Fracture et traumatisme cranio-faciale

0
1871
traumatisme cranio-faciale :radiologie

Définition d’une fracture crânio-faciale

La fracture des confins cranio-faciaux correspond à une fracture qui est à la frontière entre la face et le crâne.

Elle touche souvent les hommes (3 hommes pour 1 femme). Ce sont surtout les jeunes 18-25 ans qui sont le plus touchés.

Clinique d’un traumatisme cranio-faciale

Les causes principales sont l’accident de la voie publique, les rixes, le sport, et même les accidents domestiques.

Les confins cranio-faciaux correspondent à une zone irrégulière, avec un trait de fracture horizontal au niveau de l’étage antérieur du crâne, des orbites et de l’ethmoïde qui est l’os à l’arrière de l’arrête nasale.

Cette zone reste traversée par filets olfactifs. Une fracture de ce type peut entrainer une perte d’odorat.

Complications d’un traumatisme cranio-faciale

Risque pour le patient d’avoir une méningite en cas de complications.    

En cas de lésion orbitaire une vision double peut apparaitre chez le patient.

D’autres complications peuvent intervenir :

  • les abcès cérébraux,
  • la sinusite,
  • Une ostéite.

Traitements

Le traitement est la chirurgie en urgence.

Un traitement anti-oedémateux et un antiépileptique demeurent prescrits systématiquement.

Une antibioprophylaxie sera prescrit en fonction de l’état des lésions :

  • Si l’on retrouve des plaies nettes, on effectuera un antibiotique au bloc opératoire en une fois sans poursuite,
  • si la plaie reste souillée l’antibiothérapie dure 5 jours.

On doit refaire une exploration chirurgicale à 8 à 30 jours plus tard selon état neurologique du patient.

En cas de lésions de l’intérieur du crâne avec la dure-mère touchée,  caractérisée par une perte de substance : on suture directe les brèches.

En savoir plus :

? Cette fiche ne dispense pas d’une consultation médicale ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici