Entorse des Ligaments Latéraux du Genou

0
854
Entorse des Ligaments Latéraux du Genou

Anatomie du plan capsulo-ligamentaire

Ligament collatéral latéral : son origine commence au niveau latéral du fémur, os de la cuisse jusqu’à la tête de la fibula, os de la jambe. Il est ainsi renforcé par le muscle poplité et le tenseur du fascia lata.

Clinique de l’entorse des ligaments latéraux du genou

Les symptômes sont identiques à ceux de la rupture du ligament collatéral seul. En effet, à l’examen clinique on observe ne impotence fonctionnelle par instabilité du genou. Le patient n’arrive plus à dérouler le pas normalement. De plus, il doit s’aider d’une canne pour marcher.

A la palpation, des points douloureux restent donc retrouvés latéralement et postérieur.

Du sang dans l’articulation peut être retrouvée. Il s’agit en effet d’une hémarthrose.

Nous pouvons retrouver lors de l’examen clinique le test de référence pour prouver une rupture du ligament croisé antérieur, il peut induire le praticien en erreur. C’est ce qu’on appelle alors « un faux lachman ».

A la mobilisation nous pouvons retrouver une laxité majeure du genou .

L’imagerie à résonnance magnétique est l’examen de choix. Elle permettra d’analyser le plus précisément possible le ligament.

Entorse des Ligaments Latéraux du Genou : fracture

Traitement de l’entorse des ligaments latéraux du genou

Le traitement se caractérise par une immobilisation plâtrée 35 à 45 jours, si le patient doit travailler ou ne peut pas rester aliter pour maximiser la cicatrisation.

Un traitement fonctionnel avec une attelle amovible suivi d’une rééducation reste ainsi mise en place le plus tôt possible après diminution de l’œdème.

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici