Sous-variants BA.4 et BA.5 : une nouvelle vague arrive

25
33749
Sous-variants BA.4 et BA.5 : une nouvelle vague arrive
Inquiétude de l'Europe face aux sous-variants A.4 et BA.5. © Adobe stock

Selon le centre européen de prévention et de contrôle des maladies, les sous-variants BA.4 et BA.5 gagnent du terrain partout en Europe. Ils annoncent une nouvelle vague. Dans certains pays comme le Portugal, ils représentent déjà un tiers des cas.

Sous-variants plus contagieux

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) vient de classer les sous-variants BA.4 et BA.5 comme « variants préoccupants ».  Ces deux sous-variants d’Omicron «semblent plus transmissibles que les précédents», a témoigné Antoine Flahault, épidémiologiste, auprès de France 24. En effet, ces deux sous-variants, comportent des mutations qui augmentent sa transmissibilité.

Un tiers des cas au Portugal

Les sous-variants BA.4 et BA.5 sont déjà majoritaires en Afrique du Sud. Ils s’imposent en Europe. «L’Institut national portugais de la santé a estimé que BA.5 représentait environ 37% des cas positifs au 8 mai 2022», s’inquiète l’ECDC. Le centre européen estime qu’il sera majoritaire au Portugal d’ici le 22 mai.

Bientôt majoritaire en France ?

En France, c’est le sous-variant BA.2 d’Omicron qui est toujours majoritaire, selon Santé publique France. BA.2 était identifié dans 99% des séquences de la dernière enquête de Santé publique France. Toutefois, des cas de BA.4 et de BA.5 ont déjà été recensés. Encore minoritaires, les épidémiologistes s’attendent à ce qu’ils gagnent du terrain à l’issue des congés estivaux.

Dans combien de temps ces sous-variants seront dominants ?

Samedi 14 mai, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies appelle tous les États européens à surveiller de près ces sous-variants d’Omicron BA.4 et BA.5. Le centre craint qu’ils ne deviennent  «dominants dans les mois à venir». Ce qui pourrait entraîner potentiellement «une augmentation significative du nombre de cas» et une nouvelle vague.

25 Commentaires

  1. On est mal parti, entre le Covid qui fait sans cesse de nouveaux variants, plus contagieux les uns que les autres, et la guerre en Ukraine qui est partie pour durer des ans et des ans.
    Je pense que l’incendie de Notre Dame de Paris était un signal fort annonçant un avenir sombre

    • Bonjour. C’est exactement ce que nous avions aussi pressentis : l’incendie d’un tel monument est un mauvais présage . Faut-il encore comprendre que les signes font aussi partie de la vie. Mais trop embourbés dans la pensée matérialiste, nous en avons oublié le spirituel. Il s’est donc rappelé à nous par ce présage.

      • Tout à fait d’accord avec ce commentaire qui sort de la pensée majoritaire…
        Oui l’incendie étrange d’un tel symbole aurait pu marquer une accélération de l’âge sombre comme une précipitation dans l’abîme….n’être que dans le culte de la matière conduit l’humanité à sa perte en passant par la destruction de notre Terre

    • Matthieu 24 et Daniel 2 et 11 prophétie biblique qui indique que le roi du nord va entrer en conflit avec le roi du sud et qu’il attaquera d’autres pays !
      Le seul intermédiaire entre Dieu et les hommes : 1 homme Christ Jésus !
      Ni un apôtre, ni un ange, ni Marie !!

  2. C’est magnifique de voir la science se préoccuper de rhumes ( dangereux uniquement pour un TRÈS faible pourcentage de la population ) plutôt que de maladies plus graves . Mais, chuuut….. l’informaticien bill gâtes ( maître de l’OMS qui sera SeULE le 22 mai à décider des politiques sanitaires des états «  souverains ») l’a …. Prédit . Bonne nuit à tous et à toutes.. dormez bien .

  3. oui je connais des personnes malade actuellement qui sans le vaccin serait hélas hospitalisé
    je ne comprend pas les non vaccinés qui on franchement un manque de respect…..?

    • tout à fait d’accord avec vous et je trouve que de ne plus parler du covid et d’enlever toutes les mesures barrières est une betise monumentale

    • Désolée mais je ne suis pas d’accord avec vous, mon fils et ma belle-fille trentenaire tous les 2 et triple vaccinés ont fait tous les 2 le covid il y a environ 1 mois et ils ont encore maintenant du mal à s’en remettre… mon mari et moi tous deux soixantenaire non vaccinés : mon mari a fait 2 fois le covid qui s’est résumé par 2 fois par un gros rhume rien de plus, moi sans aucune précaution à la maison : pas de masque, nous dormions dans le même lit et je lui faisais un gros bisou matin et soir, je ne l’ai jamais attrapé. MORALITE : nous avons plus de défense naturelle sans être vaccinés… le vaccin détruit les défenses, maintenant mon fils et ma belle-fille en sont convaincus autant que nous.

    • Pouvez-vous nous communiquer les coordonnées de ces personnes ? Je recherche en vain depuis deux ans et demi des malades Covid, je ne les trouve qu’en ligne via le témoignage de gens qui connaissent des gens qui, eux, ont vraiment été très malades parce qu’ils ont attrapé un méchant virus (qui n’a jamais été isolé — d’autant qu’on n’a JAMAIS isolé un seul virus !).

    • Et vous connaissez beaucoup de non vaccinés hospitalisés autour de vous? Je parle de personnes hospitalisées POUR covid et non pour autre maladie et qui ont été testé positifs?
      Nous sommes un couple non vaccinés et avons eu le covid, il y a un mois: rhume et toux avec un jour de fièvre. Tout est rentré dans l’ordre.
      Actuellement: une amie vaccinée 3 fois: covid avec perte d’audition et accouphènes. Un fils, vacciné également: perte de goût et d’odorat.
      Je juge d’après ce que je vois: vaccinations à répétition, puis plus rien,…Contente de n’avoir pas suivi les ordres.

    • ma mère suite au deces de son beau frère après la vax n’a pas voulu le faire alors qu’elle est très à risques (insuffisante respiratoire). elle vient d’attraper le covid et a été soigné avec de l’ivermectine de l’azythromicine et des corticoïdes …elle a très vite récupéré (sa saturation était descendue à 88). Ce traitement marche n’en déplaise aux labos pharma qui veulent à tout prix piquer la terre entière… quel monde fou!

    • Oui certes le vaccin a sauvé des vies c’est sûr ;actuellement le virus est plus faible; laissons donc à chacun le choix car moi je connais beaucoup de personnes ayant eu des effets secondaires dûs au vaccin ; perso je ne le ferai pas (j’ai mis 6 mois à m’en remettre) et si je dois mourir je serai seule responsable ; si c’est la faute du gouvernement la famille sera très très en colère

  4. Arrêtez de faire peur aux gens avec un virus bénin qui sert de prétexte politique et financier ,est léthal ds 0.05% des cas et dangereux uniquement pour des personnes avec un profil médical très spécifique comme des personnes en surpoids ou des personnes très âgées avec une condition extrêmement fragile.
    La mortalité normale du pays hors pandémie c’est 1% par an, 650 000 décès sur 2021 dont …12000 décès officiels avérés du covid. Ou alors on est cohérent et on vote une loi pour interdire la voiture, la cigarette, l’alcool et pourquoi pas la mort tout court tant qu’on y est.

    • je n’aurais pas pu dire mieux, vive la liberté de vivre sans l’intervention de tout ces experts et politichians qui veulent que nous asservir !

  5. Apparemment le Covid ne circule pas au gouvernement vu les embrassades, les serrages de mains, les repas d’adieux entre ministres ouhlala et je te mets le masque en extérieur devant les caméras mais je l’enlève en intérieur, et je t’embrasse devant tout le monde ils en ont de la chance…
    Mais Pas de soucis, on ira à l’abattoir comme prévu pour l’été et en automne et en mars 2023 ahhhh !!! il faut bien écouter Bill Gates notre Seigneur !!! Et enrichir son portefeuille lui et Pfizer !!!!
    On n’est plus à une dose près !!!!

  6. Est-il enfin possible de s’adresser aux gens de manière intelligente et de ne plus utiliser un vocabulaire pour gamins attardés ?
    Il n’est pas question de surf, alors cessez s’il vous plait de parler de « vagues ».
    Il est question de variants qui donnent lieu à une ou plusieurs nouvelles épidémies.
    Par ailleurs, à lire l’article, on comprend qu’il n’y a rien de préoccupant. La seule circonstance que ce nouveau variant ou ces nouveaux variants soient plus contagieux n’a rien à voir avec la gravité de la maladie.
    C’est même le contraire d’une manière générale, à chaque variant, la maladie est un peu plus bénigne. Et le variant omicron, contracté par une majorité de français (dont je fais partie) est une excellente protection durant de longs mois, au contraire du produit expérimental, qui protège vaguement entre trois jours et un mois…mais qui a, en revanche, détruit la vie de jeunes qui étaient jusque là en pleine santé.

  7. MERCI aux internautes qui vous ont précédée et qui, comme vous, savent raison garder face aux mensonges et à la peur que l’ on cherche à nous inculquer à tout prix.
    Etant donné votre prénom, j’ en déduis que vous êtes une jeune trentenaire et c’ est rassurant dans ce monde qui perd pied de savoir qu’ il est des jeunes qui « entrent en résistance » car je suis atterrée par le constat que j’ ai fait du nombre de jeunes hommes et jeunes filles qui ont cédé à l’ ignominie de ce chantage à la « liberté »….je suis terrifiée à l’ idée des effets secondaires à long terme de ce « vaccin » sur toute cette belle jeunesse que l’ on aura sacrifiée allègrement au nom du Profit (on sait tous
    à qui profite le crime…)

  8. Et c’est reparti la guéguerre…. Je suis une non citoyenne et je le resterai….J’attends de voir les ravages de la variole du singe…ou peut être un peu plus crédible, si nous arrivons comme en 2003 à un épisode de sécheresse, cela va en faire des décès réels ceux là à décompter. Faudrait voir au lieu d’écrire des idioties, faire en sorte que les services d’urgence dans de nombreuses régions fonctionnent normalement (cali)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici