Les bienfaits des pommes de terre

1
Les bienfaits des pommes de terre
@AdobeStock

Star de nos assiettes, surtout en hiver, les pommes de terre ont un bon rapport de qualité nutritionnelle à moindre coût. Elles ont de nombreux bienfaits, souvent méconnus.

Trois sortes de pommes de terres

La pomme de terre appartient à la même famille de légumes que les tomates et les aubergines, les morelles. S’il existe une large variété de pommes de terre, en cuisine, on les divise en trois grandes familles, les pommes de terre farinées, les pommes de terre cireuses et les pommes de terre nouvelles.

Les farineuses, comme la Maris Piper, contiennent plus d’amidon ou amylose. Ils gonflent et éclatent à la cuisson, rendant la pomme de terre moelleuse. On se sert des pommes de terre farinées pour les purées, par exemple. Les pommes de terre cireuses, ont moins d’amylose, elles sont donc plus fermes que les premières après la cuisson. On s’en sert  pour les rôtis et les gratins. Enfin, les pommes de terre nouvelles sont immatures et cueillies tôt dans la saison. Elles gardent la même texture après cuisson et sont donc parfaites pour les salades de pommes de terre.

Elles sont antioxydantes

La chair des pommes de terre est antioxydante. Elle contient des caroténoïdes, dont la lutéine et la zéaxanthine, bons pour les yeux. Elles sont aussi composées de polyphénols, de flavonoïdes, de catéchine et l’épicatéchine, tout aussi antioxydants.

Elles aident à maintenir un bon taux de glycémie

Riches en amidon, les pommes de terre aident le corps à contrôler son taux de glycémie. Pour augmenter le taux d’amidon des pommes de terre, vous pouvez les faire bouillir, les faire refroidir puis les garder au frais pour les manger froides.

Pour une bonne santé intestinale

L’amidon des pommes de terre est également bon pour les microbes intestinaux. C’est un « amidon résistant », qui résiste à la digestion, mais qui est détruit par les bactéries intestinales, leur donnant l’énergie nécessaire pour fonctionner correctement. Ainsi, la digestion est facilitée, ce qui réduit par la même occasion le risque de développer des maladies du côlon.

Elles sont peu grasses

Bouillies ou cuites au four, elles ne contiennent presque pas de matières grasses. Sans compter qu’elles apportent au corps une bonne dose de vitamine C, de folates et de potassium.

Aucun article à afficher

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

Articles Similaires