Seuil à «1.500 malades en réanimation» pour en finir avec le masque

7
8212
Seuil à «1.500 malades en réanimation» pour en finir avec le masque
Le ministre de la santé vient de mettre une condition au retrait du masque en intérieur : il faudra que le nombre de patients en réanimation soir en-dessous de 1500. © Adobe stcok

Baisse des nouveaux cas de Covid-19, allègement des restrictions : les Français veulent en finir avec le masque à l’intérieur. Une mesure qui sera seulement possible en dessous de 1.500 malades en réanimation, a affirmé le ministre de la Santé Olivier Véran.

Moins de pression sur l’hôpital

Lors d’un déplacement à Nice, jeudi 17 février, Olivier Véran est revenu sur le calendrier de la levée des restrictions. La levée du port du masque comme celle du pass vaccinal « sous-entend que l’activité a repris un rythme de routine, et ça, je l’ai estimé entre 1 000 et 2 000 patients Covid en réanimation a déclaré le ministre de la Santé.

Pourquoi l’échéance mi-mars ?

«Le choix de la mi-mars n’est pas un choix qui se fait au hasard» s’est justifié le ministre. Il est calculé sur la baisse du taux d’incidence. Ce-dernier «se divise quasiment par deux chaque semaine, donc dans quatre semaines, s’il continue sur cette dynamique, on sera revenu à un taux extrêmement faible nous permettant de lever les dernières mesures sans prendre de risques de faire flamber l’épidémie», a expliqué Olivier Véran.

7 Commentaires

  1. O. Veran le grand détenteur de la vérité scientifique, ici le nombre « magique » de 1500 sorti du chapeau, qui a déjà annoncé le retour de la « nouvelle ère » dès cet été avec le retour des dé-mesures sanitaires : l’abrutissement sans fin, tant souhaité par une majorité de pleutres

  2. Il est insupportable ce gouvernement et ce Veran, vivement qu’il saute. Ils sont mauvais car tout leur donne tord et ils s’acharnent dans le même sens, quels cretins

  3. Ces commentaires sont tout et n importe quoi chacun y va de sa haine prenant leurs rancunes pour universelles , non y en a qui ne pense pas comme vous ce ne sont ni des abrutis ni des moutons , si tout le monde pensait pareil on aurait une dictature et c est loin d être le cas ne vous en déplaise .)

    • Hé bon samaritain, t’as rien compris !
      La haine en France aujourd’hui c’est cette insécurité entretenue par toute cette violence politique, médiatique et policière !!!!

  4. combien de personnes par lit ?
    si on les superpose on peut facilement en mettre trois ou quatre, les plus gros en-dessous, ou alors, à la verticale, on doit pouvoir en mettre quatre ou cinq, je demande, vu que le gouvernement n’a pas du tout l’intention d’aligner le nombre de lits en fonction de nos besoins, lui, ce qui l’intéresse, c’est qu’il y en ait le moins possible, comme ça après il peut dire « les urgences sont saturées » et terroriser toute une population, bref, vous aurez compris, faudra faire avec ce qu’il y a sur place et innover en terme de solution pour sortir de leur chantage nauséabond

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici