Fracture de l’os zygomatique

0
813
Fracture de l’os zygomatique

Définition de la fracture de l’os zygomatique

La fracture de l’os zygomatique et du maxillaire se déroule souvent lors d’un choc frontal, direct sur la pommette, soit au cours d’un accident de voiture sans airbag.

L’épidémiologie se caractérise ainsi par une atteinte surtout des hommes avec un sex-ratio: de 3 hommes pour 1 femmes. Elle touche les jeunes de 18 à 25 ans en priorité. C’est alors lié au système osseux.

Clinique

 A l’inspection, on retrouve donc :

  • Une épistaxis ou saignement du nez.
  • Un effacement du relief de la pommette
  • Un élargissement de l’hémiface traumatisée
  • Une hémorragie sous conjonctivale correspondant à l’inspection à un œil rouge.

L’ouverture buccale reste limitée par l’embrochage du tendon du muscle temporal notamment en regard de la fracture de l’os zygomatique.

Les mouvements du globe oculaire sont limités notamment en élévation.

L’énophtalmie (l’œil sort de sont orbite) reste souvent retrouvé, un fond d’œil et une étude de l’acuité visuelle demeurent nécessaire à la recherche d’une contusion associée du globe, une plaie conjonctivale, un décollement ou une déchirure rétinienne.

De plus, lors de la palpation, on va ressentir un décalage en marche d’escalier, une douleur exquise, une mobilisation de l’os zygomatique est possible.

Un emphysème sous cutané de la paupière inférieur avec de l’air dans le sinus maxillaire demeure senti par l’examinateur. Il faut interdire au patient le mouchage, et si possible l’éternuement

Le nerf trijumeau peut être sectionné entrainant une hypoesthésie de la face.

Complications de la Fracture de l’os zygomatique

  • Une diplopie avec incarcération du muscle droit inférieur dans le foyer de fracture du plancher de l’orbite en urgence thérapeutique, il y a un risque de fibrose irréversible par ischémie.
  • Baisse de l’acuité visuel à cause d’une contusion du globe.
  • Une cécité.
  • Des atteintes infectieuses peuvent intervenir.

Les complications tardives restent donc surtout caractérisées par des séquelles morphologiques : On retrouve un enfoncement de pommette. Aussi, des atteintes sensitives dont 20% ne régressent pas.

Traitement d’une Fracture de l’os zygomatique

L’antibioprophylaxie (administration d’un antibiotique) est systématique. Elle est alors à mettre en place le plus vite possible.

En cas de signes fonctionnels oculaires, il s’agit d’une urgence thérapeutique  

Le patient restera endormi par anesthésie générale, pour réduction de la fracture du zygomatique via des techniques percutanées.

Par ailleurs, une plaque d’ostéosynthèse demeure mise en place pour la suture fronto-zygomatique.

En cas de baisse de l’acuité visuel et/ou une cécité : une libération du nerf infra-orbitaire reste obligatoirement réalisée en urgence.

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici