Virus Zona VZV

1
8651
zona varicelle infection photo

Définition du Virus Zona

L’infection ZONA est une infection au virus zona VZV ( virus de la varicelle et du zona) liée à la dermatologie.

Il s’agit ainsi d’un virus à ADN, groupe des Herpesviridae. L’infection concerne souvent une récurrence d’une primo-infection de la varicelle.

Il s’agit aussi souvent de personnes âgées. En effet, le virus va se nicher dans des ganglions nerveux et lors de sa réactivation, on retrouve un éruption qui suivra le trajet du nerf.

Forme Clinique du Virus Zona

 Zona ophtalmique

L’éruption peut donc siéger dans une des trois branches du nerf ophtalmique :

  • frontale: partie médiane de la paupière supérieure, front et cuir chevelu.
  • lacrymale: partie externe des paupières entrainant un larmoiement abondant.
  • nasale externe : touche les racines et dos du nez, un angle interne de l’œil.

Les complications oculaires sont fréquentes : notamment si c’est une atteinte de la branche nasale externe, la sensibilité cornéenne sera impactée. Il y a également un risque de kératite. En effet, le Dépistage systématique par examen ophtalmologique.

Les douleurs post zostériennes sont fréquentes et intenses. Aussi, certaines séquelles sont possibles avec la perte anatomique de l’œil ou encore une atteinte définitive de la vision.

Zona du ganglion géniculé

  • Douleur et éruption géniculaires, au niveau de la zone de Ramsay-Hunt (le tympan, le conduit auditif externe, la conque du pavillon)
  • Une paralysie facial périphérique associé à une éruption des 2/3 antérieurs de la langue

Zona bucco pharyngé

– Ulcérations pseudo-membreuses avec donc vésicules unilatérales.

Varicelle zona : ventre

COMPLICATIONS DU VIRUS ZONA

Douleurs post-zostériennes

Elles apparaissent donc environ 1 mois après le zona, ou après la cicatrisation.

Les facteurs de risque de la zona varicelle :

  • âge > 50 ans,
  • localisations céphaliques,

On retrouvera une disparition habituelle en 6 mois, mais les douleurs peuvent aussi être définitives et invalidantes.

D’autres complications neurologiques peuvent aussi donner des paralysie oculomotrice lors du zona ophtalmique.

Surinfections bactériennes à cause du grattage.

Traitements du Virus Zona

Le traitement symptomatique

Traitement local par des douches ou bains quotidiens à l’eau tiède et au savon doux. L’utilisation de la Chlorhexidine en solution aqueuse en cas de surinfection.

La prise en charge de la douleur en adaptant ainsi les traitements en fonction des patients. En effet, les corticoïdes sont inutiles et contre-indiqués à la phase aiguë.

Antibiothérapie :

Uniquement si une surinfection cutanée est avérée. Elle est ainsi administrée par voie générale.

Traitement antiviral du sujet immunocompétent

En prévention des douleurs post zostériennes pour des patients de plus de 50 ans, ou pour le zona étendu.

Zona ophtalmologique : prescription du valaciclovir per os pendant 7 jours. En effet, ce traitement qui doit être précoce, il doit être distribué impérativement dans les 72h après éruption.

En savoir plus :

? Cette fiche ne dispense pas d’une consultation médicale ?

1 COMMENTAIRE

  1. j’ai eu un zona il y a 5 ans après la 1er phase je suis passé en période post zona j’ai essayé toutes les thérapie officielles ( arrêt rapide du Codoliprane ) et des
    différents praticiens : magnétiseurs , accupunteurs , homéopathie etc …
    aucun n’a eu d’effet . Par intuition ,(je précise que mon zona se situe sur l’épaule
    gauche , sous le bras et le pectoraux) j’ai essayé avec un gant de toilette mouillé
    à l’eau froide et passé sur la zone concernée , à renouveler cinq à six fois .
    depuis j’ai pu espacé jusqu’à six mois cette action et sans médicament .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici