Covid-19 : feu vert pour trois vaccins adaptés à Omicron

16
25209
Covid-19 : feu vert pour trois vaccins adaptés à Omicron
Les vaccins bivalents adaptés à Omicron seront disponibles en octobre. © Adobe stock

La Haute autorité de Santé vient de donner son feu vert à trois vaccins anti-Covid adaptés à Omicron. Puis-je demander à recevoir l’un de ces vaccins ? Quand seront-ils disponibles ?

Des vaccins qui ciblent Omicron

«Les vaccins à ARNm bivalents ne sont pas des nouveaux vaccins mais des vaccins adaptés aux souches circulantes», souligne la Haute Autorité de Santé. Elle a publié un communiqué de presse mardi 21 septembre. Deux de ces vaccins bivalents sont développés par Pfizer/BioNTech, le troisième par Moderna. Ils ciblent Omicron BA.1 et BA.4 pour le deuxième vaccin de Pfizer.

Qui pourra en bénéficier ?

Ces vaccins bivalents sont proposés aux personnes qui ont déjà reçu a minima une dose de vaccin. Ils sont administrés en rappel. La HAS a défini les personnes prioritaires. Ce sont :

  • les personnes de plus de 60 ans,
  • Les personnes à risque de forme sévère et leur entourage,
  • les personnes immunodéprimées quel que soit leur âge,
  • les femmes enceintes, dès le 1er trimestre de leur grossesse,
  • les enfants et adolescents à haut risque souffrant de pathologies le justifiant,

Puis-je demander à recevoir ces nouveaux vaccins ?

LA HAS recommande d’administrer «de préférence» l’un de ces vaccins bivalents pour les personnes prioritaires en tant que dose de rappel automnale. Cette recommandation est valable quel que soit le vaccin anti-Covid initialement administré à la personne. En revanche, si vous ne faites pas partie des personnes prioritaires, le rappel vaccinal sera peut-être le vaccin original. Vous ne pourrez pas choisir.

Vaccins bivalents dès le 18 octobre ?

Les autorités sanitaires n’ont pas communiqué de date précise sur la vaccination par ces vaccins bivalents. Toutefois, la HAS recommande de coupler la campagne de rappel vaccinal anti-Covid-19 à celle contre la grippe, qui débute le 18 octobre. Les personnes à risque pourront recevoir les deux vaccins le même jour à partir de cette date.

Source : communiqué de presse de la HAS, 21 septembre 2022.

16 Commentaires

    • Le problème c’est que le vaccin français ou espagnole n’aura pas l’accord de la HAS tout pendant qu’ils auront du Pfizzer ou Moderna, c’est une histoire de gros sous … la cour des comptes a d’ailleurs mis son nez dans ces commandes extravagantes de l’Europe à Pfizzer et Ursula von der Leyen est directement mise en cause…certains pays de l’Est de l’Europe essayent en ce moment de se désengager de ces commandes, mais il faudra du temps pour que tout ceci soit démasqué

      • Oui j’ai lu qu’Ursula von der Leyen avait reçu une somme astronomique de Pfizer sur un compte lui appartenant. Si c’est vrai c’est une honte et elle ne doit pas être la seule !!!

  1. Aux USA, Biden annonce la fin de la pandémie Covid, juste avant les élections de mi-mandat…

    En France, on prépare la cinquième vague de vaccination en mettant en scène un nouveau variant après que ces virus nous ont laissé tranquilles pour nos élections et pour les vacances d’été…

    C’est sans doute un hasard !

  2. De toutes façons des études scientifiques ont prouvé que ces pseudos vaccins ne servent à rien et peuvent même dans certains cas empêcher ceux qui ont été vaccinés de fournir des anticorps. Ces pseudos vaccins n’ont pas de mémoire à long terme au niveau de l’immunité d’où le besoin de refaire régulièrement des rappels et ils ne sont pas efficaces à 95 %. C’est faux !

  3. « C’est pas un vaccin »
    « Moi je préfère Nike »
    « C’est faux ca ne protège pas »

    Ouha… mais les anti vax, vous vous déchainez ! Ce qui est unanimement admis (hors post complotiste sur les poubelles de réseaux sociaux, et c’est pour cela que l’OMS siffle la fin de la récrée) c’est que cela protège de la forme grave. Et plus, depuis l’apres Delta en transmission malheureusement

    Définition de la vaccination :

    La vaccination consiste à protéger un individu contre une maladie en stimulant son système immunitaire. Les vaccins préventifs permettent de prévenir l’apparition d’une maladie d’origine infectieuse ou de limiter sa sévérité.

    Donc, oui, c’est un vaccin, cela coche toutes les cases ci dessus.

    Sans cette techno ARN, sans la puissance informatique globale dont nous disposons, sans Internet, Sans notre connaissance de l’ARN, soit 10 ans plus tôt, le monde que vous connaissez derrière vos petits écrans ne serait plus… C’est garantie. Donc réjouissez vous de faire parti d’un pays riche qui a tout absorbé, et faites vous vaccinez (raisonnablement)

    Je suis sur que pour un grand nombre d’entre vous, vous mangez plein de sel, de sucre, que vous ne bougez pas d’un pouce, que vous fumez, que vous mangez plein de cochonnerie, que vous absorbez de l’alcool, que vous prenez la pilule tous les jours avec tout ce que je viens de citer, que vous vivez peut etre dans de grandes villes ultra pollué.. et vous vous refusez un vaccin qui va stimuler votre défense immunitaire et qui est dissipé totalement dans votre corps au bout de 48H ? Vous vous posez la question quand vous avalez la tonne de médicaments tous les jours que les Français moyens absorbent ? Non ? Bon, et bien sachez qu’il y a cent fois moins de produit potentiellement dangereux dans un vaccin. Et dans celui la même pas d’aluminium. Aluminium que vous absorbez en quantité 10x supérieur dans un plat préparé…tous les jours pour beaucoup…

    Dernier mot, le cout des vaccins est sans commune mesure avec la dette contracté du quoi qu’il en coute et de couts direct et indirect de la maladie (hors vaccin)

    Allez bonne journée !

    • @Totocehero
      vous ne vous sentez pas un peu seul , maintenant que la vérité éclate ?
      regardez le nombre de posts et leurs contenus, surtout ceux , injecté, qui refuse toute nouvelle injection vu les résultats , sur eux et sur leurs proches
      en aparté, le nombre d’injections journalière en nette diminution qui le prouve
      mais vous restez libre de croire ce que vous voulez, mais il est inutile de vouloir continuer à convaincre maintenant.
      ces injection, non seulement ne protège pas de la contamination
      n’empêche pas d’être contagieux , donc d’infecter les autres, ni d’être malade
      vous pouvez continuer à penser qu’il protège des formes grave, mais ce n’est que votre croyance personnelle , vu qu’il n’y a aucune preuve réelle de ça. personne ne sais comment il va réagir face au virus, certaines personnes injecté ou pas ferons des formes grave, voir mortelle, et d’autre , injecté ou pas, ne saurons même pas qu’ils on été infecté.
      prouvez donc le contraire avec des arguments scientifique , pas des croyance tirées de la propagande officielle qui ne donne jamais, remarquez le, de preuves.

    • Bravo pour ta réponse claire et précise, à l’opposé de la prose délirante (et je suis sympa), de toutes les autres!
      A quand un Ebola qui débarque chez nous….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici