Bien-être : des bouillottes non-conformes

1
963
De nombreuses bouillottes ne sont pas conformes

Des bouillottes non conformes : allégations de santé erronées ou risque pour la santé pour certaines d’entre elles. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a publié les conclusions d’une enquête sur les bouillottes et chaufferettes vendues en France.

Incidents de brûlure

Bouillottes micro-ondables, bouillottes en PVC ou en caoutchouc remplies d’eau, bouillottes électriques ou chaufferettes à essence…. Laquelle avez-vous ? Suite à plusieurs incidents de brûlures, la DGCCRF a contrôlé 155 établissements. 84 % des prélèvements effectués et analysés, se sont révélés non conformes. 26 % ont été considérées comme dangereux. Des chiffres alarmants. La réalité est plus nuancée. En effet, la plupart des produits non conformes le sont par défauts d’informations et de mis en lumière des fausses allégations thérapeutiques

Ce qui est le plus inquiétant sont les risques pour la santé des 26 % des bouillottes non conformes. Quatre d’entre elles en PVC ou en caoutchouc ont été reconnues dangereuses par la DGCCRF ; deux références ont été retirées de la vente. L’enquête se poursuit pour les deux autres. Enfin, une bouillotte électrique a été jugée dangereuse car elle présentait des risques de choc électrique.

En savoir plus :

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici