

Les fruits, légumes et les légumes secs

Une étude norvégienne révèle les produits et menus qui aident à prolonger la durée de notre vie. Elle conseille de consommer des fruits et légumes, des légumes secs, mais aussi des oléagineux et des produits de la mer. Pensez aussi aux protéines et en fibres. Il est recommandé de consommer quotidiennement 400 grammes de légumes, 2 portions de poisson, 200 grammes de légumes secs, une poignée de fruits à coque, 400 grammes de fruits, 225 grammes de céréales complètes. En revanche, il faut éviter les boissons sucrées, la viande rouge et la charcuterie.

Les aliments les plus bénéfiques sont les fruits et légumes, les légumes secs, les oléagineux et les produits de la mer (sardines…). Ces résultats concordent avec une étude norvégienne livrant une recette pour vivre plus longtemps (ci-dessous). Elle fait la part belle aux légumes secs, riches en protéines et en fibres. Ce menu, consommé dès l’âge de 20 ans, aiderait à gagner 13 ans d’espérance de vie à un homme et 10,7 à une femme. Si on s’y met à 60 ans, on gagne 4,8 ans pour les hommes et 4,5 ans pour les femmes.

 

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

Articles Similaires