Vaccination anti-Covid : les troubles menstruels pris au sérieux

13
Vaccination anti-Covid : les troubles menstruels pris au sérieux
Après la vaccination, certaines femmes ont signalé une modification de leur cycle menstruel. © Adobe stock

Environ 11.000 femmes ont signalé des anomalies dans le cycle de leurs règles après avoir reçu une dose de vaccin. Un lien est-il établi ? Que dit l’Agence nationale du médicament ?

Où est mon cycle ?

Le collectif «Où est mon cycle ?» a mis en lumière les troubles menstruels après le vaccin contre la Covid. De plus en en plus de femmes témoignent sur les réseaux sociaux. Ces témoignages s’ajoutent aux 11.000 signalements enregistrées «officiellement» par les centres de pharmacovigilance en France.

Quels sont les troubles menstruels signalés ?

Les femmes signalent plusieurs troubles suite à leur vaccination anti-Covid :

  • Des saignements trop longs ou au contraire absents pendant plusieurs mois,
  • des douleurs pelviennes et abdominales,
  • une réactivation des symptômes de l’endométriose.

Comment faire si je suis concernée ?

Si vous avez aussi constaté des troubles de votre cycle menstruel peu de temps après une des doses de vaccin de la Covid, déclarez-les. Il suffit de se rendre sur le site de signalement des événements sanitaires indésirables

Quel est le lien entre le vaccin et ces troubles?

L’Agence européenne du médicament n’a pas établi de lien de causalité  entre les vaccins à ARN et les troubles menstruels. Toutefois, ces troubles sont pris au sérieux par l’Agence du médicament en France (ANSM). «On doit continuer à investiguer pour comprendre ce qui se passe», souligne Christelle Ratignier-Carbonneil. Elle est directrice générale de l’ANSM. 11 000 signalements sur 58 millions de vaccinés reste une faible proportion. «Mais quand vous faites partie des concernées, c’est important», souligne la directrice de l’ANSM.

Aucun article à afficher

13 COMMENTS

  1. il parais que c’est un symptôme « bénin » dans la tête de celle qui en souffrirais
    ça fait quant même beaucoup de femmes qui on des soucis dans la tête brusquement apres une injection
    si il n’y a pas de « relations » c’est que les autorité veulent fermer les yeux sur leurs erreurs d’avoir autoriser un produit nocif pour l’humanité
    les irresponsable qui on décider de ces injections sont complice de crime contre l’humanité perpétré par les labos

  2. ma fille a eu ses règles 4 jours avant, et très abondantes, alors qu’elle prend la pilule . C’était jamais arrivé avant.

  3. ce sont les citoyens qui servent de cobayes pour des soit disant vaccin qui sont expérimental on ne nous dit pas ce qu’il contienne réellement

  4. 11000 signalements mais ca doit être beaucoup plus car en en parlant autour de moi avec qui on ose parler de ce sujet (soeurs amies) toutes ont eux des règles différentes de d’habitude pendant 2/3 cycles, mais ne l’ont pas du tout signalé. Car c’est pas de quelque chose qu’on parle forcement et on se dit que c’est juste un hasard, mais vraiment maintenant je ne pense pas vu le nombre de femme a qui ça arrive.

  5. Pour ma part, 3 doses, et effectivement 3 réactivations de crise d’endométriose et dérèglement total du cycle. Donc je pensais que ça venait du vaccin. Je veux bien penser 1 fois à une coïncidence, 2 fois, allez soyons pragmatiques, mais trois fois, ça commence à faire beaucoup…
    J’ai attrapé le coVid il y a 15 jours, je ne suis pas totalement sur pied, toujours la bronchite, rhume et vertiges qui accompagnent la maladie, mais en revanche, le plus troublant, c’est que les mêmes dérèglements menstruels et hormonaux accompagnant les vaccins, sont apparus également, puissance 1000. Le vaccin ne serait peut-être pas la cause? mais plutôt le virus lui-même…? Je serais intéressée de connaître d’autres cas similaires.

    • Réponse à Florence
      Je ne suis pas médecin mais je pense que cela vient de la vaccination. J’ai entendu énormément de personnes qui après la deuxième injection et sans avoir eu la Covid se plaindre de problèmes de santé : fatigue au point de ne plus pouvoir sortir et de ne plus avoir un vie « normale » car obligées de se reposer dans la journée, vertiges, pertes de mémoire, et bien d’autres symptômes…

  6. Le chiffre est bien plus important car beaucoup de femmes n’ont pas signalé ces effets secondaires sur la menstruation. Ma fille a été concernée mais ne l’a pas signalé.
    Je pense qu’il en est de même pour d’autres symptômes.
    Franchement, concernant un vaccin ARN qui n’a pas fait l’objet d’études normales sur le long terme comme il est demandé pour n’importe quel médicament ou vaccin c’est vraiment honteux. Ce sont les personnes qui se sont faites vacciner qui ont servi et servent de cobayes vivants !!! Le rapport effets secondaires et effets bénéfiques de la vaccination laissent à désirer contrairement à ce que le gouvernement nous annonçait sans arrêt !

  7. Le gouvernement veut vendre ces vaccins ,je pense que plein de gens ont des problèmes suite a ces injections, mais il faut utiliser ces doses qui ne servent à rien ,le fric toujours le fric des gens tres compétents ne sont pas d ‘accord mais on n’en tient pas compte

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici