Grossesse : tous les cosmétiques sont-ils bons quand on est enceinte ?

0
3647
Grossesse : tous les cosmétiques sont-ils bons quand on est enceinte ?
Tous les cosmétiques ne sont pas conseillés quand on est enceinte. © Adobe stock

Enceinte, devez-vous changer de routine beauté ? Oui. Les professionnels de santé recommandent des produits sans parfum ni substance chimique. Découvrez notre vrai/faux sur les produits cosmétiques pendant la grossesse.

Utiliser des produits pour bébé est adapté aux femmes enceintes

VRAI et FAUX. Les cosmétiques pour bébé répondent à des normes de sécurité très strictes avec des normes sur leur composition. Ces produits sont donc adaptés aux femmes enceintes. Les huiles de massage, les crèmes ou les gels douche sont ainsi très doux pour convenir à  la peau des nouveau-nés. En revanche, les shampoings pour bébé ne sont pas adaptés surtout si vous avez les cheveux gras. En effet, les cheveux des nourrisson ne graissent pas. Les shampoings “spécial bébé” ne vont pas éliminer l’excès de sébum chez vous.  

A lire aussi : Ma valise pour la maternité

Mieux vaut laisser ses huiles essentielles au placard

VRAI. Certaines huiles essentielles contiennent des  molécules aromatiques dites “abortives”. Elles peuvent donc entraîner un risque de fausse couche même si celui-ci est faible.

On peut continuer à se parfumer

FAUX. Pendant la grossesse, il est conseillé de ne pas s’asperger de parfum, notamment ceux avec alcool. La peau est plus sensible à la grossesse et peut davantage réagir aux composants parfumés. De plus, le parfum peut se transformer en tâches si vous vous exposez au soleil.

Choisir un déo sans sels d’aluminium

VRAI. Les sels d’aluminium des déodorants peuvent être néfastes pour le fœtus. Ils seraient neurotoxiques pour le futur bébé. Prenez des déodorants les plus naturels possibles en fuyant également les para bens.

Attendre avant de se colorer les cheveux

VRAI. La plupart des colorations sont (fortement) chimiques avec un risque pour le développement du fœtus. Si vous tenez absolument à changer ou à raviver votre couleur, optez pour une coloration végétale. Celle-ci sera moins durable mais plus saine.  

En cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien, à votre médecin généraliste ou spécialiste (gynécologue ou dermatologue) ou à votre sage-femme.

En savoir plus :

Article précédentCovid-19 : 40% de vaccinés parmi les nouvelles contaminations en Israël
Article suivantCertificat Covid numérique européen : comment le télécharger ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici