Un névrome de Morton peut-il se résorber ?

0
Un névrome de Morton peut-il se résorber ?

Le névrome de Morton est une affection du pied qui entraîne de vives douleurs.

Le névrome de morton : qu’est-ce que c’est ?

Le névrome de Morton est une pathologie du pied. Elle est causée par une compression d’un nerf interdigital située entre les deux têtes métatarsiennes. Plus fréquente chez l’adulte, elle survient plus souvent chez les femmes âgées de plus de 50 ans. Le névrome de Morton cause de fortes douleurs au niveau de la base des pieds et entre les orteils.

La structure osseuse prend une forme convexe et provoque un épaississement nerveux causé par les nerfs. Le névrome  de morton est situé généralement entre le 3e et 4e métatarsien (les os du pied).

Alors comment cette affection apparaît ?

La réceptivité sensorielle est contrôlée par les nerfs plantaires interdigitaux. Juste avant leur séparation, au niveau de l’espace entre les têtes métatarsiennes, ces nerfs traversent un tunnel fibreux appelé canal métatarsien.

En cas d’impulsions du pied au sol, pendant une marche excessive par exemple, le nerf se comprime de façon répétitive au niveau du canal métatarsien. Ce traumatisme entraîne un gonflement important et favorise l’apparition du névrome de Morton. Ce gonflement donne un aspect épaissi du nerf et prend le nom de névrome. La douleur ressentie au cours de cette affection provient de ce gonflement.

Quels sont les symptômes ?

Plusieurs affections du pied peuvent provoquer des douleurs au niveau des orteils, mais le névrome de Morton se caractérise par des symptômes bien repérables.

En premier lieu, on constate un gonflement des espaces entre les orteils. L’aspect et la taille de celui-ci peuvent varier en fonction de la personne et du stade de l’affection.

Lorsque le gonflement se développe, il est possible de ressentir quelque picotement au-dessous et également entre vos orteils. La sensation peut être désagréable et source d’inconfort.

Le picotement associé au gonflement provoque alors une douleur aiguë ainsi qu’une sensation de décharges électriques qui peut être ressentie dans la plante du pied ou dans la base de vos orteils. La douleur peut être tellement importante qu’il peut vous être impossible de poser le pied à plat. Souvent les décharges électriques peuvent entraîner un engourdissement des orteils.

La douleur étant souvent permanente, celle-ci est d’autant plus importante lorsque vous marchez, restez en position debout ou lorsque vous portez des chaussures trop serrées.

Le névrome de Morton peut donner la sensation de marcher avec une petite pierre coincée sous le pied. Toutefois, la douleur peut être soulagée lorsque vous retirez vos chaussures et chaussettes et que vous frottez le pied.

Pour résumer :

Le névrome de Morton se caractérise par :

  • Sensation de picotement ;
  • Douleur aigüe ;
  • Décharge électrique ;
  • Engourdissement ;

L’ensemble de ces symptômes se manifeste sous ou entre vos orteils.

Peut-on résorber un névrome de Morton ?

Comme toute pathologie inflammatoire, le névrome de Morton peut se résorber. Sa guérison passe par différents soins médicaux. Dans un premier temps, il est obligatoire de favoriser une décompression du nerf interdigital. En complément, le port d’une semelle orthopédique peut être recommandée. Certaines semelles contiennent une barre d’appui rétro capital qui aide à décoincer le nerf en agrandissant l’espace interdigital.

Bien évidemment, la résorption d’un névrome de Morton passe également par L’utilisation de chaussures adaptées. Du côté du traitement, des injections de corticoïdes peuvent être recommandées. En effet, celles-ci aident grandement à éliminer un névrome de Morton. Cependant, il est important de savoir que la guérison de cette pathologie est lente. Celui-ci diminue en moyenne d’un millimètre par an.

Les traitements naturels pour soulager le névrome de Morton

Plusieurs solutions naturelles existent pour soulager le névrome de Morton, on retrouve : les semelles orthopédiques, les chaussures adaptées, l’ostéopathie, la réflexologie plantaire, le baume d’arnica, le bain d’argile ou encore la phytothérapie.

Les semelles orthopédiques

Les semelles orthopédiques sur mesure sont idéales pour soulager le névrome de Morton. Le coussin amortisseur permet de lever la pression sur la zone d’appui qui se situe au niveau des têtes métatarsiennes. Les semelles orthopédiques agrandissent également l’espace interdigital et limitent les gonflements ainsi que les frottements. Grâce à celles-ci, le nerf est décoincé et la douleur plantaire est soulagée. Il est également possible d’utiliser un séparateur de doigts de pied en silicone afin de réduire la pression latérale et limiter l’écrasement du nerf.

Les chaussures adaptées

En cas de névrome de Morton, il est important de choisir des chaussures adaptées à votre problématique. En effet, elles sont essentielles pour soulager les inconforts liés à cette pathologie.  Pour vous aider à faire votre choix, vous pouvez consulter une pharmacie ou podologue qui vous indiquera les meilleures caractéristiques à choisir pour votre névrome de Morton.

Généralement, il est conseillé d’opter pour un modèle souple et large. Celui-ci doit être adapté à votre morphologie du pied. Pour assurer le confort de vos pieds, le port de chaussures serrées est fortement déconseillé. Évitez également les talons hauts. Ces chaussures ont en effet tendance à comprimer l’avant du pied et favorisent l’inflammation des nerfs sensitifs interdigitaux.

L’ostéopathie

L’ostéopathie peut être utilisée en prévention mais également dans le traitement du syndrome de Morton. Cette technique permet de réduire largement les douleurs dues à des mauvaises pressions exercées sur le pied. L’ostéopathe peut être amené à travailler avec le médecin traitant et le podologue pour une prise en charge optimale.

Le baume à l’arnica

Tout comme le froid, le baume d’arnica réduit les inflammations et soulage les douleurs. Cette solution peut être appliquée 2 à 3 fois par jour sur les zones affectées. L’arnica stimule également la circulation sanguine et favorise le renouvellement cellulaire afin d’encourager à la cicatrisation

Les cataplasmes d’argile verte

L’argile verte détient des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques et reminéralisantes au niveau des os et des articulations. Pour réduire le gonflement et la douleur liés au névrome de morton, vous pouvez envelopper votre pied avec un cataplasme d’argile verte sur la zone douloureuse.

Le froid

L’application d’une poche de glace est le premier réflexe en cas de douleurs. La fraîcheur permet d’imbiber les nerfs réceptifs et de réduire temporairement la douleur. Pour soulager le névrome de Morton, il est conseillé d’appliquer de la glace au niveau des orteils atteints.

 

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici