Fatigué ? Et si c’était à cause de la Covid ?

22
Fatigué ? Et si c’était à cause de la Covid ?
Après un épisode de Covid, le corps met du temps à se remettre. Une fatigue intense est souvent ressentie plusieurs semaines après l'infection. © Adobe stock

Vous vous sentez fatigué plus que d’habitude ? Vous êtes gêné par des troubles digestifs ou urinaires ? Ce sont peut-être les symptômes du Covid-long. On fait le point sur ces symptômes et leur durée.

4 semaines après l’infection

2 à 3 semaines après l’infection à la Covid, les symptômes peuvent persister. Toutefois les médecins parlent de Covid-long au-delà de 4 semaines, que ce soit après une forme légère ou sévère (hospitalisation). «La récupération est lente mais réelle», précise l’Assurance-maladie.

Etat post-Covid

Quand les troubles persistent au -delà de 12 semaines, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) parle d’«état post-Covid». Il s’agit de symptômes comme la fatigue, un éssouflement ou des douleurs thoraciques qui perdurent. L’amélioration est alors très lente, fluctuante et parfois incomplète.

Une fatigue récurrente

La fatigue est le symptôme le plus fréquent du Covid-long. Cette fatigue est majeure, entraînant une réduction des activités professionnelles, sociales et personnelles. Cette fatigue survient à l’issue d’activités simples de la vie quotidienne.

Des douleurs inexplicables

Les douleurs en cas de Covid-long sont là aussi très présentes. Elles sont très différentes d’une personne à une autre. Il peut s’agir de fréquentes. Il peut s’agir de douleurs thoraciques, de maux de tête, douleurs musculaires ou articulaires, mal au dos avec sensation de faiblesse motrice. En fin les troubles digestifs (brûlures et crampes de l’estomac, douleurs de l’intestin) et urinaires sont aussi décrits par les professionnels de santé.

La peau et les yeux

Plus rares, le Covid-long peut se caractériser par des problèmes dermatologiques : démangeaisons, urticaire, pseudo-engelures aux pieds ou aux mains ou chute de cheveux. De mêmes, les Français touchés par un Covid long sont parfois gênés dans leur vision : larmoiement, yeux rouges, sensation de sable sous les paupières, fatigue oculaire, etc.

Aucun article à afficher

22 COMMENTS

      • En effet, tout ce contexte et mode de vie qui nous est imposé par décisions politiques et non médicales est très très fatiguant depuis 2 ans ! Tout le monde est épuisé et pas seulement suite au covid … mais a force d’être terrorisé, manipulé, rejeté ….. Soignons les personnes malades comme il se doit, vivons, bougeons, relions nous et l’énergie reviendra

    • Moi aussi et je ne vous parle pas du nez qui coule comme une fontaine, des yeux qui larmoient et des éternuements à répétition .. Ça fait 70 ans que j’ai le Covid !!!! et la « médecine officielle » ne peut rien pour moi. Je vous laisse conclure .

  1. Beaucoup de gens ne croit plus que nous sommes en période Epidemique alors protégeons nous pour protéger les autres et ne pas remplir les hopitaux

  2. MOI MON PROBLEME APRES LA PREMIERE INJECTION PENDAND 6 MOIS MAL AU BRAS IMPOSSIBLE D OUVRIR MON COFFRE DE VOITURE UNE CAPTUR DEPUIS UNE SEMAINE MEMME DOULEUR IMPOSSIBLE DE LEVER LE BRAS EN HAUTEUR VUE LE MEDECIN IBUPROFENE 400 3 FOIS PART JOUR DOULEUR AU POINT DE L INJECTION IMPOSSIBLE DE LEVER LE BRAS FATIGUE ET DOULEUR

  3. j’au la dmla la covid l’a accentué et bien sur une très grande fatigue s’ajoute à tout cela maintenant je dois faire un test d’efforts et regarder pour la taquicardie j’ai 74 ans j’étais vaccinée. Ne venez pas le parler de la 4ème dose pour sûr je ne la ferais pas

  4. J’ai la migraine depuis le début de la campagne présidentielle, pensez-vous que la covid est responsable de cette poussée migraineuse persistante ?

  5. Malgré mes trois injections, je l’ai eu le 22 mars 2022 depuis, j’ai développé une tendinite dans la jambe gauche avec de fortes douleurs m’empêchant de dormir et de me déplacer pendant plus de trois semaines, je suis encore gênée et mon médecin m’a prescrit des séances de kiné. Pouvez vous me dire si vous avez déjà eu ce genre de signalement, j’ai l’impression de ne pas arriver à récupérer et je suis également très fatiguée et fatigable, je ne me reconnais plus ! Je ne suis pas une personne faisant partie des personnes à risque, je suis âgée de 68 ans.

  6. J’ai 74 ans, groupe sanguin O non carencé en vitamine D et non vacciné.
    Je n’ai pas été contaminé par le covid, mais cela ne m’empêche pas d’être malade dès que je vois macron à la télé ! 🤮

  7. Je suis outrée par les commentaires qui minimisent l’impact du COVID et des séquelles que celui ci peut engendrer, je suis infirmière libérale et ras le bol que les gens aient des oeillères tout simplement parce que le COVID n’a pas forcément impacté leur santé mais bouleversé leur petit quotidien. J’ai perdu des patients, j’ai perdu un oncle de 50 ans ( qui avait 4 enfants), ma fille de 12 ans se retrouve en fauteuil roulant avec énormément d’autres symptômes à cause d’un covid long, donc il est temps d’ouvrir les yeux et de laisser les médias faire leur travail d’information sans pour autant rajouter des commentaires imbéciles et égoïstes, si l’impact de cette maladie vous barbe vous n’avez qu’à pas lire ce qui la concerne. Bon courage à ceux qui se battent contre tous ça car la route va être longue.

    • Vous avez tous mon soutien madame, et je suis absolument d’accord avec vous.
      Vous faites un métier très dur surtout en ce moment et avez toute mon admiration ! courage à vous et pour votre petite fille

    • Madame,
      Je reconnais votre courage et votre abnégation. Seulement il ne faut pas accepter le dérives financières du le président. Notre aide à domicile originaire de Yaoundé, nous a confié qu’il y était utilisé sur place la Chloroquine avec succès.
      Mes données sont les résultats de l’INSREM et de la revue scientifique « Journal of Clinical Endocinology and Metabolism » qui annonce que 82,2% des personnes ayant contracté le COVID étaient en carence de vitamine D. Faites comme moi n’écoutez pas les politiques véreux et les média qui en dépendent !

    • Madame cette maladie existe c’est sur. Mais maintenant soyez honnête tous les pseudos vaccins ne servent à rien ou presque sur la pollution saine. Revenons à la vrai médecine qui autorise les médecins de famille au contact de leur patients au quotidien à dire à leur patient ce qui est bon ou pas et non ps a des politiques ou à des médias de nous dire ce qui est bon. Bonne journée

    • Merci mille fois pour votre commentaire et pour votre engagement en tant que soignante!! Enfin un commentaire intelligent !! Il y en a tant ici qui écrivent n’importe quoi !!
      Et désolé pour ce que vous vivez au sein de votre famille à cause ce ce virus.

      Tous ceux qui minimisent l' »impact du COVID et râlent contre la vaccination devraient réfléchir.
      Pour la plupart, ils ont été vaccinés contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, l’hépatite B, et si ces vaccins n’avaient pas existé et n’avaient pas été obligatoires, je leur laisse imaginer l’état des contaminations et de leurs résultats aujourd’hui !!!
      Beaucoup pensent que les vaccins ont été trouvés « trop rapidement » !…. On croit rêver quand on entends cela ! Les moyens mis en œuvre pour cette pandémie l’ont été dans tous les laboratoires du monde. Alors oui, c’est plus rapide et il faut savoir que l’ ARN messager a été découvert à l’Institut Pasteur en 1961 (prix Nobel 1965) !! Donc ils ne partaient pas de « rien », toutes les pièces du puzzle existaient déjà !!
      Quand aux effets indésirables, bien entendu ils existent, comme pour tout autre médicament, même pour les plus anodins !!!!
      Cela n’enlève pas pas le fait qu’il faut les signaler afin qu’ils puisent être répertoriés et étudiés afin d’envisager des solutions.

      Donc, bon courage à tous et soyons un peu plus confiants vis à vis de nos chercheurs et aussi ceux du monde entier qui font de leur mieux pour nous éviter le pire.

  8. Nous lisons également. Depuis cette foutue 4eme dose mon épouse et moi sommes fatigués, détraqués déci delà un peu de tous ces symptômes mais pas de fièvre. Nous sommes convaincus cependant que l àge ne fait rien à l affaire. Nous en tenons certes compte puisque nous avons 85 et 82 mais tout de même, il y a quelque chise de pas normal mais je ne me mêlerai pas des débats je ne suis pas compétent….

  9. Lorsque je lis les commentaires des com…..plotistes je me marre
    Comme le dit Audiard
    Les cons ·ça osent tout c’est à ça qu’on les reconnais

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici