Comment choisir ses cosmétiques et produits végans ?

0
Comment choisir ses cosmétiques et produits végans ?
Soucieuses du bien-être animal et de ne pas tester les produits sur eux, les cosmétiques vegan sont la grande tendance. Pourtant, il y a quelques éléments à connaître avant de choisir les vôtres. Revue.

Comment les reconnaître ?

Il ne faut pas confondre cosmétiques bios et cosmétiques végans. Bio, signifie que ces cosmétiques sont composés de produits issus de l’agriculture biologique, ce qui ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas être d’origine animale. Quant aux cosmétiques végans, elles ne doivent contenir aucune trace provenant d’origine animale et garantir l’absence de tests sur les animaux. Par exemple, les pinceaux à maquillage doivent être en poils synthétiques, le rouge à lèvres ne doit pas contenir de cire d’abeille, etc. Il vous faudra donc analyser les composés de tous les produits, à la loupe.

Fiez-vous aux labels

Pour vous aider, fiez-vous aux différents labels existants : « Cruelty Free and Vegan » de la PETA, du label « vegan » de la Vegan Society et du label « Once Voice » de l’association du même nom. Ces derniers sont garants du fait que les produits n’ont pas été testés sur les animaux.
Comme la certification est coûteuse et difficile à obtenir, certains produits sont végans, mais ce n’est pas indiqué sur l’emballage. Cependant, si la liste d’ingrédients d’un produit ne contient aucune matière animale, aucune matière transformée qui implique une matière animale et qu’il n’a pas été testé sur les animaux, alors il est végan.

Ces éléments interdits

Dans les produits végans, on ne doit pas trouver de lait et ses dérivés, comme l’acide lactique, la caséine ou le lactose. Oubliez aussi les œufs, présents dans certains produits cosmétiques, sous forme de protéine albumine, provenant majoritairement des blancs d’œufs et des produits issus de la ruche comme la cire d’abeille, la gelée royale, le miel et la propolis. La lanoline, très présente dans les lotions, baumes et crèmes hydratantes naturelles, n’est pas végan non plus. En effet, c’est une graisse naturelle émolliente et protectrice, dérivée de la graisse des poils de mouton. 

En revanche, les matières minérales sont autorisées : les argiles ou le rhassoul par exemple. D’ailleurs, l’argile est très bonne pour la peau.

Le naturel et le fait maison

Le mieux, c’est encore de fabriquer vos propres produits. Sinon, tournez-vous vers des produits entièrement végétaux, comme les huiles végétales, les huiles essentielles, les hydrolats, les savons à froid ou le gel d’Aloe-vera.

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici