Covid-19 : le rebond épidémique en France est déjà là

13
Covid-19 : le rebond épidémique en France est déjà là
Santé publique France craint une nouvelle vague à cause des sous-variants d'Omicron. © Adobe stock

Les sous-variants d’Omicron BA.4 et BA.5 sont déjà responsables d’un rebond épidémique en France. Le nombre de contaminations augmente. On fait le point.

Augmentation de 26 % des cas

Santé publique observe un rebond épidémique de la Covid-19. Lundi 6 juin, on enregistrait 22 000 cas par jour contre 18 000 fin mai. C’est une hausse des contaminations de 26% en une semaine. Le taux de reproduction du virus se rapproche de 1, à 0,9.  Heureusement, les nouvelles hospitalisations quotidiennes et les chiffres de la mortalité restent bas.

«On peut passer de 18% à 85% en 15 jours»

En France, «pour l’instant on a à peu près 18% de BA.4 ou BA.5, et le reste en BA.2. Mais on peut passer de 18% à 85% en 15 jours». C’est ce qu’explique l’épidémiologiste Catherine Hill à BFMTV. Elle souligne aussi que «le nombre de morts augmente au Portugal, et en France il diminuait, et il est en train d’arrêter de diminuer.»

Au début d’une nouvelle vague

«Si l’on considère la dynamique en cours, nous sommes bien au début d’une nouvelle vague qui pourrait durer un mois, un mois et demi, donc jusqu’à mi-juillet», explique Mircea Sofonea à franceinfo. Elle est épidémiologiste. «À ce stade, elle n’inquiète pas trop. Pour donner un repère, elle est actuellement 16 fois moins haute qu’en janvier et six fois moins haute qu’en avril », ajoute-t-elle.

Le retour du masque cet hiver ?

La situation hivernale dépendra de l’apparition, ou non, de nouveaux variants. Des travaux de modélisation menés à l’université de Montpellier montrent que la vaccination seule ne suffira pas à limiter l’impact des prochains rebonds épidémiques. Les gestes barrières comme le port du masque à l’intérieur pourrait redevenir la norme cet hiver.

Aucun article à afficher

13 COMMENTS

  1. Vous savez ce qui vous attend encore ? Nous avons plein d’articles toujours plus performants à vous offrir en prévision de l’avalanche d’attaques microbiologiques qui guette nos nations développées. Ce sont des articles tous plus séduisants les uns que les autres que nous avons d’ores et déjà commandés dans le cadre de notre premier plan décennal de conquête afin de satisfaire au mieux vos besoins de protection qui ne manqueront pas d’émerger à l’issue de notre campagne de teasing baptisée « Dr KNOCK ». Il s’agit de préparer la lutte contre le prurit des mamelles de la girafe (cause de la mort des girafons) une affection qui se prépare à envahir l’Europe. Par la suite ce sera le « virus des billets de banque » engendrant une tétraplégie transmise à la faveur des paiement espèces. Nous prévoyons aussi la cécité du rouge-gorge transmissible à l’homme à laquelle succèdera le fameux virus des randonneurs transmis par les chaussettes conduisant à des crises d’épilepsie redoutables …. tremblez bonnes gens !

    • Knock-stratège-du-choc Merci pour votre humour qui fait du bien et alerte sur la véritable paranoïa de notre société à vendre (et donc acheter) de la peur irraisonnée. Il existe effectivement un risque à vivre c’est celui de mourir. Il faut que le monde retrouve le bon sens que c’est un risque « acceptable » car cette peur a pour conséquence chez les vivants …de les arrêter de vivre , tout simplement!!!

    • Vous en faites pas, pour le liquide, c’est en cours. Et comme pour toutes les mesures liberticides ce sera applaudi des deux mains!

  2. C’est vrai qu’il y a a une grosse augmentation le prix a la pompe a beaucoup augmenté les vingt centimes sont ou , dans la poche a macron sans doute et pour le virus pareil

  3. Manu sur NRJ..triplement vacciné..deviner quoi..il vient d’attraper le virus..houlala!!!
    Mais tout va bien pour lui…comme quoi..

  4. Pourquoi notre société a-t-elle tant besoin de pessimisme? A lire les médias manger ferait plus de victime que la famine. Les virus promettent une véritable disparition de l’humanité par pandémie. Les pollutions font disparaitre toutes les espèces à cause de l’Homme. Les guerres menacent d’une troisième guerre mondiale nucléaire … et je peux continuer cette apocalypse au sens étymologique. Notre Histoire est pleine d’annonces apocalyptiques. La Bible en est pleine, Cagliostro s’y est mis avec d’autres hermétistes. Mais pour donner plus d’ampleur aujourd’hui c’est la presse grand public qui se livre à ce jeu dans des médias dont les impacts sont mondiaux . Alors est-ce un besoin génétique ou spirituel qui conduit a cet appétit de peur? Est-ce un moyen de pouvoir ? Et surtout comment explique-t-on, au 21è siècle, que nous soyons animés par les mêmes mécaniques que les grandes peurs de l’An mille? Il serait temps de psychanalyser notre société!!!

  5. Les sous-variants BA 4, BA 5, ça va aller jusqu’au BA 13 puisque c’est un protecteur ! les virus ne pourront pas pénétrer…lol
    Bien lu les commentaires. Allons voter aux législatives sinon le macaron continuera sans foi ni loi.

  6. Le covid on l’oubliera vite quand d’ici 1 an, la Russie, la Chine et l’Iran entrerons en guerre contre leurs voisins.
    Avec un pétrole à 300 dollars le baril et une famine généralisée dans la moitié des pays de la planète, il faudra autre chose qu’un masque et une menace de grippette pour faire l’actu.

  7. Covid : les personnes vaccinées même trois fois ont attrapé le covid et l’ont transmis. Il avait été dit que les vaccins y mettraient fin…la preuve que non. On nous a menti ; la-dessous se cache autre chose : privation de nos libertés, contrôle, etc…faire peur aux gens pour qu’ils obéissent et se soumettent.

  8. Bien lu tout ce qui précède et bravo à Bernard pour son exposé détaillé et argumenté. Continuons à réfléchir et à décider pour nous-même en toute LIBERTE !

  9. Votre thèse est séduisante, en effet ces deux penseurs du 17è siècle ont été les inspirateurs du Contrat Social de Rousseau. De là à soutenir qu’aux Etats-Unis le concept d’état moderne a opéré une régression jusqu’aux pères fondateurs, ça reste à démontrer. Côté scientifique la controverse est en cours en effet depuis la tournure récente des investigations sur l’origine du virus.
    Mais l’homme est un être social et depuis le 17è siècle il a cessé de justifier par ses théories de l’être une vision anthropocentrée du monde tel que les anciens nous l’avaient léguée. En France nous avons eu Descartes bien sûr, mais ce qui se joue maintenant c’est une vision d’interdépendance avec les écosystèmes et non plus de prédation à l’infini de la nature comme le présupposait Hobbes. L’époque actuelle bat en brèche depuis longtemps ce nouveau narcissisme, qui s’inscrit dans un cadre bien réel qui est celui de la 5è république, dont il faudra bien un jour arriver questionner la nature monarchique dans cette histoire ininterrompue de la gouvernance des êtres humains entre eux et avec la nature.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez saisir votre nom ici