Artériographie

0
Artériographie
3d illustration of a constricted and narrowed artery and the blood cannot flow properly called arteriosclerosis

L’artériographie est un examen aux rayons X des artères. Il est réalisé par un radiologue qui va placer dans le vaisseau de la région à examiner, un petit tuyau ou cathéter et y injecter un produit de contraste iodé qui rend les artères visibles au rayon X.

Deux types d’artériographie

Il est possible d’effectuer une artériographie dans deux cas distincts. On peut réaliser une artériographie :

  1. Diagnostique : le médecin cardiologue réalise des images qui vont permettre d’établir un diagnostic de l’état des vaisseaux du patient.
  2. Interventionnelle : un traitement peut être directement introduit dans l’artère ou la veine au moyen d’un petit ballon pour effectuer une dilatation. On peut également compléter l’intervention en posant un stent.

Pourquoi une artériographie ?

  1. Si on constate des symptômes de rétrécissement ou d’obstruction des vaisseaux.
  2. En cas d’anomalies au niveau des connections : veines/artères.
  3. Dans le cas de diagnostic d’une hémorragie, une inflammation des vaisseaux (angéite).
  4. Pour le bilan d’une athérosclérose (obstruction des artères par dépôt adipeux).
  5. Pour détecter un anévrisme (dilatation de la paroi d’une artère).
  6. Avant une intervention chirurgicale au niveau du cœur, cerveau.. afin de vérifier l’emplacement d’une artère.

Avant l’artériographie

  1. Une prise de sang est nécessaire pour vérifier le fonctionnement des reins et l’absence de problème de coagulation.
  2. Il est nécessaire d’apporter ses précédents résultats sanguins, si on en possède.
  3. Une douche avec savon est requise le soir si l’artériographie est programmée le matin, le matin si cette dernière est prévue l’après-midi.
  4. Il ne faut pas de maquillage ni vernis à ongle. Il faut veiller à avoir les ongles courts.

L’examen de l’artériographie

  1. Il est nécessaire d’être à jeun depuis au moins 6h.
  2. On pose une perfusion juste avant l’examen.
  3. L’artériographie impose un rasage de la région où doit être introduit le cathéter (pli au niveau de l’aine ou du coude).
  4. La peau de la zone est nettoyée et désinfectée.
  5. Une anesthésie locale est posée pour le point de ponction.
  6. Le produit de contraste iodé est injecté pendant que les radiographies sont prises.
  7. Il ne faut pas bouger pendant l’examen qui dure de 30mn à 1h selon les cas.

Il est possible de ressentir de la chaleur de l’injection du produit de contraste. Plusieurs injections sont parfois nécessaires.

Après l’artériographie

Le patient reste sous surveillance de 4 à 6h sans plier la jambe ou le bras du côté qui a été ponctionné.

Si on ressent, une fois rentré chez soi : des saignements, douleurs et de la fièvre accompagnés d’une grosseur, il faudra contacter l’hôpital qui a réalisé l’examen.

Source : Centre hospitalier de Luxembourg

Pour en savoir plus :

 

Article précédent Coelioscopie
Article suivant Electrocardiogramme

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici