Trouble envahissant du développement

0
487
spectre autistique : maman et son fils

Définition du spectre autistique

L’autisme, trouble du spectre autistique est un trouble neurodéveloppemental. Dont la première description clinique a été faite en 1943 par les psychiatres Kanner et Asperger. Aussi, le syndrome reste décrit avec des déficits cliniques persistant dans deux champs comportementaux :

  • anomalies de la communication et des interactions sociales,
  • caractère limité et répétitif des comportements, des intérêts et des activités.

Aujourd’hui, nous parlons de spectre autistique afin de mettre en évident l’hétérogénéité des atteintes pouvant être plus ou moins sévères.

Il touche environ 1% de la population. Par ailleurs, la pathologie est prédominante chez les garçons.

Chronologie du spectre autistique

Il apparaît pendant l’enfance, en général avant 3 ans. Les symptômes qui se révèlent donc très précocement :

  • L’absence de sourire réponse à la stimulation des parents.
  • Aussi, l’absence de réaction à la voix

D’autres interviennent plus tardivement. Ils nécessitent un certain degré de développement : par exemple dans les conversations réciproques.

Certains sont présents juste à certains moments du développement comme les stéréotypies vocales ou motrices correspondant  au fait que l’enfant présente des mouvements répétitifs du tronc, de la tête, du buste ou des membres supérieurs (flapping) pour les motrices, puis il produit des sons de manière répétitive sans intention de communication.

Parfois les stéréotypies peuvent occasionner des lésions graves lorsque le patient se mord ou se frappe ; on parle alors d’automutilation.

spectre autistique : petite fille avec orthophoniste

Clinique

Anomalies de communication et interactions sociales

L’enfant montre des difficultés pour s’exprimer et donc comprendre les émotions et affects :

  • absence sourire réponse
  • absence/pauvreté de l’attention conjointe: il ne partage pas l’attention d’autrui, ne cherche donc pas à attirer l’attention et ne répond pas quand on l’appelle.
  • difficultés dans les échanges réciproques : la conversation du patient reste ainsi centrée sur ses propres intérêts.
  • difficultés pragmatiques du langage: ses conversations entraînent souvent des sujets implicites. Aussi, il utilise souvent le sens figuré des mots sans pour autant être en rapport avec la conversation en cours.

On retrouve également une absence des gestes instrumentaux à valeur sociale :

  • Ne fait pas« coucou »,
  • il ne lève pas les bras pour être pris par ses parents,
  • Ne pointe pas pour montrer qu’il veut quelque chose,
  • pas de contact oculaire avec ses parents,
  • expressions faciales pauvres.

On remarque également une absence de jeu ou d’interaction social avec ses pairs.

Lorsqu’on observe l’enfant on retrouve une routine , des comportements verbaux ou non verbaux ritualisés :  avec des questionnements répétitifs et donc une intolérance au changement.

Enfin une hypo ou hyperréactivité à certaines stimulations sensorielles peut être observée.

La prise en charge

Aucun traitement curatif n’est validé dans la littérature. En outre, l’objectif sera d’accompagner l’enfant dans ses difficultés et, si nécessaire, d’introduire un traitement symptomatique.

Contre les symptômes de trouble du spectre autistique :

  • les antipsychotiques de seconde génération peuvent être utilisés surtout pour ainsi gérer les hétéro et les auto agressivités sévères.

Interventions comportementales en 1ère intention !

  • Inhibiteurs de capture de la sérotonine pour les symptômes obsessionnels et donc compulsifs sévères.
  • Le méthylphénidate pour lutter contre les troubles de l’hyperactivité.

La prise en charge des enfants atteints par ce trouble passe également par le plan d’accueil personnalisé : il s’agit d’aménagements scolaires simples. Ce plan reste validé par le médecin scolaire.

Les orthophonistes interviennent à plusieurs niveaux :

  • l’interaction
  • la synchronisation socio-émotionnelle
  • L’apprentissage de la communication et adaptés socialement.
  • La rééducation des habilités sociales pour améliorer la compréhension des conventions sociales, compétences dans les interactions sociales.

D’autres maladies peuvent être à l’origine d’un trouble de l’envahissement,

  • Les maladies génétiques : syndrome de Rett, la maladie de l’X fragile
  • les maladie métaboliques : la phénylcétonurie, l’anomalie de la créatinine, le métabolisme purine pyrimidine.

Les consultations d’Oto-Rhino-Laryngologique, neuropédiatrie, génétique médicale  seront systématiques avant de poser le diagnostic de trouble du spectre autistique.

En savoir plus :

🔔 Cette fiche ne dispense pas d’une consultation médicale 🔔

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici