Panaris

0
709
Panaris photo du pouce
Female finger with panaritium on thumb finger. Isolated on white background

Définition du panaris

Le panaris correspond à une infection du repli unguéal. La plupart du temps il s’agit d’une blessure anodine qui n’a pas été soignée comme il le fallait et qui se complique.

Le germe le plus souvent présent : Streptocoque béta hémolytique du groupe A. La porte d’entrée est souvent une piqure d’insecte, une écharde,  ou de l’eczéma

La localisation du panaris est le plus souvent autour de l’ongle c’est-à-dire périunguéale, ou sous l’ongle en sous unguéale. Ainsi, c’est lié à la dermatologie.

Les facteurs de risque sont :

  • Immunodépression, 
  • alcool, 
  • toxicomanie. 

La prise de médicament  tels que les AINS, les corticoïdes, les immunosuppresseurs sont souvent incriminés.

Clinique 

On classe le panaris en 4 stades : 

Stade 1 : Invasif, avec une douleur lancinante ; un œdème du doigt.

Le Stade 2 : Inflammatoire ou phlegmasique : douleur diurne inflammatoire du doigt.

Stade 3 collecté : douleur pulsatile inflammatoire et insomniante associée à des signes inflammatoires locaux et généraux comme les adénopathie, une lymphangite…

Et le Stade 4 compliqué : on retrouve un stade collecté avec une ostéite, phlegmon des gaines, fistulisation entrainant un écoulement suintant.

La  prise en charge d’un panaris

La prise en charge diffère en fonction du stade. 

Le stade 1 et 2 se traitent en ambulatoire (traitement médical) avec des bains pluri-quotidiens d’antiseptique de type héxamidine. L’antibiotérapie n’est pas systématique

Le stade 3 est chirurgical. La prise en charge consiste une excision des tissus nécrosés, un lavage abondant de la plaie, une cicatrisation dirigée et immobilisation en position fonctionnelle.

Les antalgiques doivent être systématiquement prescrits pour soulager la douleur du patient. 

Une complication très fréquente est la collection de pus dans le panaris. La prise en charge diffère un peu :

Elle nécessite une radio à la recherche d’une ostéite correspondant à une infection de l’os.

Une extraction du pus avec un prélèvement pour recherche de germes bactériens.

Une glycémie trois fois par jour pour rechercher un diabète.

En savoir plus :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici