Covid-19 : 50 à 70 % des patients en réanimation gardent des séquelles

4
12326
Covid-19 : 50 à 70 % des patients en réanimation gardent des séquelles
Les patients Covid admis en réanimation gardent des séquelles longtemps après, notamment des syndromes dépressifs. © Adobe stock

Des milliers de Français ont été admis en réanimaton suite à la Covid-19. Une étude toulousaine alerte sur les séquelles après ce passage en réanimation. Quelles sont les séquelles ? Combien de temps perdurent-elles ?

Détresse respiratoire aiguë

Une équipe de réanimation du CHU de Toulouse a suivi une cinquantaine de patients six mois après leur sortie de l’hôpital. Ces patients avaient été admis en réanimation pour un syndrome de détresse respiratoire aigu lié à la Covid-19 lors des deux premières vagues de l’épidémie en 2020.

7 patients sur 10 avec syndromes dépressifs

« Nous avons regardé s’ils conservaient des troubles physiques (douleur, problèmes de mobilité, perte d’autonomie), s’ils étaient fatigués, s’ils avaient perdu des capacités sensitives et motrices», explique le Dr Fanny Bounes au quotidien régional La Dépêche du Midi. Elle est anesthésiste-réanimatrice au service de réanimation polyvalente de l’hôpital Rangueil.  Six mois après leur sortie, 7 patients sur 10 en présentent des syndromes dépressifs (anxiété, dépression, stress post-traumatique) qui détériorent leur qualité de vie.

Quelles sont les autres séquelles ?

L’ équipe de médecins réanimateurs de Toulouse ont également identifié des «troubles de perte de goût, d’odorat, d’appétit». Sans compter «leur état nutritionnel (ils ont généralement perdu 15 kg de muscle)» signale le Dr Fanny Bounes.

Un syndrome post-réanimation général

La Covid-19 a permis de mettre en lumière le syndrome post-réanimation. «Nous connaissions ces troubles chez des patients qui entraient en réanimation suite à une grippe, un accident, une septicémie», rappelle le Dr Fanny Bounes dans les colonnes de La Dépêche du Midi. «Quand ils rentraient chez eux, ils ne pouvaient pas reprendre le travail, pas conduire, avaient des troubles de la mémoire».

4 Commentaires

  1. ce qu’il faut retenir , c’est bien le dernier paragraphe
    il répond à la question que je me posais en lisant le titre
    ce n’est pas le virus qui provoque la suite post réanimation
    mais les « soins » en réanimation en eux même
    les produits utilisé dans ces services ne sont pas anodins
    rien que les produits d’anesthésie sont risqué , et laissent souvent des séquelles pendant de longs mois
    merci à ce médecin, qui remet les pendules à l’heure en dénonçant les dérives du titre de cet article qui pourrais faire penser que seul le virus est responsable

    • OUi ; Il est possible que ce soit les produits administrés en réanimation qui causent tous ces troubles. Mais sans ce traitement les malades du covid seraient sans doute décédés. Et on ne sait pas encore faire mieux, le choix est vite fait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici