Variant Delta : il double le risque d’hospitalisation

1
Variant Delta : il double le risque d’hospitalisation
Si vous êtes contaminé par le variant Delta, vous avez deux fois plus de risque d'être hospitalisé qu'avec le variant Alpha. © Adobe Stock

Les personnes contaminées par le variant Delta ont deux fois plus de risque d’être hospitalisées pour Covid-19 par rapport au variant Alpha. Pourquoi ?

1.Il adhère plus facilement aux cellules humaines

Le variant Delta est dangereux car il présente certaines mutations qui permettent au virus d’adhérer plus facilement aux cellules humaines selon les données de l’OMS.

A lire aussi : Rentrée scolaire : 3 choses à retenir du protocole sanitaire

2.Il provoque des formes plus sévères

Le variant Delta multiplie par 2,26 le risque d’hospitalisation par rapport au variant Alpha. Un article publié dans la revue The Lancet Infectious Diseases en fait le détail.  

Les chercheurs britanniques à l’origine de cette étude ont analysé les données de plus de 43.338 personnes positives au Royaume-Uni entre mars à mai 2021.

A lire aussi : Covid-19 : 50 000 décès évités en France grâce à la vaccination

3.Il est plus transmissible

Le variant Delta, identifié pour la première fois en Inde, est environ 40% à 60% plus transmissible que le variant Alpha. L’OMS avait déjà prévenu sur la grande contagiosité de ce variant dont la «charge virale [est] plus élevée chez les personnes infectées».

A lire aussi : Covid-long : 12 mois après, la moitié des patients souffre toujours

4.Il annonce la capacité du virus à muter encore

L’OMS n’est pas optimiste sur la sortie immédiate de la pandémie. «Le virus COVID-19 a évolué depuis qu’il a été signalé pour la première fois, et il continue à évoluer. Jusqu’à présent, quatre variants préoccupants sont apparus, et il y en aura d’autres tant que le virus continuera à se propager », a souligné le Dr Tedros, le directeur de l’OMS.

Sources : OMS et The Lancet Infectious Diseases

En savoir plus :

Article précédent Fracture maxillaire
Article suivant La fracture du radius

Aucun article à afficher

1 COMMENT

  1. Cet article est bidon. Si on lit l’étude en anglais et regarde les données brut le chiffre de 2.26 fois de risque n’est pas la du tout. Il y a un petit peu plus de risque. Aussi au moment quand l’étude était fait la plupart des cas de Delta ( minoritaire dans l’étude ) était parmi les communautés Indiens , Bangladais et Pakistanais du nord ouest de l’Angleterre. Tous les chiffres pour le covid là-bas ont montré clairement que ces communautés était durement frappé par la pandémie probablement parce que ils ont les niveaux de la vitamine D très très bas.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici