Covid-19 : ce qui change avec la fin du protocole dans les entreprises

5
Covid-19 : ce qui change avec la fin du protocole dans les entreprises
Les employés n'ont plus à porter le masque à l'intérieur sauf dans les établissements de santé. © Adobe stock

La ministre du Travail, Élisabeth Borne, vient d’annoncer la fin du protocole sanitaire en entreprise le 14 mars prochain. Télétravail, masque, restauration : qu’est-ce que cela change pour vous ?

Fin du protocole le 14 mars

Élisabeth Borne, ministre du Travail, a annoncé sur LCI mardi 8 mars la fin du protocole sanitaire en entreprise le lundi 14 mars. Cette date correspond aussi avec la levée du pass vaccinale et la fin de l’obligation du port du masque en intérieur.

Le retour des «règles normales»

«On va reprendre des règles normales en entreprise», a déclaré la ministre. Finies les règles de distanciation sociale et le port du masque dans les bureaux. En restauration collective aussi c’est la fin des chaises vides une fois sur deux. Les pots au bureau sont autorisés de nouveau à partir du 14 mars.

Le télétravail au choix des entreprises

Quant au télétravail, il dépend déjà de «règles qui se définissent dans le dialogue social au sein des entreprises», a rappelé la ministre. En concertation avec les salariés, certaines entreprises ont ainsi laissé du temps en télétravail à leurs équipes.

Aération des locaux conseillée

Élisabeth Borne insiste pour continuer à appliquer les règles d’hygiène. Elle recommande aux salariés de continuer à se laver les mains régulièrement, à nettoyer les surfaces et à aérer les locaux.  Par ailleurs, le virus continuant à circuler, «les salariés qui le souhaitent pourront continuer à porter un masque, sans que l’employeur ne puisse s’y opposer», indique le ministère du Travail.

Aucun article à afficher

5 COMMENTS

  1. Du pipo complet avant les élections qui seront rapidement suivies d’un nième confinement et Cie : Covid 19 le retour. Vive les abrutis qui l’attendent (le retour) avec le ravissement des malades mentaux qu’ils sont

  2. la photo signe une fin de civilisation avec cette brochette de quatre ahuris
    bon sang, je m’abaisserais jamais à faire des trucs pareils pour de l’argent !

    sinon pour les entreprises faut plutôt resserrer la vice, y a pas que le covid dans l’air des virus y en a plein au cm3, port de la couche culotte faciale obligatoire pour sauver la république et soulager les soignants avec leurs trois lits occupés en réa

  3. en tant que chef d’entreprise c’est mieux de garder le masque, j’y vois que des avantages :

    – les employés peuvent moins parler avec ce truc sur la tronche, ils la ramènent moins en réunion et ne discutent plus les ordres
    – ils se parlent moins aussi entre eux, ça c’est bien, ça fait qu’ils développent moins de relation, moins de contact, ils sont plus isolés les uns des autres et plus malléables, moins dans l’entraide ou l’empathie
    – ils sont moins à l’aise au bureau et osent moins faire de choses, ils prennent moins de liberté et se contentent plus facilement d’un espace restreint
    – je vois plus que la moitié de leur tronche et ça ça me met de bonne humeur

    le petit bonus en plus :
    je suis comme les mecs qui nous gouvernent, le masque, je le mets que quand y a des caméras, je suis non masqué à mon bureau et j’aime que mes employés soient masqués, ça marque bien le lien de subordination, on voit qui est le boss et qui doit obéir

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici