Insuffisance Cardiaque

0
938
Insuffisance Cardiaque : petit coeur rouge avec le docteur

Définition

L’insuffisance cardiaque est cette incapacité du cœur à pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins de l’organisme. Elle est souvent représentée par une dyspnée (gêne respiratoire), des crachats mousseux du patient. Un stress peut être observé à l’interrogatoire.

Elle survient généralement chez des individus dont la santé reste fragilisée depuis plusieurs années par des troubles cardiaques ou respiratoires ou par de l’hypertension.

La forme aiguë : Sa survenue est brutale

La forme chronique : Le patient est très longtemps asymptomatique ou présente une dyspnée à l’effort

Causes de l’Insuffisance cardiaque

4 types de pathologie du cœur :

  • La cardiomyopathie dilatées: le sang s’accumule dans le cœur entraînant une dilatation de celui-ci.
  • Pathologies valvulaires : les valvules cardiaques responsables de la diminution du reflux, vont travailler beaucoup plus que d’habitude entraînant une dysfonction puis une altération voir une destruction à long terme.
  • L’insuffisance cardiaque gauche. Correspond à la forme la plus fréquente. Devant cette insuffisance, le sang s’accumule dans les vaisseaux. Ils peuvent être transférés dans les tissus comme les poumons. Le patient va sentir une sensation de noyade avec beaucoup de difficultés à respirer.
  • L’insuffisance cardiaque droite. Cette fois, l’accumulation de fluides se localise principalement dans les jambes et les chevilles, provoquant leur enflure.
Insuffisance Cardiaque : docteur

Clinique de l’Insuffisance Cardiaque

L’insuffisance cardiaque montre plusieurs symptômes :

  • Une fatigue constante
  • Un essoufflement provoqué par des efforts de moins en moins importants;
  • La difficulté à respirer s’accentue en position couchée voir une sensation d’étouffement.
  • Des douleurs dans la poitrine;
  • Un gain de poids en raison de la rétention d’eau (allant de quelques kilos à plus de 10 kilos);
  • Une toux en cas d’accumulation de fluides dans les poumons.

D’autres symptômes retrouvés lors de l’examen :

Une asthénie ( fatigue générale) , une altération de l’état général ou encore des troubles des fonctions cognitives.

Insuffisance cardiaque droite : Le signe fonctionnel principal reste représenté par une hépatalgie : douleur du foie et des œdèmes des membres inférieurs bilatéraux.

Les facteurs de décompensation : les causes entraînant une insuffisance cardiaque aiguë.

Cause extra cardiaqueCause cardiaques
Non observance du traitementIschémie myocardique
Introduction récente d’un traitement poussée d’hypertensionTrouble du rythme ou de la conduction
AnémieValvulopathie
Écart de régime : trop plein de sel
Prise d’alcool
Infection
Fièvre
Embolie pulmonaire
Aggravation d’une insuffisance rénale
Grossesse

Examens complémentaires

Permettant de poser le Diagnostic

  • ECG : souvent perturbé. Il peut mettre en évidence une dysfonction du cœur.
  • Radio de thorax : peut orienter le médecin vers les causes de l’insuffisance cardiaque.
  • BNP : Indicateur de l’insuffisance cardiaque
  • Biologie supplémentaire : Recherche d’une élévation modérée de la troponine qui est l’enzyme de souffrance myocardique. Anomalie du bilan hépatique ou encore présence d’une anémie.
  • Echocardiographie-doppier : Mesure les normes du coeur.
  • Coronarographie : regarde les artères coronaires.
Insuffisance Cardiaque : coeur serré

Complications de l’Insuffisance cardiaque

  • Troubles du rythme ventriculaire peuvent entraîner des morts subites
  • L’embolie pulmonaire

Le pronostic pour cette maladie est très médiocre. 35 à 50 % peuvent subir des morts subites.

La prise en charge

Les mesures hygiéno-diététiques :

  • Régime avec peu de sel.
  • Exercice physique régulier
  • Sevrage tabagique et alcoolique
  • Traitement d’un surpoids, d’une dénutrition
  • Vaccination antigrippale annuelle et antipneumococcique

il faut éviter la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

Traitement médicamenteux :

  • Si on observe une dysfonction du ventricule Gauche : les Bêtabloquants sont un traitement de choix .
  • Les diurétiques hors anti-aldostérone.
  • Diminution de la post charge

Traitement symptomatique

  • IVABRADINE pour ralentir les battements du cœur
  • Il ne faut pas oublier la mise en place du suivi cardiologique, une fois par an si la pathologie est stable associée à une surveillance biologique.
  • Le médecin traitant doit aussi intervenir tous les 6 mois, redirige si besoin vers un médecin spécialiste.

En savoir plus :

? Cette fiche ne dispense pas d’une consultation médicale ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici