Scintigraphie myocardique

0
1046
Scintigraphie cardiaque

La scintigraphie myocardique est également appelée la scintigraphie cardiaque. Il s’agit d’un examen qui permet d’évaluer la qualité de l’irrigation du sang et de l’oxygène par les artères et les coronaires.

A quoi sert la scintigraphie myocardique ?

La scintigraphie myocardique permet de dresser le diagnostic de maladies coronaires. Il s’agit d’un examen qui donne des résultats plus pointus que ne le ferait un test à l’effort. L’examen renseigne sur le fonctionnement du muscle cardiaque : la pompe du cœur fonctionne-t-elle ? Comment se fait l’éjection ventriculaire ?

La scintigraphie cardiaque permet également, après l’infarctus du myocarde, de voir s’il subsiste, au niveau de la zone touchée, des parties du cœur viables qui peuvent récupérer en contraction.

La scintigraphie cardiaque est donc utile :

  1. Pour diagnostiquer des angines de poitrine.
  2. A la suite d’un infarctus pour déterminer la souffrance myocardique.
  3. Après un traitement (pose de stent, débouchage coronaire…)
  4. Pour prévenir les accidents cardiaques.

Comment se passe l’examen ?

  1. On injecte un produit radioactif : radiotraceur qui va venir se fixer sur le muscle cardiaque. La scintigraphie cardiaque nécessite donc une injection intraveineuse et la mise en place d’un cathéter posé sur le dos de la main. Ce qui est peu douloureux.
  2. On couple souvent la scintigraphie myocardique à un test d’effort sur vélo ou tapis roulant.
  3. Les images sont prises tout de suite après l’effort.
  4. Puis des images sont prises pendant la phase de récupération 15 à 30 mn après l’injection du traceur. Le patient est alors allongé sur une table de consultation.
  5. Puis de nouvelles images sont prises lorsque le patient est totalement au repos 3 à 4h plus tard.
  6. Une caméra à scintillation est placée au dessus de la table d’examen et enregistre la radioactivité émise pour la traduire en photographies.

Résultats

Si on constate une fixation inférieure à la normale (le traceur n’arrive pas assez vite au muscle cardiaque) alors l’hypodébit est dû à un rétrécissement des artères (sténose coronarienne).

Recommandations

 

  1. La scintigraphie myocardique est contre-indiquée pour les femmes enceintes ou qui allaitent.
  2. Il faut être à jeun d’au moins 6 h.
  3. Il ne faut pas prendre de potassium pendant les 24h qui précèdent l’examen (en médicament ou aliment type banane).
  4. Pas de café, thé, chocolat.
Source Fédération Française de Cardiologie

Pour en savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici