Néphropathie Interstitielle

0
1281
néphrite interstitielle : globule blanc

Les néphropathies interstitielles chroniques ou encore appelé néphrite interstitielle regroupent un grand nombre de pathologies. Elles sont ainsi caractérisées par une dysfonction tubulaire. C’est atteinte de la tubule rénale, unité fonctionnelle du rein où s’élabore l’urine définitive à partir de l’urine brute ou primitive

Clinique Néphrite Interstitielle

  • Le patient présente une leucocyturie : concentration anormalement élevée de globules blancs dans les urines.
  • La plupart du temps, il y a une absence d’hématurie (présence de sang dans les urines)
  • Le patient va se plaindre de polyurie ;
  • Sa natriurèse (concentration de sodium dans les urines) reste ainsi augmentée ;
  • La protéinurie demeure présente, c’est à dire que le rein est abimé mais qu’il ne laisse pas passer les grosses protéines. 
  • La tension sera donc mal équilibrée car elle le rein ne va pas bien produire ses hormones qui régulent la tension artérielle à savoir, la rénine et aussi l’aldostérone.
  • Insuffisance rénale chronique.

Examens Complémentaires

L’échographie rénale montre des reins de taille diminuée. Selon les causes, on peut également voir :

  • des reins bosselés avec des encoches ;
  • des reins de taille asymétrique ;
  • une réduction de l’épaisseur corticale ;
  • des calcifications intra-rénales.  
néphrite interstitielle : reins>

Causes : Néphrite Interstitielle

Les différents causes pouvant entrainer une uropathie obstructive ou malformative :

  • Reflux vésico-urétéral
  • Lithiases (calculs)
  • L’infection urinaire joue un rôle important dans ce contexte.

Les causes sont aussi médicamenteuses comme les analgésiques, les AINS, l’aspirine au long cours ou le Lithium. D’autres médicaments peuvent aussi être en cause :

  • Antinéoplasiques (cisplatine++)
  • Anticalcineurines

Le Plomb ou les irradiations

Causes dysimmunitaires tels que le Syndrome de Sjogren ou la sarcoïdose

Causes métaboliques :

  • Néphrocalcinose (hypercalcémie chronique)
  • Hypokaliémie chronique
  • Hyperuricémie
  • La drépanocytose
  • Le myélome

Traitements : Néphrite Interstitielle

Le traitement des causes doit donc toujours rester envisagé (sarcoïdose, arrêt du lithium, etc.).

Le traitement repose souvent surtout sur les mesures symptomatiques : la bonne hydratation et ensuite par la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique.

L’évolution de cette pathologie se fait donc le plus souvent de manière lente.

En savoir plus :

? Cette fiche ne dispense pas d’une consultation médicale ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici