Insuffisance surrénalienne

0
190
insuffisance surrénalienne

Définition de l’insuffisance surrénalienne

Les glandes surrénaliennes sont une maladie liée à l’endocrinologie, elles correspondent à une des glandes sécrétant de la cortisone.
Elles sont au nombre de deux et se situent au niveau de la loge rénale.

L’insuffisance surrénalienne correspond à une diminution du cortisol, élément essentiel du fonctionnement du corps.

Les causes  de l’insuffisance surrénalienne

  • La plupart du temps l’insuffisance surrénalienne présente une origine auto-immune elle entraine une rétraction corticale. On la retrouve chez 80% des adultes touchés par l’insuffisance surrénalienne.
  • La tuberculose bilatérale des surrénales.
  • Le virus de l’immunodéficience. (VIH)
  • Cela peut être iatrogène : lors d’une surrénalectomie bilatérale, en cas de nécrose hémorragique due à la thrombopénie à l’héparine ou des complications hémorragiques des anticoagulants.
  • Lymphomes
  • Maladies infiltratives: sarcoïdose, amylose.
  • Causes vasculaires: nécrose des surrénales lors d’un choc, thrombose des veines surrénaliennes, Hémorragie bilatérale dans la méningite.

Clinique

Le tableau clinique est peu spécifique et il présente des débuts insidieux. Seule la mélanodermie est évocatrice : la coloration noirâtre de la peau.

  • Au niveau de l’examen clinique on retrouve :
  • Une asthénie physique et psychique constamment présente qui augmente au cours de la journée et à l’effort.
  • Un amaigrissement, une anorexie dans100% des cas.
  • Une hypotension artérielle dans 90% des cas.
  • Des nausées très fréquentes: avec une apparition de vomissements, des diarrhées, des douleurs abdominales.
  • La mélanodermie dans 80%, elle est surement prédominante sur les zones exposées au soleil, les zones de frottement, les plis palmaires, les ongles, les taches ardoisées sur la muqueuse buccale.
  • L’hypoglycémie chez le jeune.

Bilan biologique

Le ionogramme sanguin :

  • peut être normal ou l’on peut retrouver une hyponatrémie, une hyperkaliémie.

Sur l’hémogramme :

  • Une anémie modérée, normochrome peut être retrouvée.
  • Une leucopénie, une. Hyperéosinophilie également.

Au niveau du ionogramme urinaire : on retrouve une augmentation natriurèse (concentration de sodium).
Un électrocardiogramme doit être réalisé.

Traitement

Il s’agit d’une urgence extrême.

A. Au domicile

Le patient doit recevoir une administration de 100 mg hydrocortisone Intra veineuse ou Intra musculaire.
Il nécessite un transport médicalisé.

B. A l’hôpital

Le patient doit aller en réanimation.

  • Corriger l’hydratation et troubles hydro-électrolytiques : Le remplissage par du sodium en 15 min, par des drogues vasopressives. Si le patient présente une hypoglycémie,  injection de G30% avec 2 ampoules en intra-veineux en bolus.
  • Hydrocortisone permet une supplémentation de l’hormone cortisol.

🔔 Cette fiche ne dispense pas d’une consultation médicale 🔔

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici