Covid-19 : plus de 200 000 nouveaux cas en 24 heures

26
Covid-19 : plus de 200 000 nouveaux cas en 24 heures
Le pic épidémique est attendu pour fin juillet. © Adobe stock

La 7e vague de Covid-19 continue de progresser en France. Quels sont les départements où le virus circule le plus ? A quoi faut-il s’attendre comme restrictions cet été ?

Retour aux pics d’avril dernier

200 000 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés en 24 heures mardi 5 juillet. Un chiffre annoncé par le nouveau ministre de la Santé, François Braun. Ce pic épidémique est similaire aux niveaux d’avril dernier. En moyenne, au 1er juillet, on compte 105 000 cas par jour. Le pic épidémique est attendu fin juillet selon le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy.

Les départements où le virus circule le plus

L’Île-de-France est la région la plus touchée par cette 7e vague  avec un taux d’incidence à 1 249,3 cas pour 100 000 habitants (moyenne de 7 jours). Le taux d’incidence est en augmentation dans tous les départements. Il a doublé dans certains départements comme les Vosges, l’Allier ou encore l’Ariège.

Quelles sont les mesures envisagées ?

L’état d’urgence sanitaire se termine le 31 juillet. Si le gouvernement appelle au respect de gestes barrière, aucune nouvelle mesure ne semble se concrétiser dans l’immédiat. L’Assemblée nationale planche sur la réactivation du pass sanitaire pour les voyages à partir du 11 juillet.

Aucun article à afficher

26 Commentaires

  1. autour de moi, les « cas » de personne déclaré covid est en effet un peu plus important
    mais
    aucun malade réel, juste une grosse fatigue de 2 ou 3 jours et un symptôme comme un gros rhume
    exactement les même symptôme que de très nombreuses pathologies
    si on suppose que les test ne son fiable qu’a moins de 20% (et je suis généreux, je pense en réalité encore bien moins)en réalité, il n’y a rien
    sauf une nostalgie de pouvoir museler les peuple des politiques qui se rèvent en dictateurs

    • Les gens sont en vacances, donc le COVID n’existe plus, voyons…. D’ailleurs depuis les élections on pouvait aller voter, même positif, c’est dire la négligence ou l’inconscience…
      Patrick76 doit être jeune et inconscient lui aussi.
      J’ai perdu une amie suite au COVID. Ellle avait 36 ans et deux enfants. A méditer.

    • Le covid19, quelle juteuse affaire pour les fabricants de tests et les vendeurs d’injections. J’ai perdu 2 amis suite à leur vaccination, l’un de 57 ans après la deuxième dose en 2021 et l’autre de 55 ans toujours après la deuxième dose en décembre 2021… sans compter tous les autres qui aujourd’hui ont des problèmes dus à l’affaiblissement de leur système immunitaire… on a rarement vu des injections aussi efficaces… à méditer aussi

  2. on peut nier la réalité et faire du complotisme, ça ne change rien : le virus est là, et il faut en tenir compte. se mettre la tête dans le sable n’efface pas le danger !

    • il reste juste des résidus de ce virus, résidu qui ne sont pas plus méchant qu’un simple rhume
      mais libre à vous de continuer à etre un mouton bien docile et aller vous faire injecté au risque de subir des effets secondaire , soit mortel, soit handicapant à vie , ce qui , à mon avis est encore pire que la mort
      mais les pouvoir en place et les labos ne veulent pas en voir la fin de ce pactole
      les effets secondaire qui commencent à se dévoiler par millions , ils préfèrent le ignorer

  3. Vous devriez vous méfier. Apparemment, au vu de toutes vos fautes d’orthographe et fautes de français, le virus a déjà attaqué vos neurones! A moins que ce ne soit encore un mauvais coup des laboratoires et du gouvernement avec leurs vaccins !

  4. et on continu a vouloir faire peur pour continuer l’état d’urgence et nous imposer les masques tests vaccins et autre pass et compagnie gouvernement et scientifique qui on beaucoup de conflits d’intérêts et de pots de vins

  5. ça ne vaut même plus la peine ce commenter, ça devient ridicule, les dirigeants du monde entier ont trouver les virus pour mater le peuple. ne soyez pas moutons détendez vous et oubliez masques et vaccins. Vivez comme avant.

  6. Les nouveaux malades de cette nouvelle vague sont en majorité des vaccinés 3 ou 4 doses, à quoi cela sert ?
    J’ai cette preuve flagrante chez moi, mon fils vacciné 3 doses l’a attrapé et je l’ai emmené chez mon docteur qui lui a prescrit un remède de cheval et 2 jours après, terminé comme un gros rhume avec mal de gorge.
    Il a simplement remis le masque en intérieur pour nous éviter la contamination et cette simple mesure à fonctionné.
    Alors laissez nous vivre tranquillement, laissez nos docteurs nous soigner et surtout ne remettez pas cette mesure idiote et débile, le pass sanitaire, et gardez vos doses de poison bien au chaud, nos docteurs savent très bien nous soigner.
    Nous sommes des adultes responsables, nous n’avons besoin ni de vos conseils, ni de vos pass, pour nous prendre en main.
    Rendez nous la liberté que vous nous avez volée et laissez nous vivre paisiblement.
    Rendez nous aussi la liberté de voyager avec ou sans vaccin et prenez des mesures de bon sens.
    Je ne voterai plus pour des personnes capables de nous contraindre comme vous avez osé le faire en nous imposant le pass sanitaire qui est une mesure de rétorsion inadmissible et qui ne présente aucune efficacité sinon d’emmerder les gens comme moi qui ont encore un cerveau pour réfléchir et prendre des décisions.

    • que votre fils 3 fois vacciné ait contracté le virus n’est pas la « preuve » que les malades actuels soient « en majorité » des vaccinés de ce type. Ou alors c’est le mot « preuve » qui n’a plus de sens…

  7. j’ai moi même le covid en ce moment et vacciné 3 doses : symptômes très mal à la tête fièvre pendant 2 jours 38°3 le premier jour puis 38°9 le 2ème jour et ce jour le 3ème jour plus de fièvre . J’ai pris aucun médicament juste 1 efferalgan . On fait beaucoup de bruit pour une maladie qui est bien moins forte qu’une grippe ou autre. Pourtant je suis une personne à risque ++++. mon fils qui vit avec moi ne l’a pas eu pour l’instant. je l’ai attrapé lors d’un rassemblement.

    • 140000 morts du covid, des milliers sans doute ont encore une grande fatigue des mois après; beaucoup ont des difficultés à reprendre une vie normale.
      Et comme vous dites, vous avez été vacciné. Seriez vous encore la sans cela?

  8. Un vaccin n’empêche pas de contracter un virus, quel qu’il soit. il permet de développer plus rapidement une réponse immunitaire, que si l’on est exposé pour la 1ère fois au même virus. « Etre à risque », signifie que l’on risque plus de mourir que quelqu’un qui n’est pas à risque (donc cela ne signifie pas que l’on va forcément mourir, car le risque n’est jamais de 100%, mais que l’on peut quand même mourir! ) , car on a alors des fragilités immunitaires.
    Même vacciné, on peut donc transmettre le virus, être soi-même malade.
    Pour les symptômes, ce n’est jamais agréable d’avoir de la fièvre, des maux de tête…être fatigué, etc. Je ne vois pas pourquoi il faille « guerroyer » avec certaines personnes, quand on peut être protégé, par un vaccin , comme nous le sommes gratuitement en France? Sous prétexte de « liberté », ou de plus « grande intelligence » , ou alors on serait mieux protégé sans vaccin ?

  9. On ne cesse de lire des commentaires concernant un complot de l’état qui tendrait à museler le peuple en lui faisant peur avec le covid. Il faut cesser de croire à ce genre d’absurdité!
    Les mêmes, sans doute, ont au début dû dire que la première vague était dû au fait que le gouvernement n’avait pas prévu assez de masques et ensuite les mêmes critiquaient le port du masque obligatoire, ou le confinement!
    Le gouvernement doit trouver la voie qui permet à la population de vivre librement mais surement. Alors oui, il y a sans doute une crainte excessive quand le nombre de cas positifs augmente. Je pense que les services sanitaires doivent plus se pencher sur le nombre de personnes en réanimation et hospitalisées pour cause de covid. Actuellement 50% des personnes testées positives à l’hopital consultaient pour une autre raison. Autrement dit, ils étaient positifs asymptomatiques!
    A terme, toute la population aura été en contact avec le virus ou aura été vaccinée. Les cas asyptomatiques peuvent permettre justement de mettre les personnes en contact avec le virus sans pour autant déclencher une vague d’hospitalisation. Bien sûr, ceux qui ne sont pas vaccinés risquent de développer une forme grave, mais je pense qu’ils en sont conscients maintenant et ont fait leur choix. A eux de prendre volontairement leurs responsabilités concernant les mesures qu’ils souhaiteront s’appliquer.

  10. Il est prouvé que les hospitalisés sont à 80% des non vaccinés…. No comment.. et autrefois personne ne songeait à critiquer les vaccins qu’un nous injectait enfants pour nous protéger . Et ils avaient aussi des effets secondaires…il fait choisir entre 2 maux… mais il fait aussi respecter le droit de vouloir rester libres vivants et vaccinés

    • Amelie, savez vous que si vous n’avez pas eu votre n-ième dose de rappel, vous être considérée comme non vaccinée? En d’autres termes, ils considèrent aujourd’hui de presque personne n’est vacciné, alors qu’en réalité, la plupart de ceux qui sont hospitalisés sont des injectés qui ont vu leur système immunitaire dégringoler de façon catastrophique. Des chiffres officiels sur les effets déplorables des « vaccinations » sont publiés en catimini par des organismes d’état, mais ne vous attendez pas à ce qu’on vous en parle dans les média mainstream… c’est un secret. Il vous reste internet et un peu d’huile de coude.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

Articles Similaires