Covid-19 : «On peut dire que c’est la 7e vague»

22
25724
Covid-19 : «On peut dire que c'est la 7e vague»
Alain Fisher appelle à rétablir le port du masque obligatoire dans les transports en commun. © Adobe stock

Pour Alain Fisher, pas de doute. «On peut dire que c’est la 7ème vague». Pourquoi le président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale est-il si sûr de lui ?

L’origine de cette 7e vague

La 7e vague actuelle, ou le rebond épidémique, est expliquée par 3 facteurs :

  • Relâchement des gestes barrière,
  • Baisse de l’immunité des vaccins au fil des mois,
  • Nouveaux sous-variants BA.4 et BA.5 plus contagieux.

Quels sont les chiffres ?

54.000 nouvelles contaminations à la Covid-19 sont recensées par jour en moyenne. Une augmentation de 50% par rapport à la semaine dernière. Ce rebond est constaté dans toutes les régions de France. Toutes les populations sont touchées et particulièrement les jeunes.

Retour du masque dans les transports en commun ?

Alain Fisher, président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale demande à rétablir l’obligation du port du masque dans les transports en commun. C’est ce qu’il a expliqué, mardi 21 juin, sur France inter. «Probablement pour l’ensemble de la population, parce que c’est une mesure de protection collective, et en faisant le petit effort de porter le masque on contribue à protéger les personnes fragiles».

22 Commentaires

  1. Décidément on peut repérer les imposteurs des sciences facilement, ce sont ceux qui en sont encore à parler de « vagues », au lieu de nouvelles épidémies ou de variants. C’est encore moins un « rebond épidémique » qui supposerait qu’il s’agit du même virus, alors que ce n’est pas le cas.
    Par ailleurs, il faut souligner, à la lecture de l’article et des déclarations du médiocre Fischer qu’il n’y a strictement aucune raison de s’inquiéter, encore moins de rétablir des mesures liberticides sans objet et sans effet. Il est en effet question d’une augmentation des « cas », mais nullement de gravité de la maladie, encore moins d’hospitalisation en hausse due à cette maladie. La réalité est que la situation hospitalière en lien avec cette maladie est plus calme que jamais.
    Autre réalité : l’Italie qui a maintenu l’obligation du port du masque dans les transports en commun connaît exactement la même situation et les mêmes chiffres. Nouvelle preuve de l’inutilité du port du masque dans les transports en commun, tandis qu’obliger à porter cette chose entraîne des dégâts physiques et psychologiques majeurs.
    La réalité, c’est qu’il ne se passe rien qui mérite qu’on en parle, et que nous devons vivre avec ce virus comme avec ceux qui sont présents depuis des centaines d’années, en menant une vie saine et nous soignant si cela est nécessaire, avec les médicaments dont l’efficacité a désormais été reconnue.

    • C’est vous qui êtes médiocre, voir nul.
      Je suis vacciné et je suis atteins du covid (faible dose heureusement , mais avec isolement quand même)et c’est à cause de gens comme vous qui ne respectez rien.
      Vous faites parti de ces beaux parleurs que l’on entend à longueur de journée et qui veulent mené la France à l’anarchie. Il faut vous éradiquez définitivement des médias.

      • Vous ne voyez pas la contradiction dans ce que vous dites ? Vous respectez tout et ça ne vous a pas empêché d’attrapper le covid.
        Et vous êtes ou vous avez été contagieux comme un autre.
        Et de plus, vous avez pris des risques d’engorger les hôpitaux avec un effet secondaires grave suite à votre vaccination.

  2. Ça est, les alarmistes rentrent en scène, les élections sont terminées, il faut bien à nouveau faire peur au peuple pour le mater, et enrichir les laboratoires par les vaccins et les testes. Que ceux qui sont vulnérables ou croient l’être se protègent mais n’emmerdent pas les autres !!!

  3. Aucune hospitalisation. Les sujets atteints font un rhume.
    En tout cas si vous ne l’avez pas encore attrapé, c’est le moment ou jamais ! une promo quoi !

  4. Ce que je remarque le plus ,c’est que plus il y a de piquousés , plus le virus repart y compris les cas graves et hospitalisations ! Pour info , le cardiologue de mon mari s’est fait virer comme un malpropre parce qu’il mettait en garde ses patients contre les dangers de ces « vaccins » ! Péricardites , myocardites explosent !
    D’autre part , un article circule comme quoi le vaccin contre la grippe ( éprouvé depuis longtemps ) protègerait contre les cas graves !Et pourquoi interdire la chloroquine qui fait ses preuves dans d’autres pays ! Ou est donc la liberté de traitement ?

    • Exactement. Autour de moi, 2 décès de personnes jeunes par  » mort subite » après autopsie. Ces personnes n’ avaient pas de problèmes de santé mais vaccinées avec rappel. .. Vitamine C, pourquoi pas chloroquine, en effet. Il est peut-être temps d’écouter le pr Raoul. Notre  »président » me fait penser à un gourou. Il choisit un camp et cherche à l’ imposer à tous.

  5. PS : ni mon mari , ni moi même ne sommes vaccinés covid ! Nous ne voulons pas de ces piquouses expérimentales ! Par contre depuis plusieurs années on se fait vacciner contre la grippe ! Ce qui veut dire qu’on n’est pas anti vaccin ! Sauf que le vaccin contre la grippe n’est pas sorti comme ça au bout de 3 ou 4 mois de pandémie , mais a mis plusieurs années avant de sortir sur la marché ! A méditer !

      • Vous avez tellement peur que vous êtes prêt à tout accepter… Pas vaccinée ma fille non plus, on a été les seules à ne pas attraper le covid et en 2 ans même pas un rhume, notre système immunitaire est intact et en pleine forme. Continuer à vivre dans la peur des autre et de leur pseudo pandémie, en France on a un énorme troupeau comme vous… Portez vous bien quand même !

      • Surprenante cette remarque! il a été prouvé depuis août dernier que vacciné ou non, la contagiosité était la même…donc ça ne change rien pour votre entourage…Comprendo?

    • C quoi le pb, Ils vont la renier parce qu’elle n’est pas piquée ? C votre genre de moutons, qui plaît à la macronie… ils vont tout seuls docilement à l’abattoir en essayant même d’en convaincre les autres

  6. Comme lors de la première vague, cela recommence….Je suis une non citoyenne, mais chacun est libre de son choix… Je ne me suis jamais fait vacciner et ce n’est pas demain que cela risque d’arriver….. Qu’on me fiche la paix…… (cali)

  7. On peut dire aussi que c le moment de gaver la bête « Big Pharma »…?
    Quelle bande de salop ces journaleux ils pillent leur pays pour 2 sous
    Ils ne pensent qu’à leur personne même pas leur progéniture qui va subir cette casse du pays… mais est-ce qu’ils en ont/auront une progéniture ?

  8. un coup c’est en hiver que virus frappe un coup c’est en été moi je vois que tout ces scientifiques en réalité n’en Save pas plus que nous alors ils ferait mieux de se taire plutôt que d’affoler la population moins les choses se sache mieux c’est de toutes façon les cancers tue beaucoup plus et on en parle beaucoup moins

  9. Bernard est bien naïf, ça aurait été moins grave si c’était une question de connaissance ou pas du virus, là on est carrément dans la complicité des ces scientifiques de plateau vendeurs de peur pour mettre en place une stratégie de casse des services d’état au profit d’intérêt privés colossaux

  10. Ce problème, cette arnaque, à aucun moment il n’en n’a été question dans la campagne électorale, « prends ton QRCode, ton masque et tais toi, ou parle « pouvoir d’achat », ça ne résoud rien mais c’est à la mode, pour le vaccin, « il évite des formes graves », ,formule toute faite pour justifier une hypothétique efficacité. et redoubler de doses.

  11. Soyons sérieux et rigoureux. je ne comprends pas que l’on puisse se permettre de critiquer des scientifiques sans prouver sa propre compétence dans ce domaine. J’ai eu cette maladie en octobre dernier quelques temps après la 3ème piqure, avec anosmie, fièvre et quelques douleurs et je viens de me faire injecté le 4ème, avec quelques effets secondaires pendant 3 jours. Mais je ne fait pas vacciné pour moi-même mais seulement en espérant être moins contaminant, car on le reste, pour les autres. Je prend le risque de la vaccination aussi car les effets secondaires qui pourraient m’affecter, même graves, pourraient peut-être servir à améliorer le vaccin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici