Semaine européenne de la vaccination : les papillomavirus humains sont-ils dangereux ?

0
3834
Semaine européenne de la vaccination : les papillomavirus humains sont-ils dangereux ?
Entre 11 et 14 ans, la vaccination est recommandée contre les papillomavirus humains. © Adobe Stock

La vaccination contre les papillomavirus humains (HPV) est recommandée pour tous les ados de 11-14 ans, filles comme garçons.  Contre quoi ce vaccin protège-t-il ? A l’occasion de la semaine européenne de la vaccination du 17 au 24 mai, on vous rafraîchit la mémoire sur les HPV.

Une semaine pour sensibiliser

Cette semaine est l’occasion de sensibiliser au vaccin contre les papillomavirus humains (HPV). 6 300 nouveaux cas de cancers sont causés par les HPV en France chaque année. Ils touchent surtout les femmes avec 4 580 nouveaux cas par an, dont 100 % des cancers du col de l’utérus.
Néanmoins, les hommes ne sont pas épargnés avec 1 753 nouveaux cas. Les virus HPV sont aussi responsables de verrues anogénitales, qui affectent la qualité de vie.  100 000 cas sont recensés en France.

A lire aussi : Vaccins : êtes-vous à jour de vos rappels ?

Vaccination pour les filles et les garçons

La vaccination contre les virus HPV est recommandée pour toutes les jeunes filles de 11 à 14 ans. Depuis le 1er janvier 2021, cette recommandation est élargie aux garçons. Un rattrapage est possible pour  :

– les 15 à 19

– les patients immunodéprimés

– hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes jusqu’à 26 ans.

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici