«On va beaucoup souffrir, même jusqu’à la mi-mars», selon Jean-François Delfraissy

12
8760
«On va beaucoup souffrir, même jusqu'à la mi-mars», selon Jean-François Delfraissy
La grande contagiosité d'Omicron combinée à l'apparition d'un sous-variant prolonge cette cinquième vague. © Adobe stock

Le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, a prévenu que la vague Omicron n’était pas terminée. Pourquoi cette vague ne faiblit pas ? Pourquoi cette date butoir du printemps ? On fait le point.

«La vague Omicron n’est pas terminée»

Mardi 25 janvier, sur France info, le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy a donné sa vision de la crise sanitaire. Il qualifie cette cinquième vague due à Omicron de «différente» des précédentes. En effet, Omicron «est un variant qui est beaucoup plus transmissible mais nettement moins sévère.» Avant d’ajouter : «on va beaucoup souffrir, même jusqu’à la mi-mars»

A lire aussi – La pandémie est «loin d’être terminée» pour l’OMS

Une amélioration au printemps

«Je vois atterrir les choses plutôt vers la mi-mars avec une baisse progressive, très lente, en termes d’hospitalisations», a déclaré le Pr Delfraissy. Si le nombre de contaminations reste encore très élevé, il estime qu’il «va doucement finir par baisser, avec une hétérogénéité selon les régions». «On peut imaginer qu’on ait un printemps 2022 qui ne se passe donc pas trop dans de mauvaises conditions, sous réserve d’un nouveau variant qui arrive», a-t-il ajouté.

Une nouvelle vague à l’automne 2022 ?

Le scénario va-t-il encore se répéter l’automne prochain ? «Sûrement» selon le président du Conseil scientifique.  «On est dans une épidémie de long cours, je n’ai pas dit qu’on avait terminé, loin de là», a-t-il insisté..

De l’espoir avec la pilule de Pfizer

La pilule anti-Covid de Pfizer est un signe d’espoir pour le professeur Delfraissy. «On va pouvoir avoir une stratégie de « test and treat ». Vous êtes testé positif, vous êtes à risque parce qu’incomplètement vacciné, pas vacciné du tout ou avec des facteurs de risque importants, on vous donne un médicament qui réduit le passage aux formes graves d’environ 85%», a-t-il souligné. Tout en rappelant l’importance de la vaccination.

12 Commentaires

  1. La boule de crystal et toujours le fameux script du maintien de la tête sous l’eau qui déroule inlassablement ou, charte de coercition de Biderman….. on appelle ça comme on veut le but étant de nous faire glisser vers ce passeport numérique européen de fachos.
    Ce Défraichi à vendu son âme à Belzébuth depuis belle lurette !
    Comme j’aimerai que ce sinistre personnage « souffre » avec nous…

  2. Journal Le monde média mainstream financé en partie par la fondation Gates, appartenance oligarchique Xavier Niel financeur institut Montaigne etc……
    Belles références en matière de neutralité et de suppôt du mensonge officiel !
    Nullement surpris, on sait donc à qui on a affaire avec ceux qui lisent c torches culs…

    • « financé en partie par la fondation Gates » Encore une fois, ce serait honnête de donner vos sources et d’avancer des preuves ! Quant à l’actuel France-soir, tout le monde sait qu’il rassemble les complotistes et les amis français de Trump, grande figure de l’honnêteté, de la justice et représentant du libéralisme le plus abject ! Même les anciens journalistes de France Soir le contestent ! Si c’est ça ou l’extrême droite que vous voulez pour la France, évidemment, on ne pourra jamais être d’accord.

    • malheureusement cette pilule va être difficile à avaler car un traitement coûte 700 euros/personne encore un racket sur la sécu par les labos américains avec la bénédiction des gouvernements européens.
      il y a le vaccin français qui arrive qui est un classique avec virus atténué comme la grippe hivernale avec ces différentes souches alors patience si vous ne voulez pas contribuer à la ruine de notre pays et soit dit en passant ruine de notre protection sociale; j’attends qu’on publie le bilan du budget de la protection sociale car le bien public français que constitue la sécu verse depuis 2 ans un pognon de dingue aux capitalistes américains. Et puis regardez le désastre de nos hôpitaux et vous comprendrez que la destruction des services publics sanitaires est en marche avec Macron dont il n’est pas le seul responsable bien entendu mais qui continue la même politique que ses prédécesseurs. on dirait qu’ils n’ont pas le choix …la commission européenne veille à cela.

      • Si vous saviez de quel bois se chauffe l’oncle SAM vous tomberiez des nues !
        Quelques ex qui parlent parce que la liste serait trop longue…..
        – Dépeçage de notre industrie pour alimenter leurs fonds de pensions
        – Des milliards de prélèvement de l’Europe financent leurs programmes d’armements
        etc……..
        Tous ça bien évidemment avec la complicité bienveillante de nos politiciens.

      • Pas la peine d’avaler cette pilule. Elle n’a pas plus d’utilité que ce liquide indûment appelé Vaccin qui n’empêche pas la maladie et sa contamination. Cette maladie est peu mortelle, elle n’a tué que ceux qui étaient suffisamment débilités pour devoir mourir a la moindre affection. Alors c’est simple nous avons été escroqué par les Politiciens. La plus grande gravité vient du fait que de nombreux médecins en ont été complices et s’en sont enrichis. Nous vivons une honte mondiale.

  3. On aura assisté et SUBI le Carnaval mondial sur fond d’orchestration Covid. Quelle honte. La promotion de Pfizer s’est faite sur ordre d’interdiction de soins et pire ordre d’inutilité de se soigner et de consulter son médecin. Il est temps que le monde obtienne des comptes de la part de ces mafieux qui nous ont détruit parfois physiquement mais systématiquement moralement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici