Analyse des selles

0
1353
Analyse selles
Tube avec cuillère pour récolter les selles

L’analyse des selles permet d’examiner les matières fécales d’un patient. Cette analyse est utile à la recherche de problèmes liés au tube digestif. Deux types d’examens sont couramment pratiqués : le bactériologique et le parasitologique. Ils peuvent être réalisés tous les deux pour rechercher bactéries et parasites pathogènes.

Pourquoi faire une analyse de selles ?

Cet examen est prescrit par un médecin lors de symptômes ou gênes au niveau du tube digestif :

  1. Saignements  qui se caractérisent par du sang dans les selles (risque du cancer colorectal).
  2. Maux de ventres, vomissements, diarrhées, plus de 40° de fièvre avec soupçon d’infection causée par des bactéries, un virus ou un champignon.
  3. Présence d’un parasite : vers blanc dans les selles, fortes douleurs abdominales, amaigrissement brutal…
  4. Troubles digestifs.

Le recueil de selles : comment ça marche ?

La collecte est généralement réalisée à la maison par le patient lui-même.

  1. Les laboratoires ou pharmacies fournissent le flacon stérile d’environ 40ml.
  2. On place une pellicule plastique sous la lunette des toilettes pour recueillir les selles
  3. On prélève une partie des selles à l’aide de la cuillère plastique fournie avec le flacon. Le but étant que le prélèvement reste stérile. Il ne doit pas être en contact avec tout objet non stérile.

Il est souvent recommandé de faire plusieurs analyses de selles recueillies séparément à quelques jours d’intervalles afin de faciliter le diagnostic.

En pratique, les laboratoires demandent 2 prélèvements effectués à 2/3 jours d’intervalles.

Les traitements qui modifient l’analyse des selles

Il est important de signaler tout traitement avant de procéder à une analyse de selles. De manière générale, il est recommandé d’éviter certains médicaments comme :

  1. Le charbon végétal.
  2. Les médicaments à base de bismuth.
  3. Les sels de magnésium.
  4. Les médicaments à base de benzonaphtol.

La coproculture

Il s’agit d’un examen microbiologique des selles. On cherche des bactéries ou des virus pathogènes pouvant être responsables d’infections digestives se manifestant souvent par des diarrhées.

L’examen parasitologique

Il est plus rare en France. On recherche des parasites suite à une ingestion d’eau ou d’aliments souillés. Cet examen est préconisé lors d’un retour de voyage à l’étranger marqué par :

  1. des diarrhées,
  2. de fortes douleurs à l’intestin,
  3. des nausées et troubles digestifs,
  4. de la fièvre.

La recherche de sang occulte

Le test au gaïac type Hemoccult® : il consiste à rechercher la présence de sang dans les selles non visible à l’œil nu. On a alors recours à une réaction chimique sur papier pour détecter les traces de sang.

Le test immunochimique de RSOS :il a recours à des anticorps spécifiques du sang humain pour détecter des traces de sang.

On peut également effectuer un dosage des graisses dans les selles en cas d’excès de graisses et ainsi voir si le corps a des difficultés pour absorber les graisses alimentaires.

Pour en savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici