Lithiase Urinaire

0
1598
Lithiase Urinaire : femme

Définition

Le terme lithiase urinaire désigne la maladie caractérisée par la formation de calcul dans les reins ou dans les voies urinaires. C’est lié à la néphrologie !

Un calcul est une agglomération compacte d’une ou plusieurs substances cristallisées. Ainsi, le mécanisme essentiel de la formation des calculs est la précipitation sous forme de cristaux.

La physiopathologie : Lithiase Urinaire

La lithiase urinaire se caractérise par la formation de cristaux par agrégation. En effet, elle touche 5 à 10% de la population française. Et est en augmentation constante. Aussi, elle touche surtout les 20 à 40 ans, surtout les hommes 👨.

Les récidives sont toutefois fréquentes à 60% 10 ans après le premier examen.

Le calcul est donc souvent situé au niveau du haut de l’appareil urinaire ou dans l’uretère.

Lithiase Urinaire ; bandelette

Examens complémentaires

Dans l’urgence on doit réaliser :

  • une Bandelette urinaire. Elle peut alors être négative dans le cas d’une colique néphrétique simple. L’objectif est donc la recherche d’hématurie (présence de sang dans les urines).
  • Examen cytologique et bactériologique urinaire (ECBU). Si cet examen est positif avec fièvre, le diagnostic est alors celui d’une pyélonéphrite.
  • Hémoculture réalisée en priorité en cas fièvre.

 La biologie standard :

  • le ionogramme sanguin suffit : dosage de la créatinine.

Pour la prise en charge et le suivi au long cours :

  • Spectrophotométrie infrarouge. Ainsi, pour comprendre la composition moléculaire et cristalline des calculs expulsés spontanément ou recueillis après le traitement par tamisage des urines.
  • Bilan métabolique en première intention. Dès le premier épisode à  1 mois d’un premier épisode
  • Bilan sanguin : créatinémie, calcémie, glycémie à jeun, aussi uricémie.
  • Bilan des urines de 24h avec la créatinine urinaire , le volume total, le calcium, le sodium, l’urée.

La clinique : Lithiase Urinaire

La crise de colique néphrétique.

Quand elle est simple, elle se présente donc comme une douleur paroxystique au niveau lombaire. En effet, Si elle est compliquée. Le patient est fébrile la plupart du temps, aussi il n’émet plus d’urine et la douleur est forte.

Hématurie (présence de sang dans les urines)

Elle est microscopique c’est à dire qu’elle ne se voit pas à l’œil nu : elle est donc causé par irritation de l’urothélium.

Insuffisance rénale

En cas de calculs bilatéraux, au niveau des deux reins.

Lithiase urinaire asymptomatique.

Dans certains cas le pronostic vital peut être engagé : la grossesse, l’insuffisance rénale chronique, le rein transplanté, le rein unique ou bien si une pathologie urologique est déjà connue.

Le drainage urinaire est une urgence absolue.

Lithiase Urinaire : bandelette urinaire

Les examens complémentaires : Lithiase Urinaire

– Échographie réno-vésicale. Elle permet alors de voir les calculs de la jonction pyélo-urétérale et urétéro-vésicale, surtout en vessie pleine et/ou de l’uretère. Mais toute dilatation ne signifie pas qu’il y obstruction.

– Tomodensitométrie sans injection. Tous les calculs sont visibles sauf médicamenteux, c’est le meilleur examen pour poser le diagnostic.

– Uroscanner avec injection. Il permet ainsi de visualiser les cavités excrétrices.

Les traitements de la lithiase urinaire 

Hospitalisation en urologie avec mise en condition, rééquilibration.

Traitement chirurgical

Drainage des urines du haut appareil urinaire. Aussi, dans tous les cas, il y aura un prélèvement des urines pour bactériologie. La pose d’une sonde urétérale est indiquée.

Le traitement ambulatoire

– Les anti inflammatoire non stéroïdien. Ils diminuent donc l’œdème local.

– Les antalgiques : paracétamol, tramadol voire morphine.

Restriction hydrique ou hyperhydratation. 

En savoir plus 👇

🔔 Cette fiche ne dispense pas d’une consultation médicale 🔔

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici