Charcuteries : risque de cancer confirmé

4
26916
Charcuteries : risque de cancer confirmé
Les nitrites et les nitrates donnent la couleur rose au jambon qui est gris naturellement. © Adobe stock

Les nitrites présents dans la charcuterie sont considérés comme cancérogènes. A partir de quelle consommation quotidienne le risque est-il confirmé ?  On vous en dit plus.

Risque de cancer colorectal

L’agence nationale de sécurité alimentaire (Anses) vient de confirmer «l’existence d’une association entre le risque de cancer colorectal et l’exposition aux nitrates et nitrites», dans un avis publié mardi 12 juillet. En 2015, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait déjà classé la charcuterie comme cancérogène. Les cancers colorectaux tuent près de 18.000 personnes par an en France.

Pourquoi utilise-t-on des nitrites dans la charcuterie ?

Les composants nitrés allongent la durée de conservation des produits et préviennent le développement de bactéries. Ces composants nitrés donnent la couleur rose au jambon, naturellement gris. Face à la polémique des nitrites, certaines marques industrielles communiquent déjà sur des produits dits «sans nitrite ajouté» ou «zéro nitrite». Mais si le jambon est rose, ils contiennent bien des nitrates et des nitrites cachés prévient l’Anses.

150 grammes de charcuterie

L’Anses conseille de limiter sa consommation de charcuterie à 150 grammes par semaine. Elle rappelle l’importance d’une alimentation diversifiée, avec au moins cinq portions de fruits et légumes par jour.

4 Commentaires

  1. Pour beaucoup de nos dirigeants, le problème de l’alimentation est très secondaire. Heureusement qu’il y a des journalistes qui investiguent pour dénicher toutes les malversations liées à des pratiques dangereuses pour la santé. Si le nitrate est dangereux, qu’attendent nos dirigeants pour les faire supprimer?

  2. Il faut, on vous le dit, on ou le répète, 5 fruits et légumes par jour, bio de préférence. Sinon gare au vilain cancer…. J’en ai déjà deux que je ne soigne pas, alors…et même si je voulais, quand je vois les prix, trop chers pour moi. Je paie mes factures sans l’aide de personne avec 800 euros/mois. Bien sûr, je n’ai pas de voiture, je ne pars pas en vacances, et j’adore la charcuterie, mais la canicule aura peut être raison de moi… mais bon certains d’entre nous vont mourir de faim. Des pâtes, voilà de quoi je me nourris tant que j’en trouve… Je peux ou bien je vais demander à l’Elysée que l’on m’envoie des repas gratos (cali)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici