Spirométrie

0
2737
Spirometrie

La spirométrie est un examen réalisé sous forme de test faisant partie des EFR (Explorations Fonctionnelles Respiratoires). Il s’agit du test le plus fréquent de la fonction pulmonaire. La méthode est simple et destinée à évaluer la fonction respiratoire d’une personne en la comparant à celle d’un individu de taille, poids, sexe et âge identique. Sur la base de cette comparaison, on déterminera si le patient présente une affection pulmonaire.

Avantages de la spirométrie

La spirométrie présente l’avantage d’être une méthode de référence pour un dépistage précoce des maladies pulmonaires obstructives. Elle permet de mesurer la BPCO (Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive) de 10 à 15 ans plus tôt que les autres moyens de diagnostic type radiologie pulmonaire ou la mesure des gaz dans le sang.

La BPCO est une maladie respiratoire chronique qui est responsable de 15 000 décès par an en France chaque année selon le ministère de la Santé.

A quoi sert le test de la spirométrie ?

  1. Il peut indiquer la présence d’une maladie pulmonaire.
  2. Il aide à prendre les mesures exactes de la réduction de capacité respiratoire.
  3. Il permet un diagnostic précoce des problèmes et maladies respiratoires type asthme.
  4. Il aide à évaluer les traitements en cours.

La spirométrie pour qui ?

  1. Les fumeurs de plus de 35/40 ans ou les fumeurs ayant arrêté dans les 2 années précédentes.
  2. Les adultes présentant des problèmes respiratoires.
  3. L’enfant de 3 à 5 ans suivi par un pneumopédiatre.
  4. Les sportifs.

En quoi consiste l’examen de la spirométrie ?

  1. On demandera de respirer dans un tube en faisant plus ou moins d’efforts. Ce tube est relié à un appareil d’analyse.
  2. On mesure ainsi la capacité pulmonaire, le volume maximal d’air que les poumons peuvent contenir ainsi que les débits respiratoires (la vitesse à laquelle le patient est capable de souffler).
  3. L’examen est totalement indolore.
  4. Les résultats sont donnés en pourcentage par rapport à une personne en bonne santé.

Consignes pour un test de spirométrie

  1. Ne pas manger trop lourd avant.
  2. Eviter tabac, alcool et activités sportives dans les heures qui précèdent.
  3. Remplir un questionnaire de base : âge, sexe, poids…
  4. On reste en position assise, les pieds bien positionnés sur le sol, la tête bien droite.
  5. Le nez est bouché avec une pince. En effet, tout l’air doit passer par un seul tube relié à une machine d’analyse.
  6. On expire pendant 6 secondes et on renouvelle 3 fois ce type d’expiration.
  7. L’examen dure 30 mn.

Les résultats sont envoyés quelques jours plus tard par le laboratoire.

Les maladies pulmonaires obstructives ont un impact important sur la santé publique. Selon le ministère de la santé, la BPCO entraine 3,5 milliards d’euros par an de dépenses de santé.

Source : www.spirometrie.fr

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici