Covid-19 : le vaccin français Valneva est approuvé

12
15376
Covid-19 : le vaccin français Valneva est approuvé
Le vaccin Valneva a obtenu son autorisation de mise sur le marché dans toute l'Europe. © Adobe stock

L’Agence européenne des médicaments vient d’approuver le vaccin franco-autrichien Valneva. Peut-on déjà se faire vacciner avec Valneva ? Quelle est la technologie utilisée ?

Valneva : un laboratoire installé à Nantes

L’Agence européenne des médicaments vient de donner son feu vert pour le vaccin contre la Covid-19 de Valneva. C’est un laboratoire franco-autrichien basée à côté de Nantes. Ce nouveau vaccin se nomme le VLA2001. Il devient le sixième vaccin anti-Covid recommandé chez les adultes au sein de l’Union européenne.

Vaccin à virus inactivé.

Le vaccin de Valneva est un vaccin dit à virus inactivé. En effet, il contient «le virus ou la bactérie porteur de la maladie, ou un très semblable à celui-ci», explique l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Les éléments dangereux sont alors inactivés ou tués «à l’aide de produits chimiques, de chaleur ou de rayonnements». C’est pourquoi le virus inactivé du vaccin est incapable de provoquer la maladie.

Qui pourra être vacciné avec Valneva ?

Le vaccin de Valneva est destiné aux adultes entre 18 à 50 ans en primo-vaccination. Seuls les Français qui n’ont pas reçu de vaccin contre la Covid pourront en bénéficier. Toutefois, un essai clinique est en cours pour déterminer l’efficacité de Valneva en tant que dose de rappel. Un autre essai clinique est en cours auprès d’adolescents.

Peut-on déjà se faire vacciner avec Valneva ?

Le vaccin de Valneva a reçu son autorisation de mise sur le marché en Europe le 24 juin. Le laboratoire attend désormais les commandes de l’Union Européenne pour diffuser rapidement son vaccin en Europe et en France.

12 Commentaires

  1. Et pourquoi ce vaccin est il réservé aux adultes entre 18 et 50 ans ???? Mon mari et moi même avons 67 et 66 ans et à la limite ont serait prêt à faire ce vaccin au virus inactivé et sans ARN , le seul ou l’ont aurait un peu confiance ….. les autres vaccins , on n’en veut pas !

    • Vous avez bien tort. J’ai été vacciné avec Astra Zeneca, puis deux fois Moderna, puis Pfizer. Bien qu’ayant un terrain allergique et des comorbidités, à 72 ans, je n’ai pas eu d’effets secondaires, ni avec les uns, ni avec les autres. Chacun est différentnt, bien sûr, mais votre prévention contre l’ARN est largement excessive.

      • 77 ans, vaccinée 3 fois au Pfizer, ma tension, mon rythme cardiaque mon diabète et une multitude de douleurs articulaires que je n’avais pas avant cette fichue 3ème dose ont été complètement bouleversés au point qu’il a fallu plus d’un mois 1/2 pour rééquilibrer mes traitements, dire que ces vaccins à ARN sont inoffensifs, ça c’est largement excessif ! Je passerai mon tour pour un 4ème rappel pour ne pas risquer une cardiopathie! Et j’ai eu des effets secondaires dès la première injection (fièvre, maux de tête et douleurs articulaires ) et je ne suis pas la seule ! Donc on va dire que vous avez eu beaucoup de chance !!!

      • En reponse à… DEVALS…
        Finalement vous collectionnez les injections… comme d’autres collectionnent les médailles militaires !!!
        Bon courage… la victoire est dans la seringue…

      • Il y a au moins trois ou quatre dosages qui circulent, y compris des placebos. Ce qui est logique pour un vaccin en phase 3. La phase 3 est une phase de test à grande échelle. Vous avez simplement eu un placebo, ou vous aurez des effets secondaires plus tard…

  2. Enfin !!!! on l’attendait depuis si longtemps et l’ on n’y croyait plus…… mais déception !!! pour nous les plus de 50 ans combien de temps encore à attendre car c’est celui là ou rien d’autre. L’ARN est beaucoup trop dangereux avec son cortège d’effets secondaires

  3. ah ah Un « petit nouveau…avec le virus inactivé ou atténué.. interessant..!!
    Mais question : ???pourquoi limiter l’utilisation par un age ?? il y a des – de 50ans fragiles et des Plus de 50, 60, 70, etc TRES COSTAUD (en tout cas plus que bien des jeunes..)
    encore une fois donnez les infos.. toutes..! justifiant des contraintes /restrictions..
    Moi je préfererais « VIRUS INACTIVE » (à la rigueur )
    Tout en sachant que depuis 2019 .. sans vaccin… je n’ai même pas eu MEME 1 rhume mais je RENFORCE MES DEFENSES IMMUNITAIRES..
    ???Alors pourquoi ne pas prescrire cette dernière démarche… AUSSI !!
    au moins c’est … sans effets secondaires ..!!

    • Oui, mais, Pfizer et Moderna, ça ne fait pas leur affaire!
      Bof, on vous aura au rappel, Pfizer ou Moderna en 3ème dose, et les autres à suivre, avec un vaccin toujours basé sur la souche Yuan.
      Les Politiques ne se sont pas emparés de ce problème en période électorale, les Vaccins sous contrainte, non obligatoire (pas fous, vous l’aurez voulu!) vont revenir à l’assaut, tous masques déployés, dès le premier soubresaut de revendication sociale…Tout le monde à la niche, le Virus circule!

  4. VACCIN QUI NE SERT A RIEN.
    Puisque pour avoir un schéma vaccinal complet il faut un ARN en rappel dans tous les cas.
    Comme pour le Novavax.
    Donc intérêt Zéro

  5. dans les années 80 c’était le cancer et le sida il fallait surtout pas s’approcher d’eux car très contagieux nous disait on a l’époque mensonge bien sur et la on fait la même chose pour le covid marre de tout cette fausse information les chercheurs ferait mieux de trouver des médicament valable pour toutes ces maladies

  6. Et pendant ce temps là, tandis que Pfizer et compagnie s’en mettaient plein les poches… jusqu’à l’outrance… nos bons vieux laboratoires franco-français continuaient de toucher des subventions pas forcément justifiées… en attendant de pouvoir enfin passer à table !!! Pauvre France… tes lumières sont éteintes !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici