Rhume, grippe, COVID… Comment faire la différence ?

3
3755
Symptomes grippe : Fille malade mouchoirs
Sick woman with flu, cold, fever and cough sitting on couch at home. Ill person blowing nose and sneezing with tissue and handkerchief. Woolen socks and medicine. Infection in winter. Resting on sofa.

Le retour en force des virus hivernaux risque de semer le doute dans l’esprit des patients. Et de compliquer ainsi le diagnostic des médecins. Comment différencier la COVID-19 d’un simple rhume ou d’une grippe ? Quels sont les symptômes de la grippe ? Comment éviter de tomber dans une psychose au moindre mal de tête ? Ou au contraire passer à côté d’un éventuel cas de COVID  par excès d’optimisme? C’est tout l’enjeu des mois à venir.

Des virus spécifiques

Rhume, grippe ou COVID-19, chacune de ces maladies est liée à des virus différents : le virus influenza de type A ou B (famille des Orthomyxoviridae) pour la grippe, le SARS-CoV-2 (famille des Coronavirus) pour la COVID 19 et le rhinovirus en général pour le rhume (ou rhinopharyngite).

Les signes d’alerte à surveiller chez les enfants

Les enfants, notamment en âge d’être scolarisés, sont souvent malades durant l’automne et l’hiver. Depuis la rentrée scolaire, de nombreux pédiatres s’inquiètent de voir un afflux de jeunes patients ayant un simple nez qui coule, ou une pression derrière les oreilles. Comment savoir à quel moment consulter et, le cas échéant, retirer son enfant de l’école ? Les recommandations de la Société française de pédiatrie nous éclairent sur la conduite à tenir en fonction des symptômes de la grippe.

Enfant de moins de 6 ans

Toux et/ou rhinite, sans fièvre, ne suffisent pas à justifier une exclusion de la collectivité. Les symptômes justifiant l’exclusion transitoire de la collectivité de ces enfants, et potentiellement une PCR, doivent inclure au moins un des 3 items suivants. La fièvre >38°, gêne respiratoire, troubles digestifs significatifs (plusieurs selles liquides et au moins deux vomissements).

Enfants de plus de 6 ans et adolescents

Tout enfant symptomatique (toux, et/ou fièvre, et/ou troubles digestifs) doit avoir un test de dépistage avant de revenir en collectivité. Sauf si un diagnostic d’une autre maladie infectieuse est faite avec certitude (ex. : scarlatine, angine à SGA, entérovirus, infections urinaire).

La conduite à tenir chez les adultes en présence de symptômes de la grippe

La COVID-19 donne un tableau clinique assez similaire à celui de la grippe ou du rhume en particulier pour les formes légères. Comme la fièvre, toux, nez qui coule, maux de tête ou de gorge, fatigue, et parfois troubles digestifs.

Toutefois, deux indicateurs permettent d’orienter le diagnostic sans pour autant le rendre infaillible :

L’intensité des symptômes d’une grippe

Un simple rhume empêche rarement un malade de travailler ou de s’occuper des tâches quotidiennes. A la différence de la grippe ou du coronavirus 

La fréquence de certains symptômes de la grippe

Qui varie d’une maladie à l’autre. Par exemple, l’absence de fièvre est plus évocatrice d’un rhume (même si l’on peut avoir le coronavirus sans fièvre ou a contrario un rhume avec de la fièvre). L’évolution de cette dernière peut également être un indicateur précieux pour le médecin. Lorsque l’on a la grippe, la fièvre suit ainsi une courbe en V. De même, des douleurs thoraciques ou un essoufflement inhabituel font pencher le diagnostic en faveur d’une infection à coronavirus. Mais c’est surtout la perte d’odorat (anosmie) et de goût (agueusie) qui constitue le signe d’alerte le plus spécifique de la COVID, surtout si elle apparaît tout de suite. Elle peut apparaître dans les autres infections virales comme le rhume ou la grippe mais plus tardivement.

Enfin, le contexte épidémique et notamment l’éventuel contact du patient avec une personne malade de son entourage est un élément d’information essentiel pour orienter le médecin vers un diagnostic.

Dans tous les cas, en période épidémique, la prudence doit rester le maître mot pour limiter les risques de contamination. C’est pourquoi, en présence de symptômes évocateurs d’une infection virale, il est recommandé  de s’isoler et de consulter son médecin rapidement. Ce dernier pourra confirmer le diagnostic et en cas de doute prescrire un test PCR.

De l’importance de se faire vacciner contre la grippe.

Cette année, il est plus que jamais recommandé de se faire vacciner contre la grippe. En effet, cela va faciliter le diagnostic médical et désengorger les cabinets et services hospitaliers durant l’hiver.
Symptômes Covid : Les gestes barrières

Les gestes barrières, rempart contre les virus et bactéries

Des gestes simples permettent de limiter la propagation des virus et des bactéries.

  • Limiter au maximum les contacts entre les personnes enrhumées, grippées et leur entourage a fortiori fragile tel que les bébés, les personnes âgées…
  • Se laver les mains régulièrement avec eau et savon (30 secondes). Ou une solution hydro alcoolique (à utiliser sur des mains non sales car elles désinfectent mais n’enlèvent pas les saletés). Et si possible après s’être mouché, avoir toussé ou éternué.
  • Se moucher (et apprendre aux enfants à se moucher) dans des mouchoirs en papier, à jeter immédiatement après usage dans une poubelle (si possible recouverte d’un couvercle).
  • Ne pas cracher par terre mais dans un mouchoir à usage unique, jeté ensuite dans une poubelle.
  • Se couvrir la bouche ou le nez à chaque toux ou éternuement (mouchoir jetable ou manche au niveau du pli du coude).
  • Aérer sa maison au minimum une fois par jour. Maintenir une température entre 18° C et 20° C et éventuellement humidifier l’air (humidificateur ou saladier d’eau froide en haut d’une armoire!) pour éviter les atmosphères trop chaudes et trop sèches.
  • Nettoyer les objets utilisés par les malades (jouets, téléphone, clavier d’ordinateur…).
  • Contre la COVID-19, respecter une distance d’au moins un mètre avec les autres. Porter un masque quand cette distance ne peut pas être respectée et dans les lieux où c’est obligatoire, saluer en évitant de se serrer la main ou de s’embrasser.

Pour en savoir plus :

Otite, une infection très fréquente

La grippe… Attention danger !

L’angine… Souvent Bénigne mais à Surveiller !

Le rhume ou la rhinopharyngite… Banals mais très contagieux !

Les sinusites

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici