Les sushis sont-ils bons pour la ligne ?

0
3330
Les sushis sont-ils bons pour la ligne ?
Tous les sushis ne se valent pas d'un point de vue nutritionnel. © Adobe Stock

Vous craquez régulièrement pour un plateau de sushis. Makis, nigiris, tempura : toutes les bouchées japonaises sont-elles bonnes pour conserver la ligne ? Découvrez notre vrai/faux sur les sushis.

1.Le poisson des sushis est bon pour la santé

VRAI.- Les sushis contiennent souvent du saumon, poisson gras. Or, les bienfaits des poissons ont été démontrés. Ce sont des sources de vitamine D mais aussi d’acides gras oméga-3. Ces derniers ont des effets anti-inflammatoires, en plus de contribuer à la santé cardiovasculaire et neurologique. Le poisson gras est aussi riche en éléments nutritifs : sélénium, iode, magnésium, fer et cuivre.

A lire aussi : COVID-19 : la vitamine D réduit le risque de formes graves

2. Il faut éviter les makis entourés d’algue

FAUX.- Les algues nori utilisées pour les makis sont riches en vitamines et en minéraux (cuivre, folate, manganèse, vitamines A et C).

A lire aussi : Nutrition : Un peu d’algues dans votre assiette ?

3. Les tempura sont aussi bénéfiques pour la santé

FAUX.- Le tempura est une friture japonaise. Or, une friture augmente la teneur en matières grasses et en gras saturés. Le bénéfice de la santé est moindre. Il est conseillé de mixer les tempura à des sushis ou makis.

A lire aussi : Où se cache le sel dans votre assiette ?

4. La sauce soya est trop salée

VRAI.- Une simple cuillère à soupe (15 ml) équivaut à plus de 1 000 mg de sodium. C’est la moitié de l’apport maximal par jour fixé à 2 300 mg.  C’est pourquoi, dans la culture culinaire japonaise, on ne trempe qu’un léger bout de poisson dans la sauce soya. En Occident, la « trempette » est plutôt généreuse et salée.

A lire aussi : Nutrition : êtes-vous accro au gras ?

5. Les sushis respectent l’environnement

VRAI et FAUX. – Les sushis/ makis aux légumes respectent tout à fait l’environnement et proviennent souvent de filière courte.

En revanche, de nombreux poissons, à commencer par le thon rouge, sont menacés de disparition voire d’extinction. Avant de commander japonais, téléchargez l’application de Seafood Watch. Elle  propose les espèces marines durables, celles entraînant le moins d’impact néfaste sur l’environnement. Plus simplement, vous pouvez aussi demander d’où proviennent les poissons et les autre ingrédients au serveur !

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici