Omicron : les dernières études scientifiques confirment le risque moindre de complications

9
Omicron : les dernières études scientifiques confirment le risque moindre de complications
Ce sont les dernières études sud-africaines et britanniques qui confirment que le variant Omicron est moins dangereux. © Adobe stock

Le variant Omicron est aujourd’hui majoritaire en France. Beaucoup plus contagieux que le variant Delta il n’est pas plus dangereux. Il entraîne moins de complications selon les dernières données scientifiques. On vous explique.

Vaste étude menée dans 49 hôpitaux

Le variant Omicron entraîne moins de complications sévères. C’est ce qui ressort d’un article publié dans JAMA. L’étude a été menée au sein des 49 hôpitaux sud-africains. Les auteurs ont comparé les données de la vague liée à Omicron (du 15 novembre au 7 décembre 2021) aux trois précédentes vagues. «Lors des trois premières vagues, 68 à 69 % des patients se présentant aux urgences avec un test Covid positif ont été admis à l’hôpital, alors qu’ils n’étaient que 41 % au cours de la dernière vague», observent les auteurs.

A lire aussi – Covid-19 : Omicron sera dominant en Europe à la mi-janvier

Plus de jeunes et de femmes hospitalisés

Selon cette étude, les patients hospitalisés au cours de la vague Omicron étaient plus jeunes avec un âge médian de 36 ans contre 53 ans auparavant. Par ailleurs, Omicron toucherait plus les femmes, ces dernières représentant 590 des 971 patients hospitalisés. Les scientifiques soulignent également que 66,4 % des 971 patients hospitalisés n’étaient pas vaccinés.

Moins d’hospitalisation au Royaume-Uni

Côté anglais, très touché par le variant Omicron, le constat est le même. Selon l’Agence sanitaire britannique, le risque d’admission à l’hôpital avec Omicron est d’environ un tiers de celui observé avec le variant Delta.

Aucun article à afficher

9 COMMENTS

  1. Les chiffres parlent : le variant actuellement en moins circulation est le plus bénin depuis le début des diverses épidémies au printemps 2020. Il est donc temps de reprendre une vie normale et mettre fin à l’hystérie médiatique.
    Il est temps aussi pour les médecins de se rappeler les fondamentaux de leur métier : la médecin de proximité, les traitements précoces et l’indépendance.
    Ne nous laissons pas diviser par un président en fin de course et à la personnalité problématique.

  2. Comme ce site change d’avis au grés du vent………. Bien sur que ce omicron n’est qu’un prétexte à aller coute que coute vers cette politique mondialiste qui n’a rien de sanitaire, l’immunité naturelle est à nos portes quoiqu’en disent ces « toubibs de plateaux » à la solde de la macronie.
    Ce type et sa clique sont nos matons, nos bourreaux et pire même, nos cancer à venir.
    Tous dans vos villes samedi 08 janvier pour dénoncer le despotisme de ce tyran !

  3. Il serait judicieux que chacun prenne connaissance de l’intervention du médecin épidémiologiste Alice Desbiolles qui est intervenu ce matin au  » 6 – 9 h d’Europe1″. Intervention d’un grand intérêt, de plus elle ne manque pas de courage dans ses propos à l’encontre des discours des pontes de la santé, des politique, propos dont ils nous gavent à longueur d’antenne. Elle s’adresse à nous avec intelligence et de plus attire également notre attention sur l’ère des pandémies dues aux modes de vie actuels dans laquelle nous entrons. Si nous avions eu des explications comme celles qu’elle donnent nous ne serions pas entrain de nous diviser … ni à devoir entendre des propos de culpabilité, ni des propositions de prise en charge des malades…

  4. Merci pour vos commentaires qui évoquent les vrais problèmes de cette société moribonde créant un état de psychose généralisée pour assoir et conforter son régime totalitaire. Il faut rappeler comme il est écrit dans d’autres commentaires récents que le vrai problème des pandémies à venir réside dans le mode de vie actuel. C’est lui qu’il faut changer fondamentalement : revoir tout le système économique pour le bien de tous et non pour le profit de la finance, revenir sur les conditions de vie, le système de santé fondé sur les modes alimentaires et des thérapies raisonnées sans nuisance, sur les pratiques agricoles, sur l’éducation, les conditions de travail…… Vaste programme mais…. c’est à ce prix que l’humanité survivra.

  5. Je pense que dès que les cas Delta( car sans jeu de mot, le Delta plane encore)seront sortis de réa, la trouille qui sévit encore sera remplacée par la FLEMME, car Omicron n’est pas totalement inoffensif , il engendrera de nombreux arrêts de travail qui vont désorganiser depuis l’Hôpital, jusqu’à toutes les activités.
    L’ennui, pour le Pouvoir est que la Peur est facile à instrumentaliser, non la FLEMME! Et  » l’emmerdé » ne sera pas celui que pense l’imprécateur, mais lui même, qui d’ailleurs emploie la première personne du singulier pour désigner le « non citoyen », sans se rendre compte de cette bévue qui, inconsciemment le replace à son positionnement réel.

  6. Vas-y Brucelit

    Trop de liberté génère l’anarchie !!!
    Et l’anarchie génère l’idiotie et le caos !!
    Encore heureux que tu vis en démocratie !!!

    Nous vivons une ère dure avec des restrictions et du mal être !!CERTES
    De la s’en prendre sistematicamente au gouvernement qu’essaie de trouver
    des solutions ???
    Tu a une solution ? A cette pandémie MONDIALE
    A tout ces mort et gens en réanimation ?
    Vas-y toi ? Présente toi pour participer a la politique et porte en avant t’es belle paroles
    Vas-y toi à aider les infirmières et les réconfortées
    Va travailler à la recherche médicale
    C’est agaçant à force !!!
    Je me demande d’ailleurs pourquoi je
    te réponde …
    Tu est pas ouvert d’esprit !!

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici