Covid-19 : bientôt un vaccin universel contre tous les coronavirus ?

13
Covid-19 : bientôt un vaccin universel contre tous les coronavirus ?
des scientifiques travaillent su un vaccin capable de contrer tous les coronavirus, y compris ceux à venir. © Adobe stock

Mettre à jour les vaccins dès qu’un nouveau variant émerge est une course perdue d’avance selon certains scientifiques. Ils penchent plutôt pour un vaccin universel contre toutes les formes de Coronavirus actuels et futurs.

« De nouveaux variants vont apparaître tous les trois ou six mois. »

Drew Weissman, de l’université de Pennsylvanie, juge la stratégie des laboratoires perdue d’avance. Plutôt que d’adapter les vaccins à des variants qui font déjà des victimes, il travaille avec son équipe sur un vaccin universel contre toutes les formes de coronavirus. Pour cela, il cherche des fragments entiers de virus qui ne peuvent pas muter aisément. Une tâche ardue car le virus mute en permanence. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle de nouveaux variants apparaissent et vont continuer d’apparaitre «tous les trois ou six mois», précise-t-il à l’Agence France Presse (AFP).

Le virus contourne l’immunité acquise grâce aux vaccins

Après plus de deux ans au contact d’humains, la Covid-19 contourne aujourd’hui l’immunité acquise grâce aux vaccins. C’est ce qui est déjà arrivé avec les virus de la grippe «qui nécessitent un sérum modifié chaque année », observe Drew Weissman.

Lutter contre tous les coronavirus

La Covid-19 est le troisième coronavirus à passer des animaux aux humains après le SRAS en 2002 et le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) en 2012, rapportent les journalistes de l’AFP. La biotech américaine VBI Vaccines cible ces trois coronavirus dans la recherche d’un vaccin universel. «Nous essayons d’apprendre au système immunitaire à développer les variations du virus qu’il est capable de ‘voir’ dès le départ » a déclaré Francisco Diaz-Mitoma, médecin-chef de VBI, à l’AFP.

Aucun article à afficher

13 COMMENTS

  1. une firme française en développe un qui sera produit à Toulouse mais chut bien sûr si c’est américain c’est mieux, retrouvé c’est LinKinVax et la société GTP Bioways le produira sur son site toulousain après agrément dès 2023

  2. Etant une farouche opposante pour les vaccins, et j’ai mes raisons, mais pour les adeptes, un seul vaccin universel ne serait pas du luxe pour les vaccinés. Tous les 3 mois, et je ne suis pas une scientifique, c’est du grand n’importe quoi…. surtout qu’il diminue vite très vite. Pfizer s’est bien enrichi, alors que les scientifiques se penchent sur d’autres maladies plus
    sérieusement. Cela évitera d’aller voir à Necker par ex, son enfant endurer des douleurs insupportables, avant la fin finale, parce que maladie orpheline. Alors, c’est bon les insultes j’ai l’habitude, mais au bout d’un moment, il faut arrêter de prendre la population pour des dégénérées…. (cali)

    • N° 1 Stéphane Bancel Fonction : Président-Directeur-Général de Moderna
      Fortune amassée pour ces expérimentales vaccins : 4 milliards de dollars
      Nationalité : française
      il a vendu toutes ces parts de MODERNA et a démissionné et a disparu donc c’est tout à fait clair qu’il craint des effets secondaires très grave

  3. Je le répète , il vaut mieux soigner que guérir car cela rapporte plus. Certains diront que je suis parano mais il me semble que l’on ne peut pas confier la recherche qu’au privé ou la recherche de rentabilité est un des objectif( actionnaire) . L’état doit investir aussi (dans ) sa recherche de manière plus cohérente .Trop de découvertes (public) sont rapidement récupérées exploitées et rentabilisées par les firmes privées Allez comprendre.

  4. Au niveau vétérinaire depuis des annees des essais ont lieu pour mettre au point un vaccin pour les cheptels contre les coronavirus, ca ne fonctionne pas alors pourquoi ça fonctionnerait chez l’humain ? A part enrichir les laboratoires avec un truc qui ne fonctionnera pas

    • Tout simplement parce que la science évolue au rythme des évolutions virales. Par ailleurs l’évolution virale animale est adossée à une variété de sujets , elle n’est pas générale pour toutes les espèces et c’est à partir des exceptions et de leur analyse que l’on étudie les vaccins ou les médicaments adaptés . Ne rien faire ne constitue pas un progrès.

  5. Il y a déjà un vaccin de chez valneva qui attends l’approbation de l’union européenne ce vaccin à reçu l’approbation de l’agence anglais pourquoi l’union européenne attends d’elle autant c’est incompréhensible
    C’est une histoire de gros sous…..
    Pensez donc aux personnes qui attendent ce vaccin
    Pifzer on en veux plus

  6. concernant la répartition entre public et privé il y a un petit problème au niveau vaccin
    pour ce qui est du public, l’augmentation phénoménale de la dette pendant le dernier quinquennat, ne permet plus a l’Etat d’investir quoi que ce soit.
    comme notre dette est en grande partie financée par l’étranger notamment chinois, il va suffire d’une augmentation de 2 à 3 points des taux d’intérêt pour que la totalité de la recette de l’impôt sur le revenu serve au paiement des intérêts.
    pour de qui est des entreprises dont le financement du capital investi dans la recherche est le fait des actionnaires, il ne semble pas injuste de rémunérer les fonds apportés par des dividendes d’autant que ce genre d’investissement est a fonds perdu si la recherche ne trouve rien..

  7. èvidamant trouver un vaccin universel contre tous coronat virus serait une excèlente trouvaile pour ètre a l’abris de tout le monde l’ètat devrait mettre son nez dans la recherche et surveiller de plus prèt les dèpenses de cette recherche et trouver ce fameux vaccin .

  8. Pourquoi ne pas taxer les gens qui contractent le Covid19 afin de rémunérer son créateur, le Dr Anthony FAUCI qui a financé sur fonds américains un projet de recherche au laboratoire P4 de Wuhan (réalisé par la France) pour améliorer un coronavirus de chauve-souris en échappant à la règlementation sur les armes biologiques ? En effet, ces gens infectés bénéficient (une fois guéris) d’anticorps à large spectre qu’ils produisent à partir d’un coronavirus obtenu sans en avoir acquitté les droits d’utilisation. Ceci est d’autant plus défendable, qu’une certaine jurisprudence étasunienne aurait infligé de lourdes amendes à des agriculteurs ayant illégalement profité de variétés OGM en profitant de pollens apportés par le vent ! Veillons à ce que l’abus du libre-échange n’instaure pas la loi du plus fort …

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici