Allaitement

0
819
Allaitement : Maman bébé tire lait

Définition de l’allaitement maternel

Le lait maternel est le modèle de l’alimentation chez le bébé, satisfaisant à lui seul les besoins du nourrisson pendant les 6 premiers mois de vie c’est lié à l’endocrinologie. L’allaitement est la référence en matière de croissance et de développement chez le bébé. Chaque femme est libre de pratiquer ou non l’allaitement. La prévalence et la durée de l’allaitement maternel en France demeurent parmi les plus faibles d’Europe et ce malgré une augmentation récente.

Epidémiologie de l’allaitement

En 2010, le taux d’initiation de l’allaitement en maternité était de 65 % avec une durée d’environ 10 semaines. En effet, l’allaitement n’était poursuivi à l’âge de 4 mois que dans 5 % des cas en France.

Dans le respect absolu des convictions de chaque femme et aussi pour lui permettre de prendre sa décision dans les meilleures conditions possibles. Il est donc de la responsabilité des professionnels de santé de donner une information claire, objective et loyale sur la pratique de l’allaitement et sur ses bénéfices.

L’engorgement

Il s’agit d’une stase de lait entraînant une augmentation de la pression intra-alvéolaire. Ainsi, Il est parfois causé par une obstruction d’un canal lactifère caractérisé par un petit bouton blanc, marron ou verdâtre sur le mamelon.

La clinique montre un sein rouge, en tension. Il est très douloureux. Pas de fièvre.

La prise en charge met en évidence :

  • l’éducation aux tétées efficaces,
  • les massages,
  • parfois le tire-lait,
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent être intéressant.
Allaitement : maman et petit bébé très mignon

La lymphangite mammaire

C’est une inflammation des lymphatiques mammaires, le lait est sain. La lymphangite  apparaît après le 5e jour.

La clinique de l’allaitement se caractérise par

  • des débuts brutaux,
  • une fièvre à 39-40°C,
  • des douleurs mammaires unilatérales,
  • une zone rouge, chaude, douloureuse de la face externe du sein avec trainée rosâtre vers l’aisselle.

La zone palpée est douloureuses.

Le lait propre avec un signe de Budin négatif correspond au fait qu’on ne retrouve pas de pus dans le sein. Pas d’arrêt de l’allaitement.

Le traitement consiste à l’application de froid, d’antalgique, et surtout revoir la technique d’allaitement à l’aide d’une sage-femme.

Si il n’y a pas d’amélioration, c’est qu’il s’agit probablement d’une mastite infectieuse (ou galactophorite). Il faudra faire un prélèvement de lait, ainsi que la mise en place d’antibiotique à visée anti-staphylococcique comme l’Augmentin ou les pénicillines. On devra arrêter donc l’arrêter.

Il faut également penser à la tumeur du sein si la lymphangite traîne ou récidive

Galactophorite

C’est une infection des canaux galactophores et du lait. Son diagnostic est plus tardif (J10), avec un début progressif et dans ce cas le signe de Budin est positif car on retrouve du pus dans le lait. Il faut alors arrêter l’allaitement.

Les infections qui contre-indiquent l’allaitement

Les virus :

  • le Virus de l’Immunodéficience Humain (VIH), est une contre-indication absolu à l’allaitement dans les pays occidentaux. Néanmoins, dans les pays du tiers monde, il est préconisé car l’objectif est que le bébé ne meurt pas de faim.
  • la tuberculose pulmonaire active jusqu’à 2 semaines de traitement. Puis la maman peut commencer enfin commencer.
  • le virus de la varicelle pendant 7 à 10 jours, car il est transmissible par le lait, et une varicelle chez le nouveau est gravissime.

En savoir plus :

? Cette fiche ne dispense pas d’une consultation médicale ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici