Covid-19 : qu’est-ce qui change le 1er août ?

38
56702
Covid-19 : qu’est-ce qui change le 1er août ?
Le port du masque peut rester obligatoire dans certains cas. © Adobe stock

Le 1er août, c’est la fin de l’état d’urgence sanitaire. Quelles sont les mesures contraignantes qui ne seront plus appliquées ? Quelles sont celles qui restent en vigueur ? On fait le point.

Finis les confinements et le pass sanitaire

Le fin de l’état d’urgence sanitaire met fin à la possibilité d’instaurer un confinement ou un couvre-feu. L’autre mesure très attendue est la fin du pass sanitaire. A partir du 1er aout, il n’y a plus de contrôles de pass sanitaire pour entrer en France depuis un autre pays.

Dans quel cas un test de dépistage est demandé pour voyager ?

Le nouveau texte de loi prévoit qu’en cas en d’apparition et de circulation d’un variant particulièrement dangereux, le gouvernement peut exiger un test de dépistage négatif avant l’embarquement dans un avion à destination de la France métropolitaine et pour les voyages outre-mer.  Ce recours reste possible jusqu’au 31 mars 2023. Ce test de dépistage négatif n’est pas obligatoire actuellement

Masque obligatoire à l’hôpital et dans les Ehpad

Le port du masque restait obligatoire dans les établissements de santé, les centres médico-sociaux et les Ehpad. A partir du 1er août, le gouvernement ne pourra plus l’imposer en invoquant l’état d’urgence sanitaire. Toutefois, le Code de la santé publique permet à la direction d’un établissement de santé d’imposer le port du masque. «Par exemple, il pourrait l’imposer aux visiteurs d’un service accueillant des patients Covid ou des personnes plus vulnérables», estime le juriste Serge Slama dans les colonnes du journal Le Parisien.

38 Commentaires

  1. Bannissons l’horrible « Pass vaccinal » et réintégrons d’urgence les soignants non vaccinés dont la stratégie était logique. Aucune réaction de rejet à craindre des soignants vaccinés qui sont des « malgré eux », avec famille à nourrir.
    Pfizer s’en relèvera , ne craignez pas pour eux, les bénéfices sont bien rentrés et la variole du singe arrive à point nommé!

    • Réintégrer des soignants non vaccinés c’est la même chose que de prendre un train ou monter dans un avion dont le conducteur, le pilote ne sait pas conduire. Vous seriez probablement le premier à ne pas vouloir les emprunter.

      • Avant d’écrire des âneries faut réfléchir un peu. Un soignant non vacciné n’est pas plus dangereux qu’un vacciné puisque ce dernier peut transmettre le virus. Arrêté de croire que le vaccin protège les autres, il protège les vaccinés des formes graves mais pas la contamination. Pour ma part je préfèrerais me faire soigner par un non vacciné avec un test négatif plutôt qu’un vacciné qui peut pratiquer sans se faire tester avec la possibilité d’être contaminé sans le savoir.

        • Pour une fois que quelqu’un dit quelque chose de censé. Je travaille en labo d’analyse donc beaucoup de PCR, nous sommes biensur obligés de nous vaccinés, nous avons tous eu le covid, mais nous avons tous pu travailler avec 1FFp2 car étant vaccinés nous avons quasi rien eu et donc en médical, covid et sans symptômes, nous sommes là

          • Je ne sais pas si ce qi est dit est censé.
            Mais la vaccination a protégé ne moltitude de nos concitoyens.
            Effectivement, tout vacciné peut contracter le virus mais dans une forme
            plus modérée, tel est mon cas sans symptomes sans savoir où je l’ai contracté.
            Les soignants qui ont refusé l’obligation de se faire vacciner doivent assummer leur décision. Ne mettent-ils pas en danger les patients qui leur sont confiés sans oublier leur famille.

        • bravo pour votre réponse ! faut arrêter cette guerre contre les soignants non vacc, ils nous ont bien servi pendants la pandémie….ils ont leurs raisons que vous ne voulez pas entendre …eux ils travaillent aussi dans les coulisses du système , se méfient et ils ont raison …pas vous …
          le problème se n’est plus de monter dans l’avion , mais d’avoir encore de vols disponibles…car de moins en moins de personnel soignant….

      • Non moi perso ça ne me dérange pas, ils travaillent avec des masques des gants et du gel donc pas grand risques… on a les mêmes risques de contagion avec le personnel vacciné

      • Excusez- moi sur quoi basez-vous votre déduction. Si vous n’avez-vous pas d’arguments mieux vaut vous taire au lieu de vous ridiculisez en disant des conneries.

    • Merci, moi je suis sans aucun revenu, j’ai dû démissionner d’un boulot que j’aimais beaucoup (à savoir chauffeur de taxi) mais étant donné que je ne suis pas vacciné, je n’ai plus pu exercer ce métier pourquoi ? parce que nous faisons du transport de personnes nécessitant des soins hospitalier et du coup, si nous sommes non vacciné nous n’avons pas le droit d’entrer dans les hôpitaux.

      Si le vaccin était si efficace, pourquoi 2ème, 3ème, 4ème doses ??? et pourquoi ne pas interdire l’accès aux hôpitaux pour ceux qui ne sont pas vaccinés contre la grippe ? elle aussi tue !!

  2. le pass vaccinal enfin à supprimer que chacun de nous reste responsable et vigilants en toute circonstances
    s ‘il estime se protéger pour X raisons est inutile a servi à mettre des barrières
    Réintégrons les équipes soignants les urgences , le personnels et animateurs des Ehpads
    nous manquons de personnels à tous niveaux  »vaccinés ou pas le pass a permis de contourner une lois  » le vaccin n ‘était pas n ‘était pas obligatoire
    trop d ‘effets secondaires sur pas mal d ‘entre eux et les preuves en sont là !

  3. Un soignant non vacciné n’est pas plus dangereux qu’un soignant vacciné à qui on demande de venir en renfort même en étant porteur du virus.
    Il faut se rappeler que au début de l’épidémie les soignants étaient présents et remerciés tous les soirs …

  4. à l’attention de François 1er ….. c’est le vaccin qui t’empêche de réfléchir ? tu préfères voir un médecin ou autre soignant vacciné mais qui a le covid ( il peut venir travailler – surtout avec la pénurie des soignants ) ou un non vacciné qui n’a pas le covid ??? Où as-tu vu que le vaccin empêchait d’attraper le covid et de le transmettre ?? tu n’as pas assez d’exemples autour de toi ?? bonne méditation

  5. En espérant aussi que les tests seront à nouveau gratuits pour les non vaccinés car n’oublions pas que nous payons tous nos impôts et cotisons pour la sécurité sociale dc stop à ces discriminations qui ne riment à rien avec un vaccin très discutable

  6. Il faut vraiment arrêter de nous faire croire que tout le monde est dangereux et qu’il risque de vous contaminés alors que personne sais vraiment comment cette maladie se transmet des années en arrière c’était le sida qu’il fallait éviter

  7. Ben oui le SIDA il vaut mieux éviter, Charlotte valendrer en est un exemple, on peut vivre avec un traitement drastique qui rend le virus indétectable mais au final, ce traitement deteriore les organes dont le cœur….
    Il faut comparer ce qui est comparable, le covid on en guéri mais le SIDA non….

  8. C’est l’histoire d’un mec qui rentre dans un restaurant et qui dit au serveur..
    Bonjour J’ai mon pass sanitaire à jour Mais j’ai le covid..je peux manger quand même..
    Le serveur…bien sûr monsieur temps que votre pass est valide…
    Voilà..ça résume l’aberration de ce système

  9. Bravo Alain !! bien résumé et démonstration est faite . …J’espère que François 1er ( et les autres qui pensent comme lui) comprendra ..
    Réintégrons les soignants non vaccinés dont on a tant besoin et embauchons des soignants autant que nécessaire , vaccinés ou non , car nos hôpitaux et notre « super  » système de soins est en danger de mort imminente !! et là , vaccinés ou non , nous crèverons tous par manque de soignants !!!! Avez vous essayé de prendre des rendez vous chez des spécialistes ? avez vous un généraliste près de chez vous ??? Je vous laisse à vos réflexions .. bon week end

  10. Un vaccin EMPECHE d’attraper une maladie, le vaccin antitétanique protège, et il faut le refaire tous les 10 ou 15 ans je crois. Et là, on nous vend un « vaccin » qui n’empêche pas de tomber malade avec la maladie, ni de transmettre… (mais protège peut-être contre les formes graves)
    J’ai pas tout compris ou on nous prend pour des idiots?
    La meilleure immunité est celle acquise naturellement. Et maintenant, on commence à dire que vacciner les enfants est une hérésie, ce qu’on savait depuis le début, enfin ce que les soignants savaient depuis le début! Quid des études de 2020-2021 qui semblaient indiquer que les personnes vaccinées contre la tuberculose (BCG) semblaient moins faire de formes graves? Qu’en est-t-il REELLEMENT de l’hydroxychloroquine et de l’ivermectine? Beaucoup beaucoup de questions sans réponses de la part de ce gouvernement qui gouverne… et ment! On s’assoit sur tous les principes légaux et les précautions du jour au lendemain, et il faudrait accepter les yeux fermés? Non, merci!

  11. l’expérience de Milgram à l’échelle mondiale, prouve bien , une volonté derrière le covid19 de la mise en place du crédit social pour chaque nation !!!! En gros un avant goût du futur nouvel ordre mondial voulu par ces mêmes dirigeants.

  12. C’est bizarre. Comment se fait-il qu’il y ait de plus en plus de plaintes de personnes qui ont été va xx inées et qui se retrouvent avec des effets secondaires importants et qui durent ? Pour ceux qui ont accepté d’être piqués, ont-ils demandé à leur médecin ou infirmier ce que contient ce vaccin ? Comment se fait-il que Pfizer a d’énormes procès entre 2000 et 2019 avec des sommes considérables à payer et que coïncidence fin 2019 et début 2020 les gouvernements ont fait peur à la population pour qu’elle se fasse piquer, en grande partie avec Pfizer ? Quel argent colossal cela lui a rapporté ? pour payer les procès peut-être ???

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici