Atteinte des ganglions cervicaux

0
640
Atteinte des ganglions cervicaux : docteur consultation

L’adénopathie cervicale inflammatoire

Clinique

L’adénopathie cervicale inflammatoire se caractérise premièrement par des douleurs puis une tuméfaction, souvent unique et placée sous l’angle de la mâchoire.

La palpation ganglionnaire est d’abord ferme puis fluctuante et rouge. Une fistulisation correspondant à une connexion entre le ganglion et la peau est possible.

Causes de l’atteinte des ganglions cervicaux

Il s’agit la plupart du temps d’un adéno-phlegmon (infection du ganglion avec présence de pus) ou simplement d’une inflammation du ganglion.

Exceptionnellement d’un kyste congénital infecté.

La porte d’entrée à cette inflammation est donc le plus souvent au niveau des amygdales.

Atteinte des ganglions cervicaux : L’adénite cervicale

L’adénite cervicale est une atteinte ganglionnaire cervicale correspondant à une suppuration d’un ganglion lymphatique situé entre la veine jugulaire et l’artère carotidienne.

Clinique

Le patient ressentira d’abord une angine avec un torticolis douloureux, puis l’apparition d’une fièvre avec une altération de l’état général.

Prise en charge

Pour la plupart des patients, la prise en charge va se faire en cabinet de ville, sans nécessité de consultation spécialisée.

La biologie et les imageries seront prescrites seulement en cas de complications.

Une antibiothérapie reste mise en place pour couvrir le staphylocoque et le streptocoque via amoxicilline-acide clavulanique pendant 10 à 14 jour. En cas d’allergie, du métronidazole peut être utilisé.

 Par ailleurs, l’échec de la prise en charge correspond à une absence d’amélioration à 48/72h de traitement bien conduit.

Dans 10% des cas, une collection de pus peut apparaître : une hospitalisation est alors nécessaire avec :

  • scanner
  • ponction aspirative pour analyse bactériologique (cela permet de soulager le patient).
Atteinte des ganglions cervicaux : homme malade

Atteinte des ganglions cervicaux : Cellulite cervicales profondes sur angines

Il s’agit d’une infection des tissus mous, zones essentiellement graisseuses séparant les fascias entourant les muscles et les artères et les veines du cou.

Appelée « fasciite nécrosante ».

La cellulite fait suite à des infections sur angine ou suite à un phlegmon non traité.

Aussi, il y aura une diffusion rapide dans toute la région du cou, de la poitrine et du visage.

L’inflammation est intense puis un abcès se forme. En cas de retard de prise en charge, ou de non prise en charge, le décès du patient est possible.

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici