L’ulcère veineux

0
387
Ulcère veineux : femme à l'hopital

Définition de l’ulcère

 Un ulcère comme l’ulcère veineux correspond à une plaie ne cicatrisant pas depuis plus de 1 mois. Ainsi, cela fait partie de la dermatologie

L’ulcère veineux 

Il correspond à 80% des cas d’ulcère. En effet, il s’agit d’une hyperpression cutanée par stase veineuse, souvent liée à des pathologies du reflux veineux correspondant à une dévalvulation.

On retrouve une souffrance microcirculatoire. Par la suite on retrouve une inflammation. Aussi, l’hypoxie tissulaire (carence d’oxygène des tissus) locale donne une perte de substance cutanée.

L’ulcère artériel

Est donc un trouble circulatoire artériel. Il est ainsi souvent lié à une artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI).

L’ulcère mixte

Il s’agit d’un ulcère de cause variable : veineux ou post-traumatique. Il ne cicatrise pas car on retrouve une artériopathie associée.

L’angiodermite nécrotique

Elle est liée à une hypertension artérielle, ainsi associée à une occlusion artériolaire. Elle peut alors entrainer un infarctus cutané.

Infected wound on leg.

Clinique

L’ulcère est très douloureux, souvent d’apparition récente. Souvent de petite taille et de localisation au dos du pied. Il est d’aspect creusant, sale et nécrotique. La douleur est soulagée quand les patients laissent leur jambe pendante 🦵 (en dehors du lit par exemple).

Il faut donc toujours rechercher :

  • Un antécédent de thrombose veineuse profonde, des varices.
  • Les signes cutanés d’insuffisance veineuse : œdème, eczéma, atrophie blanche, dermite ocre.
  • Une ischémie d’effort où la douleur apparait après quelques pas, soulagée à l’arrêt .
  • Une diminution de la chaleur cutanée, membre froid.
  • Une augmentation du temps de recoloration cutané plantaire.
  • Une diminution des Indices de pression systolique.
  • Un antécédent de thrombose veineuse profonde, des varices.
  • Les signes cutanés d’insuffisance veineuse : œdème, eczéma, atrophie blanche, dermite ocre.
  • Une ischémie d’effort où la douleur apparait après quelques pas, soulagée à l’arrêt .
  • Une diminution de la chaleur cutanée, membre froid.
  • Une augmentation du temps de recoloration cutané plantaire.
  • Une diminution des Indices de pression systolique.

Les examens complémentaires

L’écho-doppler de l’aorte et des artères des membres inférieurs.

Évaluation du degré d’ischémie. Une ischémie chronique est diagnostiquée si la pression systolique de cheville est inférieure à  50 mmHg. 

Mesure de la pression au 1er orteil 🦶 en cas d’ischémie chronique.

En cas d’indication de revascularisation :

– Une imagerie artérielle tel que l’angio-IRM.

Les complications  d’un ulcère

  • Allergies cutanées aux topiques surtout aux dermocorticoïdes.
  •  Infections : L’érysipèle, la lymphangite

Le traitement de l’ulcère

La revascularisation est alors le traitement de choix. Par la suite, l’objectif est une reprise de la vascularisation artérielle.

En savoir plus 👇

🔔 Cette fiche ne dispense pas d’une consultation médicale 🔔

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici