Menu sans viande à Lyon : pourquoi tant de haine ?

9
5232
Menu sans viande à Lyon : pourquoi tant de haine ?
Depuis lundi 22 février, les cantines lyonnaises ne servent plus de viande. © Adobe Stock

Depuis lundi 22 février, les cantines des 200 écoles lyonnaises servent un menu sans viande. Mais pas sans protéines animales. Une décision temporaire, prise par la mairie écologiste. Plusieurs membres du gouvernement et la Fédération des agriculteurs (Fdsea) sont montés au créneau. Avec virulence.

Les ministres crient au loup

Les politiques se sont déchaînés contre la décision de la mairie lyonnaise de supprimer, le temps des 7 semaines d’école avant Pâques, la viande dans les menus de cantine des écoles primaires. «Idéologie scandaleuse» et «Insulte inacceptable aux agriculteurs et aux bouchers français», a tweeté Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur.

 

Pendant ce temps le syndicat majoritaire des agriculteurs, la Fdsea, protestait devant la mairie avec plusieurs vaches à l’appui. Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, s’est d’ailleurs outré en qualifiant la décision de écologistes comme une question «d’idéologie» qui «n’a rien à faire dans l’assiette de nos enfants».

« C’est tout de même le monde à l’envers »

Stéphanie Léger, maire adjointe à l’éducation

Un menu pour répondre au protocole sanitaire

La mairie a expliqué que cette décision est motivée par le protocole sanitaire, de plus en plus contraignant dans les cantines scolaires, avec une distanciation physique de deux mètres à table. «Nous faisons manger chaud tous les enfants, en appliquant les précautions sanitaires demandées, et des membres du gouvernement nous font le procès de l’élitisme, c’est tout de même le monde à l’envers», fulmine Stéphanie Léger.

D’autant plus que le précédent maire de Lyon, Gérard Collomb, avait pris la même décision lors du premier confinement en mai 2020. Il avait alors argumenté que ce menu sans viande était le seul moyen d’assurer la distribution de 29 000 repas quotidiens dans les écoles primaires de la ville.

Poissons et œufs dans le menu

Avant la pandémie, les élèves des 200 écoles lyonnaises avaient le choix entre trois entrées et deux plats principaux, dont un à base de viande ou de poisson. «Le seul moyen de faire manger un plat chaud à tous les enfants de l’école, c’est de proposer un plat sans viande, mais avec des protéines animales comme le poisson ou les œufs, conforme aux exigences nutritionnelles» souligne Stéphanie Léger, interrogée par la journal Le Monde.

En savoir plus :

9 Commentaires

  1. Et voila : Végane ,végétarien, casher, et c’est parti
    modifier notre mode de vie à tout prix
    Une nouvelle dictature
    Bientôt la religion ,la tenu vestimentaire
    Pauvre FRANCE tu est condamnée à la soumission de nos dictateurs
    Bravo les écolos qui se servent quand même ,des téléphones ,des ordinateurs
    etc. qui pourtant sont source de pollution mai ça ils ne peuvent pas s’en passer

  2. A vérifier mais il me semble que la décision de Gérard Collomb concernait un repas par semaine seulement
    Votre titre “pourquoi tant de haine” ? est malvenu et provoquant S’il n’est plus possible de débattre sans parler de haine où va t on ?

  3. Je souhaitais faire une réponse modérée, mais ce titre est tellement stupide au regard du contenu de l’article et des faits, qu’il est préférable de passer à autre chose !

  4. Votre titre est stupide. On commence à voir que les verts prennent des décisions sans concertation : sapins de Noël, Tour de France, antennes 5G, une voie pour le covoiturage sur l’A15 alors que cette autoroute est déjà plus que saturé et maintenant les repas sans viande et j’en passe.
    Les verts ça suffit car il vont finir par nous faire entrer en dictature.

  5. C penible de voir l inculture des gens a tous les niveaux y compris un ministre et bien entendu c la faute des verts.les proteines animales ne sont pas forcement de la viande animale on la trouve ds le poisson les oeufs et d autres produits ,les enfants pauvres mangent tres mal chez eux car ils se nourrissent de mauvais pain,de pizzas,de nuggets,de nutella,de frites,ne font plus de cuisine comme leurs grand parents quk cuisinaient les legumes.
    Quand arretera t on d entendre des conneries comme le sapin de noél municipal a bordeaux,il a bien raison le maire pourquoi couper un grand bel arbre vivant pour 10 jours alors qu on peut decorer n importe quel bel arbre vivant ou autre chose!c PEDAGOGIQUE et les jeunes ont compris..Pour le tour de FRANCEle maire de lyon a raison il est pour un tour sportif sans des cadeaux debiles de cochonneries a manger !jetées par des voitures hurlantes des porte clefs made in China, on arrete de bousiller la planéte pour des conneries deprimantes!!
    Remettre les choses en place pour arreter les aneries qui se propagent depuis un demi siecle c URGENT , il faut commencer.ils le font et des imbeciles aidés par des medias coupables caricaturent ce que font ces gens responsables le nez sur le guidon ..zou c la faute aux ecolos.
    Pauvres enfants ,quel monde debile on vous propose alors quil y a tellement de belles choses sur cette planéte.
    Et la COVID mais qu est ce qu il ne faut pas supporter
    Comme aneries….on leur explique qu un virus mutant ,resultat de la façon dont on perturbe la biodiversité est en train d envahir le monde avec une vitesse incroyable et que les chercheurs n ont jamais vu!!c totalement nouveau,ça tue
    Et bien au lieu d aider,de participer,de se battre en se tenant les coudes….on bave des critiques debiles sans savoir ce qj est un virus,un mutant….on repete les betises des reseaux sociaux…..
    DESEPERANT……
    J ai 82 ans,je respecte les gestes barrieres avec energie…je sors tous les jours,me suis fait vacciner m occupe des autres…lit…fait de la politique et m adapte comme petite pendant la guerre…et c etait autrement plus dur….1 an et deja l intelligence des scientifkques nous a fait des vaccins….et ça gemit….les etudiants que je vois ont 2 ou 3 copains avec qui ils mangent travaillent, discutent….faut se bouger…pas se lamenter…mais qu est ce que c que ces ramollos incapable d affronter ce pb quand des gens meurent….ont des maladies graves…
    Mais bougez vous qui a dit “qui vient au monde pour ne rien changer ne merite ni respect ni patience”

  6. Pour ma part, je trouve que le déchaînement de violence verbales ou autres de certains membres du gouvernement à propos de la décision prise par la mairie de Lyon est complètement disproportionnée. Cela donne la pleine mesure du soutien de ces personnes à un mode d’élevage des bêtes, à savoir l’élevage en batterie, qui est actuellement fort décrié car contraire aux droits fondamentaux des animaux, mais vecteur de très grosses sources de profit, avec des lobbies extrêmement puissants à la clé. Car, lorsque j’entends un médecin dire que supprimer la viande dans les cantines, c’est priver les enfants d’une nourriture appropriée et de qualité, cela me fait froid dans le dos : comment peut-on qualifier la viande servie dans les cantines comme étant de bonne qualité alors que les pauvres bêtes qui arrivent dans les assiettes sont entassées les unes sur les autres, dans des conditions sanitaires déplorables pour la quasi totalité (tels les élevages de poulets où une bête a l’équivalent d’une feuille A4 pour vivre, ou encore les cochons tellement entassés qu’on leur lime les dents et coupe la queue, les lapins qui vivent sur des grillages pour éviter de changer la paille, les veaux qui à 8 jours partent à l’engraissement à l’étranger pour en revenir quelques mois plus tard pour être tués en France,…) et bourrées d’antibiotiques pour leur éviter de prendre des maladies. De plus, la crise de la vache folle n’est pas si loin. Mais personne ne se souvient que les éleveurs en étaient arrivés à donner à manger de la farine animale à des herbivores ! Alors quand l’industrie de la viande se sera régulée dans le bon sens, à savoir la mise en place d’une éthique au lieu d’une productivité à tout va, on pourra parler de viande de qualité à donner à nos enfants. Pour le moment, je préfère encore qu’ils mangent des légumes agrémentés de pesticides et d’engrais car au moins, cela n’aura pas engendré des souffrances terribles aux animaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici