Fibroscopie bronchique

0
1050
Fibroscopie bronchique

La fibroscopie bronchique est un examen d’exploration des bronches et de la trachée. Il consiste à introduire, par les voies aériennes supérieures (nez, bouche), un tube flexible appelé fibroscope ou endoscope. Ce fibroscope est équipé d’une mini-caméra et il est associé à une source de lumière pour pouvoir ausculter et agir sur la zone concernée.

Indispensable lors du diagnostic du cancer, pulmonaire, la fibroscopie bronchique permet de visualiser précisément la trachée et les bronches et aussi de réaliser des prélèvements. Les images sont directement visibles sur écran.

Un examen à multiples objectifs

La fibroscopie bronchique peut répondre à un besoin de diagnostic, mais sert également dans le cadre d’un suivi notamment dans le cas de cancer du poumon, ou bien lors d’une intervention de chirurgie au laser.

La fibroscopie bronchique : un examen d’exploration

Cet examen qui demande de la précision de la part du médecin et du calme de la part du patient,est réalisé généralement sous anesthésie locale, parfois si le contexte l’impose, sous anesthésie générale . En effet, l’endoscope est introduit en principe par la narine (parfois par la bouche) et suit un chemin vers les bronches ce qui n’est pas très agréable. Au fur et à mesure de la progression de l’endoscope, le médecin visualise et analyse l’aspect des tissus concernés. Le médecin peut également réaliser des prélèvements sur des tissus suspects.

On distingue différents types de prélèvements :

  1. L’échantillon de sécrétions pulmonaires.
  2. Le prélèvement de tissus par brossage ou biopsie.

Ces prélèvements sont ensuite analysés au laboratoire d’anatomopathologie.

Quid de l’examen pour le patient

  1. Une visite chez l’anesthésiste est requise au préalable
  2. Des analyses sanguines sont également réalisées avant afin de vérifier la coagulation dans le sang.
  3. Il faut être à jeun au moins 6 heures.
  4. Un léger tranquillisant peut être donné en cas de stress.
  5. Un spray anesthésique est vaporisé au fond de la gorge et dans les narines.
  6. On reste en position assise tout le long de l’examen.
  7. Un tube est introduit dans le nez et va progresser jusqu’aux bronches.
  8. Le médecin visualise les images de la trachée et des bronches et réalise des prélèvements si nécessaire.
  9. Pendant tout la durée de l’examen, un contrôle continu de l’oxygénation du sang est effectué. Si on constate une saturation, on passe le patient examiné sous oxygène.
  10. La fibroscopie gastrique dure de 10 à 20 mn .

Pour en savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici