5 raisons de craquer pour une poignée de cerises

0
5 raisons de craquer pour une poignée de cerises
Les cerises ont de nombreuses vertus pour la santé. © Adobe stock

C’est la pleine saison des cerises. Ces petites fruits rouges de 5 grammes, riches en vitamines et en antioxydants, sont bons pour la santé. Et ne jetez plus les tiges : en décoction elles sont diurétiques.

1.Un fruit à indice glycémique bas

La cerise fait partie des fruits qui entraîne une faible augmentation de la glycémie. Ce fruit contient un antioxydant qui améliore le taux d’insuline. Il s’agit, bien sûr, de consommer une petite poignée de cerises, surtout si vous êtes diabétique.  

2.Les queues de cerise ont une action diurétique

Les queues de cerise sont connues depuis longtemps comme stimulantes dans l’élimination des urines. Elles aident aussi à éliminer les calculs urinaires. Les queues de cerise sont souvent conseillées contre la rétention d’eau et pour favoriser les jambes légères.
Ce remède naturel est efficace car les queues de cerise sont riches en flavonoïdes et en sels de potassium.

3.Réduit l’inflammation

Une étude publiée en 2013 dans le Journal of Nutrition a conclu que la consommation de cerises réduit l’inflammation dans l’organisme. Cet action antioxydante et anti-inflammatoire est au taux élevé d’anthocyane dans la cerise griotte notamment.

4.Les cerises préviennent les maladies cardiaques

Craquer pour des cerises est bon pour le cœur. Consommée entière ou sous forme de jus, elles aident à prévenir l’hypertension artérielle, selon une étude publiée dans The American Journal of nutrition. Les scientifiques ont analysé les bienfaits des cerises Montmorency, griottes légèrement acides. Là aussi, ce sont les anthocyanes qui jouent un rôle protecteur en diminuant la pression artérielle de 7% en moyenne.

5.Améliore la santé intestinale

Une étude publiée en 2018 par le Journal of Nutritional Biochemistry met l’accent sur les polyphénols contenus dans la cerise. Ils auraient une action positive sur le microbiote intestinal humain. En effet, les polyphénols stimulent les bonnes bactéries.

En savoir plus :

Aucun article à afficher

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici