Covid-19 : deux fois plus de risque de problèmes respiratoires après une infection

4
Covid-19 : deux fois plus de risque de problèmes respiratoires après une infection
Deux après une infection de nombreuses personnes gardent des séquelles de la Covid-19. © Adobe stock

Les scientifiques découvrent d’autres effets de la Covid-19 sur la santé… Selon une nouvelle étude américaine, les personnes infectées par le virus sont deux fois plus susceptibles que les autres de développer des problèmes respiratoires.

Etude à grande échelle qui confirment les séquelles de la Covid

Les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) des Etats-Unis ont recensé les soucis de santé potentiellement liés à la Covid-19. Une étude publiée mardi 24 mai dernier. Les symptômes des patients ayant eu la Covid-19 ont été comparés à des patients ne l’ayant pas eu, sur la période allant de mars 2020 à novembre 2021. «Les anciens malades du Covid-19 ont significativement plus de risques que le groupe de contrôle de développer des pathologies pouvant être attribuées à une infection préalable», constatent les CDC.

Symptômes respiratoires et embolies pulmonaires

Les personnes ayant eu la Covid-19 sont deux fois plus susceptibles que les autres de développer par la suite une embolie pulmonaire ou des problèmes respiratoires, selon cette étude des autorités sanitaires américaines Une embolie pulmonaire se caractérise par des caillots de sang bloquant une artère pulmonaire dont les conséquences peuvent être mortelles.

Des séquelles qui perdurent même chez les plus jeunes

Les travaux menés par les CDC montrent qu’une personne sur cinq entre 18 à 64 ans ayant contracté la Covid-19 souffre toujours de Covid-long. Cette proportion augmente chez les plus de 65 ans en touchant une personne sur quatre.

 

Bémol de l’étude

Les chercheurs précisent que cette étude a été menée sans connaître le statut vaccinal des patients. De plus, les observations menées ont eu lieu avant les nouveaux variants, plus contagieux mais considérés comme moins dangereux.

Aucun article à afficher

4 COMMENTS

  1. « Covid-19 : deux fois plus de risque de problèmes respiratoires après une infection » Après une infection ou injection ? that is a question que certains se posent et d’autres pas .

  2. j ai été infecte fin mars par omicron ,j avais 3 vaccins et j ai ete infecte par une personne avec 3 vaccins ,j ai eu une forme assez sévère toux éternuements perte de gout diarrhées fièvre fatigue intense ça a dure 15 jours ,j ai cru me remettre et depuis 15 jours je suis anormalement fatiguée j ai des palpitations et la poitrine serrée au niveau du plexus solaire bref pas la forme un jour ça va,, deux ça va pas !!!!
    j ai 73 a christiane

    • Ce sont les symptômes d’une intoxication à l’hydroxyde de graphène. Quand on est enfant, jeune, sportif, on produit naturellement du glutathion. À partir de la soixantaine (ou quand on est obèse), cette production chute drastiquement, ce qui explique pourquoi des gens âgés ou obèses ont été malades : leur terrain ne leur permettait pas de faire face. L’agression vient toujours de l’intérieur, du terrain. Les virus n’existent pas, on n’a jamais à ce jour isolé un virus.

      Le docteur Ochs a détaillé ce que doivent faire mesurer les injectés pour savoir où ils en sont. Faites déjà mesurer vos D-dimères.
      Et procurez-vous du glutathion, consommez de la verdure, du zinc, ne prenez surtout pas de paracétamol. Ils ont dit aux gens de prendre du paracétamol pour les achever.

  3. vu que le virus s’attaque aux voies respiratoires, il n’y avais pas besoin d’une étude pour deviner cela
    encore de l’argent gaspillé inutilement , la simple logique suffit

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici