Nutrition : l’excès de sucre et troubles du comportement

Nutrition : l’excès de sucre et troubles du comportement

Un excès de sucre n’est pas seulement néfaste pour l’hygiène dentaire. Il augmenterait aussi le risque de troubles du comportement. Les chercheurs de l’Université du Colorado Anschutz pointent le rôle du fructose. Consommé en grande quantité, le fructose agirait comme une drogue. Le manque de fructose provoquerait alors  un comportement impulsif pouvant aller du syndrome d’hyperactivité avec déficit de l’attention à un comportement agressif.

À lire aussi : Publicité pour la malbouffe à la tv : les enfants trop exposés

Le fructose, addictif ?

Combien de kilos de sucre consommez-vous par an ? La moyenne française de consommation de sucre raffiné est de 35 kilos selon les données Anne-Françoise Burnol, directrice de recherche au CNRS dans l’équipe « Signalisation de l’insuline et du glucose, glucotoxicité ». Un excès de sucre responsable des maladies métaboliques : l’obésité, le diabète de type 2 et la stéatose hépatique non alcoolique.

Une nouvelle étude suggère qu’un apport excessif de fructose présent dans les sucres raffinés et le sirop de maïs peut avoir un rôle dans les troubles du comportement. Une étude menée par le campus médical de l’Université du Colorado Anschutz et publiée dans  Evolution and Human Behavior.

À lire aussi : Régime à la mode : zoom sur une alimentation sans sucres ajoutés

Le principal auteur, le Dr Johnson, décrit comment le fructose, consommé en grande quantité rend le corps dépendant. L’organisme peut alors être en période de manque. Face à cette situation, le corps va chercher de  la « nourriture », c’est-à-dire plus de sucre sous forme de fructose. Ce manque va augmenter l’impulsivité, la prise de décision rapide et l’agressivité.

Les chercheurs ont constaté plusieurs comportements impulsifs pouvant aller du TDAH au trouble bipolaire ou même à l’agression.

Source : « Le fructose et l’acide urique comme moteurs d’une réaction de recherche de nourriture hyperactive: un indice de troubles du comportement associés à l’impulsivité ou à la manie? »de  Richard J. Johnson, et al, Evolution and Human Behavior. https://news.cuanschutz.edu/news-stories/high-fructose-intake-may-drive-aggressive-behaviors-adhd-bipolar-disorder

Catégories

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Nutrition : Les fruits et légumes les plus riches en vitamine C

Nutrition : Les fruits et légumes les plus riches en vitamine C

Charcuterie :  taxer les sels de nitrites

Charcuterie : taxer les sels de nitrites

Nutrition : de nouvelles recommandations  pour les enfants

Nutrition : de nouvelles recommandations pour les enfants

Produits bio : un risque moindre de diabète

Produits bio : un risque moindre de diabète