Coloscopie

0
Coloscopie

La coloscopie est l’examen de dépistage le plus fiable afin de mettre en évidence des lésions éventuelles situées au niveau du colon. En même temps, la coloscopie permet d’enlever les excroissances détectées, partiellement ou totalement, et ce au cours de l’examen.

Qu’est-ce que la coloscopie ?

La coloscopie consiste en l’examen du colon (gros intestin et intestin grêle) et du rectum pour détecter des anomalies, qu’elles soient cancéreuses ou non. Cet examen d’imagerie médicale permet de voir la paroi interne du colon grâce à un coloscope.

Le coloscope est constitué d’un tube fin et souple qui mesure entre 1m50 et 2m de long et qui est relié à des fibres optiques ou à une caméra miniature avec une source de lumière. Le tout est raccordé à un moniteur qui permet une visualisation directe. Il est possible d’insérer des instruments type pince ou bistouri électrique dans l’endoscope, pour effectuer un prélèvement (biopsie), une ablation totale des lésions ou polypes ou bien pour une coagulation des lésions ou vaisseaux.

Pourquoi faire une coloscopie ?

  1. Quand on a des symptômes intestinaux non expliqués avec douleurs et diarrhées.
  2. Lors de saignements intestinaux (sang noir dans les selles…).
  3. Quand on a des antécédents familiaux de cancer colorectal.
  4. Pour les personnes de plus de 50 ans ayant des signes de cancer.
  5. Pour analyser une excroissance : polypes (bénins ou malins), diverticules…
  6. Dans le cas de la maladie de Crohn.

Que faire avant la coloscopie ?

La coloscopie est réalisée sous anesthésie générale d’où l’obligation de consulter un médecin anesthésiste 10 jours avant l’examen.

Lors de la coloscopie, le médecin observe en détail les deux parties de l’intestin. Ces dernier doit être propre, sans matière fécale. Il faudra suivre un régime sans fibre alimentaire la veille et l’avant-veille de l’examen. Pas de légumes verts, de crudités, de salade ni de laitages.  Mais on pourra manger du bouillon sans légumes, des pâtes non complètes, des pommes de terre, de la viande, du poisson, des fruits cuits et du pain blanc.

Un liquide de préparation devra être ingéré en 1 à 2 fois la veille et quelques heures avant l’examen. Il provoque une forte diarrhée sans douleurs.

Il faut arriver à jeun d’au moins 6 heures et ne pas avoir fumé non plus.

Comment cela se passe ?

La coloscopie se déroule en hôpital ou en clinique. Elle est pratiquée par un gastro-entérologue en ambulatoire.

  1. On se déshabille et on met la tenue requise : blouse ; charlotte, chaussons stériles.
  2. L’anesthésie est effectuée au bloc opératoire.
  3. Un endoscope est introduit dans l’anus. Pour déplier correctement l’intestin, de l’air est insufflé dans un tube.
  4. Le médecin regarde le colon à l’aide d’une caméra, effectue prélèvements et soins nécessaires.
  5. Le coloscope est retiré doucement et l’air insufflé est aspiré. Au réveil, il est possible de ressentir quelques ballonnements sans douleurs.
  6. On passe en salle de réveil.
  7. Le gastro-entérologue rend compte des résultats au patient et les transmet au médecin prescripteur.
  8. Une surveillance est faite en chambre quelques heures.
  9. On quitte l’établissement accompagné, la conduite d’un véhicule est interdite jusqu’au lendemain.

Combien de temps dure la coloscopie ?

Au final la duré de l’examen pour une coloscopie est de 20 à 40 minutes. L’anesthésie elle peut durer jusqu’à 2 heures mais dure en général moins de temps.

Source : ameli.fr

En savoir plus :

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici