Ostéosynthèse de fracture : Qu’est ce que c’est ?

0
159
Ostéosynthèse

Qu’est-ce que l’Ostéosynthèse 

Chirurgie pratiquée le plus souvent sous anesthésie locorégionale, l’ostéosynthèse vise à réparer les fractures du squelette humain. Elle est utilisée lors des cas de fractures complexes.

L’ostéosynthèse sert alors à repositionner et consolider l’os dans sa position anatomique normale avec l’aide d’implants comme des broches, des plaques ou encore des vis.

Pour quelle situation ?

L’ostéosynthèse sert lors des fractures qui ne peuvent être guéries par des moyens simples comme un plâtre, résigne ou un simple repos. Il s’agit en général de fractures avec déplacement d’os ou d’éparpillement de fragments osseux.

Avant l’opération le chirurgien doit choisir entre deux types de chirurgie d’ostéosynthèse. L’ostéosynthèse par plaque /surface ou intérieure

Ostéosynthèse par plaque 

Il s’agit de l’ostéosynthèse avec l’aide de plaque ou de vis. Ce type d’ostéosynthèse est utilisée pour les fractures où il existe un risque de rotation qui peut engendrer un décalage de l’axe des articulations sous-jacentes et aussi dans le cas d’os courts.

Dans ce cas les fragments osseux sont fixés par vis. Des trous sont percés aux deux extrémités de l’os fracturé pour les vis à insérer. Une vis spongieuse – qui a déjà des filets à l’extrémité – peut être utilisée avec un trou de forage fileté dans l’autre fragment. En tirant sur les deux extrémités de la vis, les morceaux d’os fracturés sont réunis.

Pour le cas de la plaque, le chirurgien libère l’os fracturé et fixe la plaque à la ligne de fracture. Il utilise ensuite des vis dans l’os pour fixer la plaque à divers fragments d’os. Les fragments sont ainsi assemblés de manière robuste.

Ostéosynthèse avec plaque, avantages et inconvénients

L’ostéosynthèse permet une période de décalcification plus courte et une immobilisation postopératoire. L’alignement dans l’axe assure une consolidation de l’os en position anatomique et donc sans formation de cal-vicieux. 

Un des avantages est aussi dans le cas d’une opération sur le poignet, les plaques verrouillées limitent d’arthrose du poignet qui apparaît généralement suite à un traumatisme de l’articulation.

Ostéosynthèse intérieure

L’ostéosynthèse intérieure est-elle pour l’intérieur de l’os avec l’utilisation de clous et broches. Les implants utilisés sont en acier non résorbable et très bien tolérés par le corps.

Dans le cas de l’ostéosynthèse par broche: 

Les broches de Kirschner sont des tiges d’acier élastiques utilisées pour les petites fractures d’os tels que les doigts ou la clavicule. Les broches sont placées à l’intérieur de l’os à l’exception des extrémités supérieures où elles dépassent. Une fois la fracture guérie, l’aiguille peut être retirée. Dans la plupart des cas, une attelle ou un plâtre est également placé car les broches seules ne suffisent pas à stabiliser la fracture.

Techniques chirurgicales de l’ostéosynthèse

Avant toute opération, le patient doit passer une IRM ou radio pour que le chirurgien ait une représentation de la facture. La radio ou IRM va pouvoir par ailleurs aider le chirurgien à déterminer quels types d’ostéosynthèse, il va appliquer. Le patient doit aussi faire une analyse de sang, mesurer la tension artérielle et un ECG.

Le patient doit être à jeun le jour de l’opération et avoir interrompu la prise de médicaments hémostatiques.

Lors de l’opération, en premier lieu le chirurgien va réduire la facture. Cela veut dire qu’il va repositionner l’os dans sa position anatomique. Puis, il va fixer l’os avec le choix de l’ostéosynthèse qu’il aura effectué, donc avec plaque, vis ou encore broches. Il n’y a pas de protocole généralisé cependant depuis quelques années l’apparition des plaques à vis bloquées devient la pratique d’ostéosynthèse la plus plébiscitée, notamment pour l’opération du poignet.

À la suite de l’opération, le matériel peut-être retiré après la consolidation de l’os, dans d’autres cas le matériel va rester beaucoup plus longtemps, cela dépend en fait de la fracture et de son temps de guérison. Le chirurgien en décidera suivant l’âge, la fracture, l’état de santé général du patient. 

La Rééducation suite à l’opération

Après une fracture il est de norme d’aller faire une rééducation avec un kiné, ce dernier va vous aider à retrouver une bonne mobilité du membre ayant subi une fracture. 

Chaque patient et blessure sont uniques, il n’y a donc pas de temps uniformisé pour une rééducation et chacun y va à son rythme. Le chirurgien imposera des visites de contrôles pour voir ou en est le patient dans son processus de recouvrement de mobilité du membre. Le but de la rééducation étant de retrouver une mobilité parfaite sans douleurs sur le long terme.

Quels sont les risques post-opératoires d’une ostéosynthèse ?

Tout dépend de l’os et de la fracture. Il existe comme pour beaucoup d’opérations de possibles complications même si en général, elles sont sans complication. Il peut toutefois subvenir dans de rares cas, des infections, des lésions nerveuses, des hémorragies ou des caillots de sang.

Il est possible aussi que survienne le cas d’une douleur jusqu’à 4 ans après l’opération, il faut alors consulter un chirurgien de nouveau. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici